La banque d'un monde qui change

La Fondation BNP Paribas, mécène de l'exposition « Louis Cretey, un visionnaire entre Lyon et Rome » à travers la restauration du décor baroque du réfectoire

  • 21.10.2010
Après avoir soutenu la publication de l'album portant sur les collections permanentes du musée des Beaux-Arts de Lyon ainsi que la restauration d'un tableau de Victor Orsel intitulé Moïse présenté à Pharaon, la Fondation BNP Paribas s'est à nouveau associée au Musée des Beaux-Arts de Lyon en soutenant la restauration du décor baroque peint par Louis Cretey dans le réfectoire de l'abbaye Saint-Pierre.

Artiste né à Lyon au milieu du XVIIe siècle et issu d'une famille de peintres, Louis Cretey se voit confier par Thomas Blanchet, peintre officiel de la ville de Lyon, la réalisation des décors de l'abbaye Saint-Pierre, actuel musée des Beaux-Arts de Lyon. Pour le réfectoire, il réalise deux toiles sur grand format La Multiplication des Pains et La Cène (10,75 m x 5,25 m) et trois toiles pour oculi représentant l'Assomption, l'Ascension et le Char d'Elie (3 m x 3,90 m). Ses anatomies déformées, les clairs-obscurs et les effets de halos lumineux sur certaines parties du décor sont représentatifs de son œuvre. Parfois rapproché des peintres génois, Louis Cretey apparaît comme un artiste atypique, inclassable parmi les peintres français.

L'usure du temps avait altéré ces peintures. Elles avaient perdu fraîcheur et splendeur et présentaient un état critique. Constituant aujourd'hui le seul décor baroque encore existant à Lyon, une nouvelle campagne de restauration apparaissait comme étant nécessaire pour le sauvegarder. Restauré au sein même du musée, cet ensemble est l'une des œuvres phares de l'exposition temporaire consacrée à Louis Cretey (du 22 octobre 2010 au 24 janvier 2011) dont le commissariat est assuré par Pierre Rosenberg de l'Académie française, Président-directeur honoraire du musée du Louvre, et Aude Henry-Gobet, Docteur en histoire de l'art.

Préserver et faire connaitre les richesses des musees
Mécène fidèle et reconnu des musées, la Fondation BNP Paribas s'attache à préserver et faire connaître leurs richesses. C'est ainsi qu'elle apporte son soutien à la publication d'ouvrages sur les collections permanentes des musées et à la restauration de leurs chefs-d'œuvre à travers le programme BNP Paribas pour l'Art.

« BNP Paribas pour l'Art »
Restaurer des œuvres abritées dans les musées pour préserver, mettre en valeur et faire découvrir ce patrimoine, tel est l'objet du programme BNP Paribas pour l'Art lancé en 1994.
En seize ans, ce programme a permis la restauration de plus de deux cents œuvres couvrant toutes les périodes de l'histoire de l'art et conservées dans les plus prestigieux musées et monuments français parmi lesquels le Château de Versailles (plafond peint par François Lemoyne dans le Salon d'Hercule), le Centre Georges Pompidou (My Flower Bed de Yayoi Kusama) ou encore le musée d'Orsay (la collection de pastels). Ce programme bénéficie également aux musées en régions comme par exemple le musée des Augustins de Toulouse (statue représentant une Vierge à l'Enfant du XVe siècle, Nostre Dame de Grasse), le musée de l'Abbaye Sainte-Croix des Sables d'Olonne (collection Gaston Chaissac) ou encore le musée des Beaux-Arts de Quimper (restauration en cours de la collection de peintures italiennes anciennes).

Attachée à accompagner le développement du groupe BNP Paribas à l'international, la Fondation BNP Paribas multiplie, depuis 2004, ses interventions auprès de grands musées internationaux comme le Städel Museum de Francfort en Allemagne (Triptyque de la Vierge de Macrino d'Alba), l'Art Gallery New South Wales de Sydney en Australie (The Boar Hunt de Franz Snyders), l'Art Gallery of Ontario au Canada (Jar of Apricots de Jean-Baptiste Chardin), le Musée Byzantin et Chrétien d'Athènes en Grèce (dix fresques d'époque post-byzantine), le Van Loon Museum d'Amsterdam aux Pays-Bas (six panneaux peints par Jurriaan Andriessen), la Galerie Tretiakov de Moscou en Russie (Triptyque Les Baigneuses de Natalia Gontcharova), le futur musée de la mosaïque d'Alexandrie en Egypte (avec la restauration en cours de mosaïques antiques retrouvées à Alexandrie) ou encore le Peranakan Museum de Singapour avec la restauration d'une nappe brodée de perles datant du début du XXe siècle.

A propos de la Fondation BNP Paribas
Placée sous l'égide de la Fondation de France, la Fondation BNP Paribas s'attache à préserver et faire connaître les richesses des musées, à encourager des créateurs et interprètes dans des disciplines peu aidées par le mécénat d'entreprise et à financer des programmes de recherche médicale dans des secteurs de pointe. La Fondation BNP Paribas soutient par ailleurs des projets en faveur de l'éducation, de l'insertion et du handicap. Référent en matière de mécénat au sein du groupe, en liaison étroite avec l'ensemble de ses réseaux en France et à l'étranger, la Fondation BNP Paribas développe ses programmes en accompagnant chacun de ses partenaires dans la durée.
www.mecenat.bnpparibas.com

L'ensemble des actions du groupe BNP Paribas en matière de responsabilité sociale fait l'objet d'une information régulièrement mise à jour sur le site pourunmondequichange.com
Press contact(s)
Fondation BNP Paribas
Ann d'Aboville, chargée de mission mécénat patrimoine
Tél. : 01 42 98 13 54 - ann.daboville [at] bnpparibas (dot) com