La banque d'un monde qui change

Le Groupe BNP Paribas a signe un accord en vue d'acquerir United California Bank aupres du Groupe Japonais UFJ

  • 10.12.2001
Le Groupe BNP Paribas poursuit sa croissance et devient un acteur important de la banque de détail dans l'Ouest des Etats Unis

Le Groupe BNP Paribas a conclu, le 8 décembre 2001, un accord prévoyant l'acquisition pour un montant de 2,4 milliards USD, d'UNITED CALIFORNIA BANK ("UCB"), une banque de détail basée à Los Angeles, comptant 2800 collaborateurs et 117 agences situées en Californie. Cette acquisition sera réalisée par BNP Paribas qui achètera la totalité des actions d'UCB actuellement détenues par le groupe bancaire japonais UFJ HOLDINGS INC ("UFJ"). La réalisation effective de cette cession est soumise à l'approbation des autorités réglementaires américaines. L'achat d'UCB associé aux activités existantes de BNP Paribas aux Etats Unis au travers de BancWest, doit permettre au groupe BNP Paribas de devenir un acteur important de la banque de détail dans l'Ouest des Etats Unis, avec 1,5 million de clients, 370 agences et 8000 collaborateurs.

Une opération qui s'inscrit pleinement dans le projet industriel du groupe BNP Paribas.
Le développement de la banque de détail à l'international, métier à rentabilité forte et récurrente, constitue l'une des priorités du projet industriel présenté en septembre 1999 lors de la création de BNP Paribas.

Faisant suite à l'approbation par la Réserve fédérale américaine, le 4 décembre 2001, du rachat par BNP Paribas des 55% d'actions de BancWest qu'elle ne détenait pas encore, l'acquisition d' UNITED CALIFORNIA BANK constitue la deuxième grande étape de croissance réalisée cette année par BNP Paribas en banque de détail à l'Ouest des Etats Unis.

La décision de réaliser cette nouvelle acquisition en Californie permet au Groupe de capitaliser sur trois atouts essentiels :
- le marché de banque de détail de l'Ouest américain possède un potentiel élevé de création de valeur lié d'une part à l'équilibre entre rentabilité et risques caractérisant ce marché, d'autre part, à la forte croissance économique et démographique de la région. La Californie est l'Etat américain le plus riche et le plus peuplé avec un PIB de 1400 milliards USD, comparable à celui de la France.
- BNP Paribas possède déjà dans cette région avec BancWest une plate-forme performante, animée par une forte dynamique de développement et dont l'histoire a été marquée par une série d'expériences réussies de croissance externe. Cette opération doit doubler la taille des activités de banque de détail de BNP Paribas en Californie, lui apportant un potentiel significatif de synergies de coûts et de revenus.
- le statut de Financial Holding Company dont disposent BNP Paribas et BancWest aux Etats-Unis offre des possibilités significatives de ventes croisées au sein du Groupe.

United California Bank : une opportunité sans équivalent et une acquisition conforme à la stratégie de développement dans l'Ouest américain.
UCB est issue d'une banque fondée en 1868 sous le nom de San Francisco Bank. Elle s'est développée au sud de la Californie à la suite de plusieurs fusions et acquisitions avant d'être cédée en 1972 à la banque japonaise SANWA. Elle a connu alors une évolution analogue à celle de BancWest, sa croissance se poursuivant jusqu'à aujourd'hui par acquisitions et fusions successives, la dernière étant la fusion intervenue en juillet 2001 avec la banque TOKAI de Californie.

UCB compte au total 117 agences situées principalement en Californie du Sud (Los Angeles et Comté d'Orange) et dans la région de San Francisco. Elle possède une excellente structure d'activités répartie entre banque de détail (particuliers et professionnels), et banque commerciale (entreprises de taille moyenne), et dispose en outre d'une part de marché significative au sein de la communauté asiatique particulièrement dynamique de Californie. Le total des dépôts de clients est de 8,8 milliards USD.

Le coefficient d'exploitation d'UCB qui était de 57,1% en 2000, atteignait 60,7% pour les 9 premiers mois de 2001 suite à la fusion avec Tokai bank. La rentabilité des capitaux propres après impôts était respectivement de 15.1% et 11.3% pour ces deux périodes. UCB est largement capitalisée, avec un ratio Tier 1 de 10,5%.

Les prêts d'UCB à ses clients particuliers (3,4 milliards USD) et entreprises (5,7 milliards USD) sont à la fois diversifiés et de bonne qualité, les créances douteuses représentant 1,46 % du montant total. Le taux de provisionnement de ces créances offre une sécurité particulièrement élevée : taux de couverture globale de 158% et taux de couverture des créances commerciales de 121%.

BancWest : un parcours remarquable de croissance élevée et de maîtrise des coûts et des risques
BancWest, filiale de banque de détail de BNP Paribas à l'ouest des Etats-Unis, est aujourd'hui une banque régionale à forte croissance et à rentabilité élevée. Elle est née en 1998 de la fusion réussie de Bank of the West (Californie) et de First Hawaiian Bank. Elle possède 253 agences situées principalement à Hawaii et dans six Etats de l'Ouest américain : Californie, Oregon, Washington, Idaho, Nevada et Nouveau Mexique. La solidité éprouvée du modèle de développement de BancWest repose sur :
- son activité de banque de proximité ; elle dispose ainsi de tous les produits et services destinés à ses 1,2 million de clients particuliers sous ses deux marques Bank of the West et First Hawaiian Bank ;
- sa capacité à générer des crédits sur une base régionale et nationale dans ses domaines d'expertise (crédit à la consommation, crédit aux petites et moyennes entreprises au travers du programme SBA - Small Business Administration)

Son retour sur fonds propres alloués avant impôt calculé sur les 9 premiers mois de 2001 a atteint 42%.

Au cours des 10 années écoulées, BancWest a effectué un parcours exceptionnel tant dans la conduite d'une série d'acquisitions et de fusions, que dans le contrôle de ses risques et la maîtrise de l'évolution de ses coûts. Elle a ainsi réduit son coefficient d'exploitation (rapport coûts / revenus d'exploitation) de 78% en 1990 à 52% en 2001.

Au sein du groupe BNP Paribas, BancWest fait partie du pôle Banque de Détail à l'International dont les résultats sont en croissance forte et régulière et qui ont contribué, sur les neufs premiers mois de 2001 à hauteur de 12,5% au RBE du groupe.

BancWest et UCB offrent de fortes complémentarités dans leurs activités. L'acquisition d'UCB doit permettre au Groupe BNP Paribas de créer un acteur de premier plan au travers du développement de BancWest
L'addition d'UCB au Groupe BNP Paribas doit permettre de constituer une banque puissante en Californie et dans l'Ouest des Etats Unis:
- la combinaison de BancWest et d'UCB doit permettre au nouvel ensemble de se situer, avec une part de marché de 3,3%, au 4ème rang des banques de plein exercice en Californie. BancWest est en outre la 1ère banque de Hawaï et la troisième du Nouveau Mexique.
- du fait de l'implantation d'UCB principalement au sud de la Californie alors que Bank of the West est présente essentiellement au nord de l'Etat, les activités de banque de détail du Groupe BNP Paribas offriront une couverture géographique élargie et équilibrée avec 235 agences en Californie.
- BancWest et UCB possèdent une culture commune très forte de banque de proximité et ont l'une et l'autre une activité très significative de collecte de dépôts, autorisant le développement de la capacité de prêts du nouvel ensemble.

Des synergies de coûts et de revenus significatives
Les premières analyses de synergies ont permis d'évaluer le montant des synergies de coûts de l'ordre de 36 millions USD dès 2002, porté à 82 millions USD en 2003 (correspondant approximativement à 23% des charges d'exploitation d'UCB.) Les synergies de revenus nées de la fusion ont été évaluées au minimum à 3,8 millions USD en 2002, 15 millions USD en 2003 (correspondant approximativement à 2,4 % du revenu d'UCB).

Les conditions de la transaction
Le montant de l'achat des actions d'UCB à UFJ est de 2,4 milliards USD, payé en espèces et financé par les ressources existantes du Groupe et les programme de financements courants de l'année 2002.

L'opération d'acquisition sera neutre sur le bénéfice par action de BNP Paribas en 2002, et aura un impact relutif après goodwill de 0,9% en 2003. Hors amortissement des survaleurs, l'opération sera relutive de 1,4% en 2002 et de 2,6% en 2003.

Un renforcement de la part de la banque de détail au sein de BNP Paribas en ligne avec le projet industriel du groupe.
L'acquisition d'UCB doit permettre à BNP Paribas de porter à 45% la part des capitaux propres du Groupe affectés à la banque de détail (contre 43,5%), et, sur la base des résultats financiers à fin septembre 2001, sa contribution aux revenus du groupe, à 52% (contre 50%). Elle doit ainsi contribuer à renforcer le rôle des activités de banque de détail au sein du groupe conformément au projet industriel présenté au moment de la fusion de BNP et de Paribas en 1999.

Cette opération doit permettre d'équilibrer et de diversifier les activités de banque de détail de BNP Paribas entre :
- celles du pôle Banque de Détail en France qui représenteront 23% des fonds propres alloués au groupe ;
- celles des pôles Services Financiers Spécialisés et Banque de Détail à l'International qui représenteront respectivement 12% et 10% des fonds propres alloués, soit 22% du total.

BNP Paribas
BNP Paribas est un groupe de services bancaires et financiers présent dans 87 pays et implanté sur toutes les grandes places boursières mondiales. Il exerce ses activité dans la banque de détail (banque à réseau et par internet, courtage, crédit à la consommation, crédit immobilier, leasing, location avec services...), dans la banque de financement et d'investissement ainsi que dans la banque privée, la gestion d'actifs, l'assurance et la conservation de titres. Il conduit une politique systématique de ventes croisées entre ses différents domaines d'activité. Avec des actifs totaux de 694 milliards d'euros, des capitaux propres de 20,6 milliards d'euros à fin 2000 et un résultat net de 4,12 milliards d'euros en 2000, BNP Paribas est la première banque cotée en France et l'une des principales banques de la zone euro par la capitalisation boursière.

BNP Paribas a été conseillée dans cette transaction par Lehman Brothers.
Press contact(s)
Contact Presse BNP Paribas - Relations Presse
Antoine Sire
+33 1 40 14 21 06
Henri de Clisson
+33 1 40 14 65 14
Agathe Heinrich
+33 1 42 98 15 91
Dominique Rault
+33 1 40 14 65 16