La banque d'un monde qui change

La Fondation BNP Paribas et l'Adie inaugurent une nouvelle antenne en plein cœur de Saint-Denis (93). Cette antenne Adie, dédiée au microcrédit, réaffirme leur engagement dans les quartiers.

  • 03.03.2015

La Fondation BNP Paribas, dans le cadre de son Projet Banlieues, et l’Adie (Association pour le Droit à l’Initiative Economique), association pionnière du microcrédit en France et en Europe, ont inauguré le 3 mars à Saint-Denis, une nouvelle antenne de proximité dédiée au microcrédit.

 

Cette inauguration s’est déroulée dans les nouveaux locaux de l’Adie à Saint-Denis, 2 rue de la Montjoie, en présence de Catherine Barbaroux, Présidente de l’Adie, de Nicolas Draux, Directeur Régional            BNP Paribas Réseau Région Parisienne, de Didier Paillard, Maire de Saint-Denis, ainsi que de représentants du Conseil Général, de la Préfecture, de la Communauté d’Agglomération Plaine Commune et de créateurs d’entreprise financés et accompagnés par l’Adie à Saint-Denis.

 

Depuis sa création, l’Adie a eu pour préoccupation de travailler dans les quartiers en difficulté, où plus d’une personne sur quatre souhaite créer son entreprise. C’est à Saint-Denis que l’Adie est née il y a 25 ans et depuis, 30% de ses antennes de proximité sont installées dans ces territoires, où se conjuguent la difficulté de trouver un travail salarié et le dynamisme d’une population plus jeune que la moyenne nationale.

 

L’Adie à Saint-Denis était auparavant située à l’Espace Bel Air, dans un immeuble appartenant à Plaine Commune Habitat et regroupant plusieurs associations.

Le déménagement de l’Adie dans cette nouvelle antenne, située désormais au cœur du quartier de la Plaine Saint-Denis, s’inscrit dans le cadre du Projet Banlieues de BNP Paribas.

C’est à travers ce programme de solidarité que la Fondation BNP Paribas, en dix ans, a permis de créer 16 antennes de proximité de l’Adie dans des quartiers en difficulté à : Marseille, Toulouse, Lyon, Evry, Aulnay-sous-Bois, Asnières, Montpellier, Clichy-sous-Bois, Pointe-À-Pitre, Lens, Roubaix, Sarcelles, Rouen, Valenciennes, Vaux-en-Velin et maintenant Saint-Denis.

 

Cette nouvelle antenne rend l’Adie plus accessible aux populations d’un périmètre géographique étendu à tout le territoire de la Communauté d’Agglomération de Plaine Commune. 9 villes sont ainsi concernées : Saint Denis,  Aubervilliers, Épinay-sur-Seine, L'Île-Saint-Denis, La Courneuve, Pierrefitte-sur-Seine, Saint-Ouen, Stains et Villetaneuse.

Plus vastes, ces nouveaux locaux permettront également à l’Adie de développer son activité et d’accueillir plus de bénévoles pour proposer des services d’accompagnement adaptés aux créateurs d’entreprise financés, notamment à travers le programme CréaJeunes dédié aux

18-32 ans.

 

« Par cette nouvelle implantation, plus centrale, nous entendons toucher le plus grand  nombre de personnes en Seine-Saint-Denis, là où l’Adie est née et où elle prouve depuis 25 ans qu'il n’y a pas de territoires perdus pour la République ou de ghettos impénétrables si on mène une action persévérante, sérieuse, ouverte et respectueuse. Sans préjugés et sans démagogie. Avec rigueur et lucidité.» explique Catherine Barbaroux.

 

L’activité de l’Adie à Saint-Denis s’est fortement développée au cours des trois dernières années, grâce au soutien financier de la Région Ile-de-France, du Conseil Général de la Seine Saint-Denis, la Préfecture de Seine Saint-Denis et de Plaine Commune.

D'après la dernière étude d'impact réalisée par l'Adie[1], 12 % des entrepreneurs financés dans les quartiers ont crée au moins 1 emploi en plus de leur propre emploi, et le taux de pérennité des entreprises créées sur le territoire de Plaine Commune est du même ordre que la moyenne nationale : 70 % à 2 ans et 58 % au bout de trois ans. Avec un financement et un accompagnement adaptés, le taux d'insertion de ces porteurs de projet atteint 84%.

 

A propos du Projet Banlieues de BNP Paribas

 

Fin 2005, le groupe BNP Paribas a renforcé ses nombreux engagements dans le domaine de la solidarité en lançant le « Projet Banlieues ». Piloté par la Fondation BNP Paribas avec la forte mobilisation des collaborateurs des agences de la Banque de Détail en France, ce programme s'attache à soutenir de nombreuses associations qui agissent en faveur de l’insertion par l’emploi, l’éducation et l’amélioration du vivre ensemble.

 

BNP Paribas a ainsi contribué ces dix dernières années :

  • à créer 16 antennes Adie permettant à 6 243 entreprises d’être créées sur l’ensemble des sites concernés par le programme, représentant plus de 8 000 emplois ;
  • à renforcer les actions de l’Afev (Association de la Fondation Etudiante pour la Ville) dans les zones urbaines sensibles ; grâce à un réseau de 7 000 étudiants bénévoles qui accompagnent 10 000 jeunes en difficulté pour favoriser leur réussite scolaire et préparer leur avenir professionnel ;
  • à soutenir 320 associations de quartier œuvrant essentiellement dans les domaines de l’éducation, l'insertion professionnelle et le vivre ensemble ;
  • à verser au titre de la taxe d’apprentissage, plus de 6,7 millions d'euros à des établissements scolaires situés en zones urbaines sensibles.

 

BNP Paribas s’appuie sur sa longue expérience acquise en matière de partenariats de solidarité, à travers de nombreux autres engagements. En 2014, l’ensemble des actions menées en faveur des quartiers populaires représente un budget de 30 millions d’euros dont 4,5 millions sous forme de subventions et 26 millions en financement de fonds propres et lignes de crédits ayant pour impact l’emploi dans les quartiers populaires.

 

Au-delà de l’aide financière et de l’appui en compétences apportés par la Banque de Détail en France et Cetelem, BNP Paribas, au travers de son association BCS (Bénévolat de Compétences et Solidarité) promeut le bénévolat chez ses salariés et retraités en les mettant en relation avec des associations partenaires. Ces collaborateurs s’appuient sur leur expertise de banquier pour s’impliquer, par exemple, au sein de l’Adie afin d’orienter, conseiller et guider les futurs entrepreneurs dans leurs différentes démarches.

 

 

A propos de l’Adie

Reconnue d’utilité publique, l'Adie est une association qui aide les personnes exclues du marché du travail et qui n’ont pas accès au crédit bancaire classique à créer leur entreprise, et donc leur emploi, grâce au microcrédit. Pionnière du microcrédit en France et en Europe, l'Adie en est l'acteur majeur. L'Adie accompagne par ailleurs les porteurs de projet afin de les soutenir en amont et en aval du lancement de leur micro-entreprise pour en garantir la pérennité. Depuis sa création en 1989 par Maria Nowak, lʼAdie a financé plus de 148 000 microcrédits, participant ainsi à la création de plus de 107 000 entreprises.

L'Adie est présidée depuis 2011 par Catherine Barbaroux. En 2014, elle a financé plus de 16 600 personnes et ainsi permis la création de plus de 200 nouveaux emplois par semaine. Le taux de pérennité de ces entreprises après 2 ans est de 70%, et le taux d'insertion des personnes financées après deux ans est de 84%.

L’Adie en Ile de France est soutenue par le Fonds Social Européen, la Région Île-de-France, les Départemenst de la région, les préfectures, et diverses Ville ou  Communautés d’Agglomérations dont Plaine Communue.

Pour en savoir plus : www.adie.org

 

A propos de la Fondation BNP Paribas

Placée sous l’égide de la Fondation de France, la Fondation BNP Paribas situe son action dans une démarche de mécénat pluridisciplinaire, en faveur de projets innovants dédiés à la culture, à la solidarité et à l’environnement. La Fondation BNP Paribas s’attache à repérer des personnalités créatrices, des projets novateurs, des idées fécondes. Attentive à la qualité de son engagement auprès de ses partenaires, elle accompagne leurs projets dans la durée. Ecoute, soutien et confiance forment la signature de son implication.

En 30 ans, ce sont ainsi plus de 300 projets culturels, 40 programmes de recherche et un millier d’initiatives sociales et éducatives qui ont bénéficié de son soutien, en France et à travers le monde. En 30 ans, c’est également une certaine manière de faire du mécénat qui a été développée par l’équipe de la Fondation BNP Paribas : donner priorité à l’individu sur l’institution, inscrire ses actions de mécénat dans la durée, accompagner ses partenaires : « Faire grandir et grandir ensemble » tel a toujours été le leitmotiv de la Fondation BNP Paribas.

 

Projet #banlieues : @FondationBNPP et @Adieorg inaugurent une nouvelle antenne Adie en plein centre ville de #SaintDenis

 

L’Adie plus près de vous ! @FondationBNPP et @Adieorg inaugurent à #SaintDenis une nouvelle antenne Adie ! www.adie.org

 

 

[1] étude d’impact menée par CSA en 2013

Press contact(s)

 

Adie

Stacy Tami

03 20 19 05 30

stami [at] adie (dot) org

 

BNP Paribas

Anne-Sophie Trémouille

01 58 16 84 99

anne-sophie.tremouille [at] bnpparibas (dot) com