La banque d'un monde qui change

BNP Paribas, partenaire du Musée Maritime de l'île de TATIHOU - Ou comment la petite gaffe d'une grande banque débouche sur une action de mécénat !

  • 21.06.2005
BNP Paribas devient le partenaire du Musée Maritime de l'île de Tatihou, pour son exposition « Si le Gulf Stream s'arrêtait » et la publication de l'album de l'exposition. BNP Paribas participe ainsi à la valorisation du patrimoine de cette île, propriété du Conservatoire de l'espace littoral aménagé, gérée et animée par le Conseil général de la Manche.

L'origine de ce partenariat remonte à septembre 2004, lorsque BNP Paribas lance Tatihou, un fonds garanti. La commercialisation de ce placement, relayée par une large campagne de publicité en affichage, met le nom de cette petite île du Cotentin sur le devant de la scène. Certains s'émeuvent alors que BNP Paribas ait adopté le nom de Tatihou sans concertation préalable des habitants ou de leurs représentants. Le nom de Tatihou a simplement été retenu lors d'une réunion de créativité qui a, pour d'autres produits, débouché sur les noms d'îles exotiques telles que Fidji, Bora Bora ou plus récemment Samoa.
Des contacts sont alors établis avec Jean-François Le Grand, président du Conseil général, pour voir comment cet "impair" - qui a quand même contribué à la notoriété du nom Tatihou auprès de l'ensemble des Français - peut être "réparé". C'est d'autant plus envisageable que BNP Paribas mène une importante politique de mécénat avec les musées et que le Musée Maritime de Tatihou, à la convergence d'une démarche historique, écologique et artistique originale, fait mieux que mériter un tel soutien.

Au travers de sa Fondation, le groupe apporte son aide à de nombreux musées, en contribuant à la restauration de leurs chefs d'oeuvre et en publiant des ouvrages sur leurs collections permanentes. Ainsi, la Fondation a t elle récemment soutenu la publication d'un album consacré au Mémorial de Caen.

Blottie dans la rade de Saint-Vaast-La-Hougue, l'île tatihou est aujourd'hui un site d'exception où se mêlent patrimoine historique et milieux naturels préservés. Lieux de promenade et d'inspiration, les jardins sont des espaces d'initiation à la botanique. Les colonies d'oiseaux de mer, plus d'une centaine d'espèces, qui nichent sur l'île en font un site ornithologique de première importance. Veillant sur la rade, le Fort Vauban offre un vaste panorama sur l'île. Chaque année, à la mi-août, l'île accueille, pendant quatre jours, le festival "Traversées Tatihou". L'île devient alors le lieu de rencontre de musiques traditionnelles des rivages du monde pour un public qui, pour les écouter, traverse la grève à marée basse. Le Musée maritime, géré par le Conseil général de la Manche, présente également de nombreuses expositions temporaires, dont celle consacrée au Gulf stream.

L'exposition « Si le Gulf Stream s'arrêtait » : ouverte du 14 juillet au 31 octobre 2005, relate les effets de ce courant marin sur la faune et la flore de nos côtes et sur notre climat. Les visiteurs de cette exposition pourront se familiariser avec l'histoire du Gulf Stream et découvrir ce qu'il adviendrait s'il s'arrêtait.
Press contact(s)
BNP Paribas Conseil général de la Manche
Hélène Regnard / 01 40 14 65 14 Géraldine Squenel / 02 33 05 94 37
helene.regnard [at] bnpparibas (dot) comgeraldine.squenel [at] cg50 (dot) fr
Carole Aerts / 03 20 13 34 28
carole.aerts [at] bnpparibas (dot) com

Musée de Tatihou
Accueil / 02 33 54 33 33
ile.tatihou [at] cg50 (dot) fr">ile.tatihou [at] cg50 (dot) fr