La banque d'un monde qui change

Cardif : résultats 2002 - Fort développement de la prévoyance

  • 02.05.2003
Cardif, groupe mondial d'assurance des personnes, filiale de BNP Paribas, a connu en 2002 une activité contrastée selon les secteurs.

Les conséquences de la troisième année consécutive de forte baisse des marchés financiers ont impacté le chiffre d'affaires réalisé en épargne ainsi que le résultat, affecté par les provisions liées à la dépréciation des actifs gérés.

En revanche, la prévoyance et les activités à l'international ont poursuivi en 2002 leur fort développement.


Croissance de la prévoyance, recul relatif de l'épargne

Dans un environnement difficile, le chiffre d'affaires du Groupe Cardif progresse de 5% à 4,14 milliards d'euros, dont 1,90 milliard réalisé à l'international.

Cette évolution s'explique par le fort développement de la prévoyance qui réalise un chiffre d'affaires en progression de 33% par rapport à 2001.
Avec une collecte de 1,55 milliard d'euros, la prévoyance représente 37% du montant total des primes en 2002. A l'international, cette activité croît de 50% et représente 72% du chiffre d'affaires total prévoyance.

Par contre, l'activité épargne, dont le chiffre d'affaires s'élève à 2,59 milliards d'euros, a diminué de 7%.

Ce repli s'inscrit dans un contexte boursier défavorable qui a plus particulièrement touché la collecte en France, en baisse de 10%. Ceci est lié au positionnement traditionnel de Cardif sur le segment des contrats en unités de compte qui représente 42% de la collecte en 2002 (contre 56% en 2001). Cardif confirme cependant sa forte orientation sur ces contrats par rapport au marché (19%).
L'activité épargne entreprises en France enregistre une hausse de 13%.

Hors de France, la collecte de primes en épargne s'élève à 780 millions d'euros, en diminution de 7%.

Au 31 décembre 2002, l'ensemble des encours collectés gérés, constitués des provisions techniques et de la gestion pour compte de tiers, s'établit à 25,3 milliards d'euros, en croissance de 1,5%.


Résistance de la rentabilité

En 2002, le résultat net consolidé part du Groupe est de 38,4 millions d'euros, en retrait de près de 60 millions d'euros par rapport à 2001.

Ce résultat comprend des dotations de 63 millions d'euros de provisions liées aux marchés financiers (provision pour dépréciation durable, pour risque d'exigibilité...) dont Cardif, en raison de sa structure financière solide, n'a pas sollicité l'ajournement proposé par les autorités de tutelle.
Retraité de ces dotations et des éléments exceptionnels (plus-values sur titres de participation...), le résultat net récurrent s'établit à 73 millions d'euros, comparable à 87 millions d'euros en 2001.




Cardif est un groupe mondial d'assurance des personnes, filiale de BNP Paribas. Spécialiste du multipartenariat multipays, Cardif propose, depuis 1973, une gamme de produits et services dans le domaine de l'épargne, la retraite et la prévoyance sous forme individuelle et collective, à destination des particuliers et des entreprises. En 2002, Cardif a réalisé 46% de son chiffre d'affaires à l'international. Implantée dans 27 pays, la compagnie compte aujourd'hui plus de 150 partenaires institutionnels dans le monde.
Press contact(s)
Contacts presse :

Sally GUILBERT
Tél. : 01 41 42 60 76
Fax : 01 41 42 80 95
e-mail : sally.guilbert [at] bnpparibas (dot) com

Mouna AOUN
Tél. : 01 41 42 69 56
Fax : 01 41 42 80 95
e-mail : mouna.aoun [at] bnpparibas (dot) com