La banque d'un monde qui change

Consolidation du controle familial du groupe Galeries Lafayette

  • 29.03.2005
Poursuite de la stratégie du groupe Galeries Lafayette sur ses trois métiers (grands magasins, City marchés, crédit à la consommation et services de fidélisation)
- Ambitieux projet industriel entre le groupe Galeries Lafayette et Cetelem (filiale de BNP Paribas) dans le Crédit à la consommation, passant par la mise en place d'un contrôle conjoint de Cofinoga

Télécharger les diapositives de la présentation

Pour réécouter la conférence téléphonique jusqu'au 5 avril (en anglais) :
Composez le +33 (0) 1 70 99 3295, puis le code : 133084#




La famille Moulin, actionnaire historique du groupe Galeries Lafayette à hauteur de 31,7%, et BNP Paribas ont décidé de mettre en œuvre une nouvelle étape dans le partenariat entre les deux groupes.
Ce partenariat permettra d'une part d'assurer l'intégrité et la pérennité du groupe Galeries Lafayette grâce à la stabilisation de son actionnariat, et d'autre part le renforcement du partenariat Galeries Lafayette – Cetelem dans le crédit à la consommation, par la mise en place d'un contrôle conjoint de Cofinoga permettant la réalisation d'un projet industriel ambitieux.

1. Projet d'OPA de SEMAD (holding de la famille Moulin), présenté et financé par BNP Paribas sur l'ensemble des titres Galerie Lafayette.

Jusqu'à présent, le contrôle du Groupe Galeries Lafayette était exercé de concert par les familles Moulin et Meyer, actionnaires fondateurs. La famille Meyer ayant décidé de se retirer du capital du groupe Galeries Lafayette, BNP Paribas, partenaire historique de l'entreprise, s'est porté acquéreur de ces titres pour accompagner la famille Moulin. A la suite de la constitution de ce nouveau concert portant sur environ 60% du capital du groupe, la SEMAD (holding détenue majoritairement par la famille Moulin) a déposé un projet d'offre publique d'achat sur le reste du capital du groupe Galeries Lafayette au prix de 235 euros par action. Le financement de cette offre sera assuré par BNP Paribas.

Les modalités de la prise de contrôle du groupe Galeries Lafayette par la famille Moulin sont les suivantes :
- Apport des blocs Moulin et BNP Paribas à SEMAD, holding détenu majoritairement par la famille Moulin ;
- Dépôt d'une offre publique d'achat par SEMAD et BNP Paribas sur le capital du groupe Galeries Lafayette ;
- Un Pacte d'actionnaires régira les relations entre BNP Paribas et la famille Moulin au niveau de SEMAD. Il prévoira notamment les conditions de liquidité de la participation de BNP Paribas, qui a vocation, à terme, à sortir du capital de la SEMAD.

L'offre de 235 euros par action est attractive pour les actionnaires du groupe Galeries Lafayette. Elle représente une prime de 7,2% par rapport à la moyenne pondérée des cours sur un mois au 24 mars 2005 et une prime de 41,1% par rapport à la moyenne pondérée des cours sur un mois au 14 décembre 2004, veille de la déclaration de franchissement du seuil des 10% du capital du groupe Galeries Lafayette par le Crédit Mutuel.
En faisant l'hypothèse d'un taux de succès de 100%, l'engagement financier permettant le rachat des actionnaires minoritaires de Galeries Lafayette nécessitera un financement complémentaire de SEMAD, par dette senior et subordonnée, à hauteur de 1,585 milliard d'euros. A l'issue de l'opération, BNP Paribas détiendra une participation au capital s'élevant à 585 millions d'euros.

2. Poursuite de la stratégie de développement du groupe Galeries Lafayette sur ses trois métiers (Grands magasins, City marchés, crédit à la consommation).

Cet accord permet de pérenniser la stratégie de développement du Groupe dans ses trois métiers. Concernant la branche grands magasins, qui a réalisé en 2004 un chiffre d'affaires de 2,5 milliards d'euros, le Groupe va poursuivre le lancement de nouveaux concepts (à l'instar de Lafayette Maison ou Lafayette V.O…), et l'ouverture de magasins phare en province, tout en maintenant ses objectifs de rentabilité d'exploitation d'ici à 2006. Concernant la branche City marchés (Monoprix), qui réalise un chiffre d'affaires de 3,8 milliards d'euros, le groupe entend continuer à développer sa présence en centre ville à travers des offres de produits et de concepts innovants (Monop').

3. Un projet industriel ambitieux dans le Crédit à la consommation en France et en Europe, passant par la mise en place d'un contrôle conjoint de Cofinoga par le groupe Galeries Lafayette et Cetelem.

BNP Paribas, principalement à travers sa filiale Cetelem, détenait jusqu'à présent un intérêt économique de 49% dans Cofinoga et devrait détenir au terme des opérations 50% du capital, ce qui lui permettra d'exercer un contrôle conjoint de Cofinoga avec le groupe Galeries Lafayette.

Cofinoga dispose d'une plateforme européenne très performante et d'avantages concurrentiels indiscutables. Numéro 3 des spécialistes du crédit à la consommation en France, avec un produit net bancaire pour l'année 2004 de 878 millions d'euros et près de 10 milliards d'euros d'encours sous gestion, Cofinoga a développé depuis plus de trente ans une franchise et un savoir faire en matière de services financiers (cartes privatives, crédits directs, prêt personnel classique ou revolving), de services non financiers (fidélisation, CRM) et bénéficie de partenariats externes très attractifs (Banque Casino, Petrofigaz). La carte Cofinoga est aujourd'hui acceptée dans près de 25 000 points de vente et un club de 80 enseignes. Cofinoga réalise déjà 40% de son activité hors de France, grâce à une présence européenne couvrant les Pays Bas, la Belgique, la Grande-Bretagne, la Pologne et l'Europe méridionale. Enfin, Cofinoga connaît une forte dynamique de croissance, avec un PNB qui a crû de plus de 8% en 2004.

L'accord prévoit la mise en œuvre d'un projet industriel reposant sur trois principes essentiels :

1. Maintenir l'autonomie commerciale de Cofinoga, compte tenu de la complémentarité des offres. Dans le cadre d'une stratégie de répartition des rôles entre Cetelem et Cofinoga, ce dernier sera en particulier le seul fournisseur des enseignes du groupe Galeries Lafayette. Il sera le vecteur privilégié pour les partenariats dans les domaines de la banque et de l'assurance, ainsi que pour le développement en Europe du nord.
2. Réaliser des synergies de coût entre les deux plateformes permettant d'accroître la profitabilité de Cofinoga et de Cetelem. Ces synergies de coût portent sur les coûts de financement (application de la marge de refinancement BNP Paribas), certains coûts opérationnels en France et à l'international et le coût du risque (mise en commun d'outils d'appréciation).
3. Réaliser des synergies de revenus et développer de nouvelles activités. Ces synergies seront dérivées des ventes croisées de produits de garantie accident sur l'encours direct de Cofinoga, ainsi que de l'augmentation des taux d'équipement de ses clients en produits d'assurance.

4. Un projet créateur de valeur pour toutes les parties

Galeries Lafayette est un groupe international de distribution et de services financiers, doté de savoir-faire reconnus, d'équipes de grande valeur et d'actifs de qualité. La consolidation du contrôle familial du groupe lui permettra de mettre en œuvre avec détermination une stratégie de développement, créatrice de valeur pour les actionnaires et de perspectives favorables pour les personnels de la société.

BNP Paribas, leader européen du crédit à la consommation, a su saisir une opportunité unique de renforcement dans ce métier, créée par le partenariat historique Cetelem-Cofinoga et par la recomposition du capital du groupe Galeries Lafayette.

L'opération se traduit également par un impact immédiatement relutif sur le bénéfice net par action de BNP Paribas.
Pour la SEMAD, Philippe Houzé a déclaré : «Une des valeurs-clé de notre Groupe a toujours été notre enracinement familial. A un moment décisif de son histoire, c'est en plein accord avec les deux familles, qu'une solution optimale a été choisie en partenariat avec BNP Paribas pour poursuivre de façon durable le développement de toutes les branches du groupe.»

Pour BNP Paribas, Baudouin Prot a déclaré : « Le partenariat entre BNP Paribas et le groupe Galeries Lafayette s'appuie sur une relation historique. Il prend aujourd'hui une nouvelle dimension stratégique aussi bien pour BNP Paribas que pour la famille Moulin. Il assure l'avenir du groupe Galeries Lafayette et la mise en œuvre d'un ambitieux projet industriel pour Cofinoga, sa filiale qui sera contrôlée conjointement avec Cetelem.»

La SEMAD est conseillée pour cette opération par Bucéphale Finance et le groupe BNP Paribas par BNP Paribas Corporate Finance et Goldman Sachs Paris Inc & Cie.


Une conférence de presse de présentation du projet aura lieu
Mardi 29 mars à 10h
Galeries Lafayette - Salon Opéra (7ème étage)

Entrée porte Mogador (angle du boulevard Haussmann et de la rue de Mogador)

__________________________

SOCIETE ANONYME DES GALERIES LAFAYETTE
SA à Directoire et Conseil de surveillance
Au capital de 26 762 290 euros
Siège social : 40 Bld Haussmann- PARIS 9ème
542 094 065 RCS PARIS

Le conseil de surveillance de la Société Anonyme des Galeries Lafayette (SAGL) s'est réuni le 28 mars 2005 à 20h. Il a pris connaissance :

1) Du projet de rachat par BNP Paribas de 3 947 317 actions représentant 29,5 % du capital de la société détenues par le groupe familial Meyer au prix de 235 euros par action coupon 2004 attaché.

2) Du projet conjoint de BNP Paribas et du groupe familial Moulin, à la suite de cette acquisition, de présenter ensemble une offre publique d'achat portant sur les titres de la SAGL non détenus par eux, au même prix de 235 euros par action coupon 2004 attaché.

3) Des principes d'un accord de partenariat industriel sur la SAGL et Laser/Cofinoga que BNP Paribas et le groupe familial Moulin entendent mettre en œuvre conjointement, assurant le développement des trois métiers du groupe : Grands magasins, Monoprix, crédit à la consommation et services de fidélisation.

Le Conseil de surveillance, à l'unanimité des membres présents pouvant prendre part au vote, a accueilli très favorablement ce projet d'acquisition concerté et amical qui lui paraît pouvoir assurer la pérennité et le développement du groupe. Le prix auquel l'offre sera présentée offrira à tous les actionnaires qui le souhaitent l'opportunité de céder leurs titres dans des conditions très satisfaisantes.
Press contact(s)
Contacts presse :

Pour la SEMAD :

Solange Stricker
01 40 71 32 90 – 06 61 61 21 72

Jérôme Goaër
01 40 71 32 95 – 06 61 61 79 34

Pour BNP Paribas :

Antoine Sire
01 40 14 21 06

Michèle Sicard
01 40 14 70 61

Christelle Maldague
01 42 98 56 48

Henri de Clisson
01 40 14 65 14