La banque d'un monde qui change

La Fondation BNP Paribas, partenaire du concours de piano-jazz Martial Solal, est heureuse d'annoncer les résultats de l édition 2010

  • 28.10.2010
Le cinquième Concours de piano-jazz, présidé par le célèbre pianiste Martial Solal, a confirmé sa réputation internationale. La compétition, qui s'est déroulée à Paris, du 16 au 23 octobre, a rassemblé quarante-neuf candidats de 16 nationalités différentes. A l'issue d'une série d'épreuves couvrant les différents champs du jazz (composition, improvisation, solo, musique concertante), cinq d'entre eux ont été retenus pour l'épreuve finale, à laquelle ont participé François et Louis Moutin pour la section rythmique ainsi que l'ensemble du Newdecaband. C'est Nikolas Anadolis, jeune pianiste grec de dix-neuf ans, qui a remporté le Grand Prix de la Ville de Paris, suivi par Vadim Neselovskyi (Ukraine-Allemagne, Prix de la Fondation BNP Paribas), le Français Thomas Enhco (3ème Prix, offert par le Fonds pour la Création Musicale) et l'Allemand Sebastian Sternal. Le jury a attribué le « Prix du jeune soliste », offert par la Sacem, à l'italien Alessandro Lanzoni, ainsi que deux mentions, au Bulgare Dimitar Bodurov et au Sud Africain, André Joseph Petersen.

A l'issue de l'épreuve finale, qui a rassemblé un vaste public à l'Alhambra, Martial Solal a déclaré : « Ce cinquième Concours prouve le très grand talent et la forte technique de ces jeunes musiciens, comme l'avaient déjà fait les éditions précédentes, dont plusieurs lauréats poursuivent une belle carrière internationale. » Claude Samuel, président de l'Association pour la Création et la Diffusion Artistique qui organise la manifestation, a insisté sur le large éventail des nationalités représentées par l'ensemble des candidats, sur la jeunesse de la majorité des lauréats et sur le partenariat conclu avec la Fondation BNP Paribas particulièrement précieux dans un contexte économique périlleux.

Le Concours Martial Solal fait partie des Concours internationaux de la Ville de Paris ; il a été admis dans le cercle très fermé de la Fédération Mondiale des Concours de musique.

La Fondation BNP Paribas
L'un des rares mécènes à apporter son soutien à des musiciens de jazz, la Fondation BNP Paribas est heureuse d'être associée à l'édition 2010 du Concours Martial Solal, en dotant son Deuxième Prix : un encouragement à de jeunes interprètes. Depuis 15 ans, la Fondation BNP Paribas accompagne le parcours de musiciens de jazz : aide à l'enregistrement, soutien à la promotion et à la diffusion sont autant de moyens de les aider à développer leurs projets. Au-delà de cet appui, la Fondation BNP Paribas s'attache à faire connaître ces artistes et à élargir leur audience. Enfin, depuis 2009, la Fondation BNP Paribas est engagée auprès du festival parisien Jazz à Saint-Germain-des-Prés et des festivals internationaux Saint-Louis Jazz et TanJazz aux côtés des implantations de BNP Paribas au Sénégal et au Maroc.
Placée sous l'égide de la Fondation de France, la Fondation BNP Paribas s'attache à préserver les richesses des musées, à encourager des créateurs et interprètes, à aider des chercheurs et à soutenir des projets en faveur de l'insertion, de l'éducation et du handicap.
L'ensemble des actions du groupe BNP Paribas en matière de responsabilité sociale fait l'objet d'une information régulièrement mise à jour sur le site pourunmondequichange.com
Press contact(s)
Contact – Fondation BNP Paribas

Ann d'Aboville, chargée de mission
Courriel : ann.daboville [at] bnpparibas (dot) com