La banque d'un monde qui change

La Fondation BNP Paribas, la Région Languedoc-Roussillon et l'Adie inaugurent une nouvelle antenne dédiée au microcrédit à Montpellier

  • 24.09.2008
Après Marseille, Toulouse, Lyon, Evry, Aulnay-sous-Bois et Asnières, la Fondation BNP Paribas, la Région Languedoc-Roussillon et l'Adie (Association pour le droit à l'initiative économique) inaugurent le 24 septembre une nouvelle antenne dans le cadre du Projet Banlieues.

Cette antenne fait partie d'un programme d'expérimentation national lancé par l'Adie en 2008 dans des zones urbaines sensibles*.
Grâce à cette nouvelle implantation, l'Adie pourra développer le microcrédit dans les quartiers de Montpellier et y favoriser la création d'emplois. Avec l'octroi de 348 microcrédits sur la région Languedoc-Roussillon depuis 2007, le microcrédit s'est imposé comme un outil d'insertion au service des plus démunis.

Aux côtés de BNP Paribas qui a financé le lancement de l'activité, la Région Languedoc-Roussillon soutient également l'Adie en finançant son développement et son extension géographique en Languedoc-Roussillon.

Le Projet Banlieues de BNP Paribas : déjà 2 ans d'actions concrètes
En 2006, BNP Paribas a initié, avec l'appui de sa Fondation et la mobilisation de son pôle Banque de Détail en France, un projet de grande envergure : le Projet Banlieues. Ce programme spécialement dédié à aider à la création d'emplois et de lien social dans les quartiers sensibles, ainsi qu'à l'accompagnement scolaire aux enfants en difficultés a été doté d'un budget de 3 millions d'euros sur 3 ans. Il s'articule autours de 3 axes :

- le soutien au développement économique et à la création d'activités par le microcrédit en partenariat avec l'Adie. Cet appui a déjà permis la création de six nouvelles antennes dans les quartiers sensibles et la création de près de 400 entreprises, représentant 480 emplois.

- Le soutien à l'accompagnement scolaire dans les zones urbaines sensibles en partenariat avec l'Afev (Association de la Fondation Etudiante pour la Ville), qui a déjà bénéficié à près de 1 900 élèves en difficulté.

- Le soutien de projets locaux d'intérêt général initiés par des associations de quartiers :
A ce jour, la Fondation BNP Paribas apporte un soutien à 83 associations pour un montant global de près de 350 000 €. Les initiatives soutenues portent essentiellement sur des thèmes liés à l'éducation, l'insertion professionnelle, le développement culturel, l'insertion par le sport, et enfin à la formation.


BNP Paribas : un engagement fort pour la solidarité en milieu urbain.
Le Projet Banlieues s'appuie sur la longue expérience qu'a développé BNP Paribas aux côtés du monde associatif pour la solidarité en milieu urbain depuis près de 15 ans avec l'Adie et depuis plus de 10 ans avec l'Afev. Le groupe est très impliqué dans le tissu économique et social de banlieue. En 2009, BNP Paribas deviendra le premier employeur privé de Seine-Saint-Denis avec l'implantation de son activité Titres, ce qui portera le nombre de ses collaborateurs à six mille personnes. En 2007, BNP Paribas a également alloué près de deux millions d'euros à des établissements situés en Zones Urbaines Sensibles au titre du versement de la taxe d'apprentissage.

L'Adie : une action efficace et solidaire en faveur des quartiers
C'est en Seine Saint de Denis que l'Adie a lancé, il y a 20 ans la première expérimentation du microcrédit inspirée de l'expérience de la Grameen Bank. Depuis, l'intérêt de cette approche n'a cessé de se confirmer, plus particulièrement sur les quartiers où 27% des habitants (contre 20% au niveau national) souhaitent créer leur entreprise. L'Adie intervient aussi sur une centaine de quartiers sensibles à travers toute la France. Outre son programme d'expérimentation dont fait partie cette antenne de Montpellier, elle a lancé l'année dernière la première promotion de Créajeunes, un programme spécifique des jeunes de banlieue, leur apportant, en plus du financement et de l'accompagnement habituels une formation, un coaching et un minimum de fonds propres. Ce programme financé par les fonds publics et privés est présent sur cinq sites, pour aider 1000 jeunes à créer leur entreprise en 2008.

* Le programme d'expérimentation national lancé par l'Adie en 2008 dans des zones urbaines sensibles a pour objectif de répondre aux besoins du public sur des territoires à forte densité et de mettre au point des méthodes de marketing ciblées et d'octroi de prêts rapides. Cette expérimentation a déjà lieu dans les villes d'Aubervilliers, Montreuil et Toulouse.

A propos de BNP Paribas
BNP Paribas (www.bnpparibas.com) est un leader européen des services bancaires et financiers d'envergure mondiale et l'une des 4 banques les plus solides du monde selon Standard & Poor's. Le groupe est présent dans plus de 85 pays et compte plus de 168 000 collaborateurs, dont 129 500 en Europe. Le groupe détient des positions clés dans trois grands domaines d'activité : Banque de Financement et d'Investissement, Asset Management & Services et Banque de Détail. Présent dans toute l'Europe, au travers de l'ensemble de ses métiers, la France et l'Italie sont ses deux marchés domestiques en banque de détail. BNP Paribas possède en outre une présence significative aux Etats-Unis et des positions fortes en Asie et dans les pays émergents.

La Région Languedoc-Roussillon accélérateur de croissance des entreprises
En mettant le développement économique au cœur du pacte régional, la Région Languedoc-Roussillon a accompagné et financé plus de 3 000 entreprises depuis 2004. Parce que l'emploi est une de ses préoccupations majeures, la Région Languedoc-Roussillon soutient particulièrement les initiatives facilitant la création d'entreprises et leur développement, contribuant ainsi à la création de richesses et d'emplois sur son territoire.
La stratégie régionale de développement de l'économie sociale et solidaire (ESSOR)inscrit comme priorités :
- le soutien aux entreprises de ce secteur au potentiel de développement important, faisant ainsi le pari de la création d'emplois à forte utilité sociale et non délocalisables
- l'appui aux opérateurs de finance solidaire sur le territoire régional et se fixe l'objectif d'accompagner 1 000 entreprises solidaires en 2 ans. Depuis 2004 la Région a injecté plus de 1,7 million d'euros dans les organismes de finance solidaire et a également contribué à la formation des chômeurs créateurs d'entreprises en finançant les organismes d'accompagnement à travers le PACTE formation (plus de 6 millions €).
A ce titre, l'implantation de l'Adie en Languedoc-Roussillon, conçue de façon innovante et volontaire, est saluée par la Région qui financera le développement régional de l'Adie à hauteur de 260 000 € sur trois ans. Par cet engagement fort, la Région marque sa volonté d'inscrire ces initiatives dans le champ de l'économie.
Pour en savoir plus :
www.info-entrepriseslr.fr
www.cr-languedocroussillon.fr

A propos de l'Adie
L'Adie est une association reconnue d'utilité publique qui aide des personnes exclues du marché du travail et du système bancaire classique à créer leur entreprise et donc leur emploi grâce au microcrédit. Depuis sa création en 1989 par sa présidente Maria Nowak, l'Adie a financé plus de 61 000 microcrédits générant plus de 62 000 emplois.
Les allocataires de minima sociaux sont le public cible de l'Adie (56% des personnes financées). Les autres demandeurs d'emploi indemnisés ou non représentent 33% des clients de l'association.
Une part significative des clients de l'Adie (18%) est illettrée ou sait à peine lire, écrire, compter. Majoritairement urbaine, elle est issue à concurrence de 18 % des quartiers sensibles. L'association a pu développer son action grâce à l'appui des banques, des pouvoirs publics, de la Commission européenne et des entreprises socialement responsables.
Press contact(s)
Contacts presse :

BNP Paribas
Isabelle WOLFF – isabelle.wolff [at] bnpparibas (dot) com – 01 57 43 89 26

Adie
Sandrine BONAMY-LEIBA - s.bonamy [at] adie (dot) org - 01 56 03 59 03
Audrey THIROT – a.thirot [at] adie (dot) org – 01 56 03 59 66

Région Languedoc-Roussillon
François CUSSET - cusset.francois [at] cr-languedocroussillon (dot) fr - 04 67 22 97 04