La banque d'un monde qui change

La Fondation BNP Paribas et l'Adie inaugurent une nouvelle antenne dédiée au microcrédit à Clichy-sous-Bois

  • 30.10.2009

Après Marseille, Toulouse, Lyon, Evry, Aulnay-sous-Bois, Asnières et Montpellier, la Fondation BNP Paribas et l'Adie (Association pour le Droit à l'Initiative Economique) inaugurent le 30 octobre une nouvelle antenne dans le cadre du Projet Banlieues.

Grâce à cette nouvelle, l'Adie pourra développer le microcrédit dans les quartiers de Seine-Saint-Denis et y favoriser la création d'emplois. Avec l'octroi de 2100 microcrédits sur la Région Ile de France en 2008, le microcrédit s'est imposé comme un outil d'insertion au service des plus démunis.

Le Projet Banlieues de BNP Paribas : déjà 3 ans d'actions concrètes

En 2006, BNP Paribas a initié, avec l'appui de sa Fondation et la mobilisation de son pôle Banque de Détail en France, un projet de grande envergure : le Projet Banlieues. Ce programme spécialement dédié à aider à la création d'emplois et de lien social dans les quartiers sensibles, ainsi qu'à l'accompagnement scolaire aux enfants en difficultés a été doté d'un budget de 3 millions d'euros sur 3 ans. Reconduit pour 3 ans en 2009, 2010 et 2011, il s'articule autour de trois axes :
-L'aide à la création d'emplois par le microcrédit en partenariat avec l'Adie (Association pour le Droit à l'Initiative Economique) ;
-L'accompagnement scolaire dans les zones urbaines sensibles en partenariat avec l'Afev (Association de la Fondation Étudiante pour la Ville) ;
-Le soutien de projets locaux d'intérêt général initiés par des associations de quartiers.

Le Projet Banlieues s'appuie sur la longue expérience qu'a développé BNP Paribas aux côtés du monde associatif pour la solidarité en milieu urbain depuis une quinzaine d'année avec l'Adie et l'Afev. BNP Paribas a ainsi permis ces trois dernières années :
- de créer plus de 850 micro-entreprises supplémentaires, représentant la création de 1 040 emplois supplémentaires, par l'ouverture de 7 nouvelles antennes Adie à Marseille, Toulouse, Lyon, Evry, Aulnay-sous-Bois, Asnières et Montpellier ;
- de renforcer les actions de l'Afev dans les zones urbaines sensibles en permettant notamment l'accompagnement de près 1 200 enfants et adolescents supplémentaires ;
- de soutenir 170 actions de proximité qui portent essentiellement sur des thèmes liés à l'éducation, l'insertion professionnelle, l'insertion par le sport et la culture, et enfin à la formation ;
- de verser 2 millions d'euros à des établissements scolaires situés en zones urbaines sensibles au titre de versement de la taxe d'apprentissage.

BNP Paribas : dix ans de vies en Seine-Saint-Denis

En dix ans, BNP Paribas est devenu un partenaire économique, associatif et culturel majeur de Seine-Saint-Denis. 775 000 euros de taxe d'apprentissage versés depuis 2007 à plusieurs communes du département, 108 créations d'entreprises soutenues en partenariat avec l'Adie entre 2006 et 2008 et 42 associations locales soutenues via le Projet Banlieues : autant de chiffres qui démontrent l'implication de BNP Paribas en Seine-Saint-Denis.
BNP Paribas est également devenu le premier employeur privé de Seine-Saint-Denis, avec huit mille collaborateurs depuis l'implantation récente de son activité Titres à Pantin, sur le site des Grands Moulins de Pantin, rénové par BNP Paribas Immobilier.

L'Adie : une action efficace et solidaire en faveur des quartiers

C'est en Seine Saint de Denis que l'Adie a lancé, il y a 20 ans la première expérimentation du microcrédit inspirée de l'expérience de la Grameen Bank. Depuis, l'intérêt de cette approche n'a cessé de se confirmer, plus particulièrement sur les quartiers où 27% des habitants (contre 20% au niveau national) souhaitent créer leur entreprise. L'Adie intervient aussi sur une centaine de quartiers sensibles à travers toute la France. Elle a lancé l'année dernière la première promotion de Créajeunes, un programme spécifique des jeunes de banlieue, leur apportant, en plus du financement et de l'accompagnement habituels une formation, un coaching et un minimum de fonds propres. Ce programme, financé par les fonds publics et privés va s'étendre sur cinq autres sites en 2008, pour aider 1000 jeunes à créer leur entreprise.

A propos de BNP Paribas
BNP Paribas (www.bnpparibas.com) est l'une des 6 banques les plus solides du monde selon Standard & Poor's*. Avec une présence dans 85 pays et plus de 205 000 collaborateurs, dont 165 200 en Europe, BNP Paribas est un leader européen des services financiers d'envergure mondiale. Il détient des positions clés dans ses trois grands domaines d'activité : Retail Banking, Investment Solutions et Corporate & Investment Banking. Il possède quatre marchés domestiques en banque de détail en Europe : la Belgique, la France, l'Italie et le Luxembourg. BNP Paribas possède en outre une présence significative aux Etats-Unis et des positions fortes en Asie et dans les pays émergents.
*Dans son peer group

A propos de l'Adie
L'Adie est une association reconnue d'utilité publique qui aide des personnes exclues du marché du travail et du système bancaire classique à créer leur entreprise et donc leur emploi grâce au microcrédit. Depuis sa création en 1989 par sa présidente Maria Nowak, l'Adie a financé plus de 56 000 microcrédits générant près de 58 000 emplois.
Les allocataires de minima sociaux sont le public cible de l'Adie (56% des personnes financées). Les autres demandeurs d'emploi indemnisés ou non représentent 33% des clients de l'association. Une part significative des clients de l'Adie (18%) est illettrée ou sait à peine lire, écrire, compter. Majoritairement urbaine, elle est issue à concurrence de 18 % des quartiers sensibles. L'association a pu développer son action grâce à l'appui des banques, des pouvoirs publics, de la Commission européenne et des entreprises socialement responsables.

Press contact(s)
Contacts presse :

BNP Paribas
Isabelle WOLFF – isabelle.wolff [at] bnpparibas (dot) com – 01 57 43 89 26

Adie
Sandrine BONAMY-LEIBA - sbonamy [at] adie (dot) org - 01 56 03 59 03
Audrey THIROT – athirot [at] adie (dot) org – 01 56 03 59 66