La banque d'un monde qui change

L'Adie inaugure une nouvelle antenne en plein coeur de Poissy avec le soutien de la Fondation BNP Paribas pour développer l’entrepreneuriat dans les quartiers

  • 03.06.2019
  • Parce que l’Adie défend l’idée que chacun, même sans capital, même sans diplôme, peut devenir entrepreneur, en ayant accès à un crédit et un accompagnement, l’association inaugure une nouvelle antenne à Poissy, avec le soutien de la Fondation BNP Paribas dans le cadre de son Projet Banlieues, en présence des partenaires majeurs de son action dans les quartiers.

De nouveaux locaux pour l’antenne de l’Adie à Poissy

Pour renforcer son action dans les Yvelines, Frédéric Lavenir, Président de l’Adie et Antoine Sire, Directeur de l'Engagement d’Entreprise de BNP Paribas ont inauguré le 3 juin les nouveaux locaux de l’Adie à Poissy, au 6 bis boulevard Victor Hugo, en présence de Lydie Grimaud, Conseillère municipale déléguée à l'emploi à la ville de Poissy. Étaient également présents les représentants des principaux partenaires de l’action de l’Adie dans les quartiers : Nicolas Dufourcq, Directeur général de BPI France, Alexandra Dublanche, Vice-Présidente du Conseil Régional d’Ile-de-France et Thibaut Guilluy, Président du Conseil de l’inclusion dans l’emploi. Des représentants du Département des Yvelines, de Grand Paris Seine et Oise et de la Fondation BNP Paribas et Michel Dupart, Collaborateur Parlementaire du Sénateur Martin Lévrier, ont également participé à cet événement emblématique de l’engagement de l’Adie dans les quartiers.

Présente dans les Yvelines depuis 1999 et à Poissy depuis 2004, l’Adie y a accompagné en 2018 plus de 200 personnes dans la concrétisation de leur projet professionnel, dont 171 dans la création ou le développement de leur entreprise.
62 % des personnes financées étaient demandeuses d’emploi. Plus du quart (26 %) résident dans des quartiers prioritaires de la politique de la ville et 18 % n’ont aucun diplôme. L’action de l’Adie démontre que l’entrepreneuriat n’est pas réservé qu’à ceux qui ont des formations, des moyens et des réseaux. Le taux de pérennité à 2 ans de leurs activités est de 76 % et 84 % des créateurs d’entreprise sont insérés durablement.

Le déménagement de l’Adie dans cette nouvelle antenne en centre-ville, à proximité de la gare, permettra de rendre les services de l’association plus facilement accessibles aux entrepreneurs de Poissy et des communes proches comme Chanteloup les Vignes, Carrières-sous-Poissy, Saint-Germain-en-Laye et Achères. Avec ces nouveaux locaux, l’Adie double sa capacité d’accueil non seulement des porteurs de projets, mais aussi des conseillers et des bénévoles experts pour les accompagner.

Une alliance de partenaires aux côtés de l’Adie pour soutenir le développement de l’entrepreneuriat dans les quartiers

Depuis sa création, l’Adie a eu pour préoccupation de travailler dans les quartiers, qui recèlent de nombreux talents et une envie d’entreprendre sans égal. En effet, plus d’une personne sur quatre vivant dans ces quartiers souhaite créer son entreprise.

Financée par la Fondation BNP Paribas, l’antenne de Poissy s’inscrit dans le cadre du Projet Banlieues, créé en 2005 par la Banque à la suite des émeutes de banlieues, et via lequel elle mobilise conjointement son réseau d’agences bancaires et sa Fondation afin de favoriser la création de lien social dans les territoires fragiles où le Groupe BNP Paribas est implanté. Depuis la création de ce projet, 46 millions d’euros de subventions ont été versés pour 420 000 bénéficiaires et près de 500 associations.

Via ce programme de solidarité, la Fondation BNP Paribas a permis à l’Adie de créer en dix ans 16 antennes de proximité dans des quartiers relevant de la politique de la ville, à Marseille, Toulouse, Lyon, Saint-Denis, Aulnay-sous-Bois, Asnières, Montpellier, Clichy-sous-Bois, Pointe-À-Pitre, Lens, Roubaix, Sarcelles, Rouen, Valenciennes, Vaulx-en-Velin et Evry. Outre ses interventions en mécénat, BNP Paribas est l’une des principales banques assurant le refinancement des crédits accordés par l’Adie.

Parce que l’accès à l’initiative économique doit être accessible à tous, quels que soient les défis de son lieu de résidence, l’Adie peut également compter sur le soutien de la BPI pour rendre l’entrepreneuriat accessible dans tous les territoires fragiles et en particulier aux porteurs de projets des quartiers prioritaires de la politique de la ville qui accèderont aux services de l’Adie au sein de cette nouvelle antenne.

Inaugurée avec le soutien de tous ses partenaires pour le développement économique des Yvelines, l’antenne de l’Adie à Poissy se veut l’emblème d’un nouvel élan donné à la création d’entreprise dans les quartiers. Il s’agit de la première d’une série de nouvelles antennes qui ouvriront grâce à l’engagement du Conseil régional d’Ile-de-France. En effet, la région a voté le 22 mai dernier le soutien au développement de l’action de l’Adie dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville, avec l’ambition de tripler le nombre d’entrepreneurs soutenus par l’association d’ici 2022.

Une semaine contre le gâchis des talents dans les Yvelines

Dès son ouverture, cette nouvelle antenne accueillera des événements d’information pour inciter tous ceux qui rêvent de se lancer mais ne s’autorisent pas encore à franchir le pas de la création d’entreprise, avec les financements et l’accompagnement que l’Adie peut leur proposer.

CONTACTS PRESSE
Adie

Anne-Sophie Robin – asrobin [at] adie (dot) org - 06 21 25 62 05
Fondation BNP Paribas
Astrid Wernert – astrid.wernert [at] bnpparibas (dot) com – 07 62 52 36 41

****

Virginie, 37 ans, chef à domicile dans les Yvelines

"Passionnée par mon activité de cheffe à domicile, je suis parfois freinée par le manque d’accompagnement en termes de protection sociale. Je m’interroge sur ma capacité à gérer mon chiffre d'affaires si je tombe malade ou si mon projet de maternité aboutit."

Virginie est une autodidacte, passionnée de cuisine. Alors qu’elle fait face à une période sans emploi, elle décide de devenir son propre patron et se lance en tant que chef à domicile en région parisienne.

En recherche d’emploi, Virginie décide de se lancer en tant qu’entrepreneur comme chef à domicile. Pour démarrer, elle a besoin d’un financement qui lui permettrait d’acheter son matériel de cuisine ainsi que du matériel de bureau.

Alors qu’elle cherche un organisme pour la financer, c’est par hasard que Virginie prend connaissance de l’existence de l’Adie, lors d’un salon sur la création d’entreprise.

Avec détermination elle crée son activité en 2013. Elle se fait connaître et développe son réseau grâce à son site Internet, sa page Facebook, et au bouche à oreille. Elle a sa mission à coeur : régaler et surprendre son entourage.

« J’irai jusqu’au bout de mon appétit de vous guider. Un zeste d’originalité et d’ambition, voilà ce qui relève un projet délicieux. » Virginie, chef à domicile

Elle s’inscrit aussi sur un site de référencement de chefs à domicile, La Belle Assiette, et très vite, elle y réalise des prestations gastronomiques sur mesure pour ses clients.

La jeune femme ne manque pas d’idées et d’envies pour continuer son aventure entrepreneuriale : elle collabore depuis peu avec une autre chef à domicile indépendante, avec qui elle projette de s’associer. Et en parallèle, elle développe sa clientèle en vue de proposer des prestations complémentaires comme des ateliers cuisine. Affaire à suivre…

Ny Ando Rakotomahanina, 24 ans, Poissy

Originaire de Madagascar, Ny Ando est venue vivre en France pour ses études. Pour lui remémorer ses souvenirs d’enfance, son papa lui fait parvenir des gousses de vanille provenant de son exploitation ainsi que du miel. Fière de faire connaître les produits de son pays d’origine, elle organise des dégustations avec ses amis. En les voyant tous conquis, elle décide de créer son entreprise « Vanial » , qui commercialise de la vanille et du miel de Madagascar bio.

Afin de permettre à son projet de voir le jour, elle se rapproche de Positive Planet, qui l’accompagne puis l’oriente vers l’Adie pour le financement de son projet. Elle rencontre Amine Koutabi, conseiller à Poissy, auprès de qui elle contracte un prêt de 3 000 € qui lui permet de financer son stock et de se constituer une trésorerie.

Au départ, Ny Ando conserve son emploi salarié puis décide de se consacrer pleinement à son entreprise.

Elle commercialise 3 types de miels : du miel polyfloral, du miel de Macaranga et du miel de litchi, ainsi que de la vanille de Madagascar. Tous les produits sont cultivés par sa famille, ce qui lui permet de contrôler la chaîne de production.

Si Ny Ando a monté sa société, c’est tout d’abord pour valoriser un savoir-faire familial. Aujourd’hui, elle vend ses produits auprès de particuliers par le biais le bouche à oreille.

A terme, elle envisage d’élargir ses ventes aux professionnels tels que les épiceries bio, les boulangeries et les restaurants. Son désir le plus profond est de pouvoir un jour ouvrir son magasin dans les Yvelines afin d’y vendre ses produits.

L’Adie est une grande association française qui défend l’idée que chacun peut entreprendre. Depuis 30 ans, son réseau de spécialistes finance et accompagne les créateurs d’entreprise, pour une économie plus inclusive.

Placée sous l’égide de la Fondation de France, la Fondation BNP Paribas est un acteur majeur du mécénat d’entreprise depuis trente ans. Elle coordonne également le développement international du mécénat du Groupe BNP Paribas, partout où la Banque est présente. La Fondation BNP Paribas situe son action dans une démarche de mécénat pluridisciplinaire, en faveur de projets innovants dédiés à la culture, à la solidarité et à l’environnement. Attentive à la qualité de son engagement auprès de ses partenaires, la Fondation BNP Paribas veille à accompagner leurs projets dans la durée. Depuis 1984, ce sont plus de 300 projets culturels, 40 programmes de recherche et un millier d’initiatives sociales et éducatives qui ont bénéficié de son soutien, en France et à travers le monde.

Contact

Astrid Wernert
Astrid Wernert
Engagement | HR / Diversity | BNP Paribas Foundation | Communication & Cinema
Contacter