La banque d'un monde qui change

BNP Paribas et the Boson Project publient la première étude sur la Génération Z « La Grande InvaZion »

  • 20.01.2015

La grande InvaZion : Cette grande enquête réalisée par BNP Paribas et The Boson Project décrypte la vision du monde de l’entreprise de plus de 3 200 Français âgés de 15 à 20 ans.

LES Z FACE A LA REUSSITE

40 % citent le « bon réseau » comme LA clé de réussite 

LES Z FACE A L’ENTREPRISE

L’entreprise les stresse pour 36 % d’entre eux et seuls 23 % se disent attirés

LES Z FACE A LEUR FUTUR

Enfants de la crise, d’un avenir incertain, ils veulent profiter à fond du présent au niveau perso, comme au niveau pro

 

POURQUOI CETTE ENQUETE ?

Après avoir fait couler beaucoup d’encre et bousculé bon nombre de managers, la génération Y se fait concurrencer par une autre génération : la génération Z. Mais qui sont ces Z qui font de l’ombre à leurs ainés ? Petite sœur de la génération Y, enfants des X, les Z sont nés après 1995, ils ont moins de 20 ans et sont aujourd’hui aux portes de l’entreprise.

The Boson Project et BNP Paribas ont souhaité à travers cette enquête leur donner directement la parole et décrypter, sans aucun  a priori, leurs aspirations professionnelles et leur regard sur l’entreprise. Et ils ont massivement répondu à l’appel : plus de 3 200 jeunes femmes et hommes des 4 coins de la France ont pris le temps de répondre à toutes nos questions. Extrêmement curieux, lucides sans pour autant être désabusés, l’entreprise les intéresse, les interpelle et ils ont saisi cette enquête comme tribune pour faire passer des messages très forts. En observateurs extérieurs, ne seraient-ils pas en fin de compte les plus objectifs sur ce monde professionnel en perpétuelle mutation ?

« Etre la banque d'un monde qui change, c'est savoir décrypter et comprendre les générations futures pour être à même de savoir les attirer et les accueillir. BNP Paribas s’adapte aux nouveaux usages clients mais également aux nouvelles habitudes de travail des  collaborateurs. Il faut anticiper pour être les plus à même d’accueillir cette nouvelle génération »  explique Isabelle Sachot-Moirez, responsable du recrutement BNP Paribas  France

 

LES Z FACE A LA REUSSITE

40 % citent le « bon réseau » comme LA clé de réussite, et plus ils ont été en contact avec l’entreprise plus ce chiffre est fort, loin derrière le fait d’avoir un bon diplôme, un bon CV ou un bon visa (c’est-à-dire quitter le territoire français).

Pragmatiques, courageux, ils remettent en cause l’importance du diplôme et savent qu’ils devront être dans « l’auto-apprentissage permanent ». Conscients de l’obsolescence des connaissances, conscients que les métiers de demain n’existent pas aujourd’hui… 7,5% citent l’école à la question « quelles seront les sources d’apprentissage  dans 10 ans ? ». L’école est un canal parmi d’autres, la génération Z sera une génération « autodidacte », d’entrepreneurs de leur propre formation qui devront constituer eux même leur propre bibliothèque de savoirs.

 

LES Z FACE A L’ENTREPRISE

Nous leur avons demandé de nous citer un mot pour décrire l’entreprise. Les mots choisis sont sans appel : « dure », « compliquée », « impitoyable », « fermée », « une jungle »…

L’entreprise les stresse pour 36 % d’entre eux et seuls 23 % se disent attirés.

Les Z ne se reconnaissent pas dans les modèles des entreprises et se voient créer les leurs. Génération d’entrepreneurs, 47 % aimeraient créer leur propre entreprise.

 

LES Z FACE A LEUR FUTUR

Ils se projettent dans des modèles de vie équilibrée, où l’épanouissement est pluriel. Enfants de la crise, d’un avenir incertain, ils veulent profiter à fond du présent au niveau perso, comme au niveau pro. A salaire égal, 25 % choisiraient ainsi l’entreprise la plus fun, la plus éthique pour 21 %.

L’entreprise rêvée des Z serait :

  • Plus agile : une entreprise plus innovante, plus ouverte à l’échec
  • Plus flat : une hiérarchie aplatie, moins complexe, plus souple
  • Plus humaine à l’intérieur de l’entreprise mais aussi à l’extérieur
  • Plus égalitaire : une entreprise moins discriminante, plus juste
  • Plus flexible tant en termes d’horaires, de rythme, de lieu de travail que des codes
  • Plus ouverte : une entreprise proposant  plus de ponts entre les études et le monde de l’entreprise et faisant plus confiance aux jeunes

Ultra connectés, pragmatiques, exigeants, entrepreneurs de leur vie au niveau académique, perso et pro, leur arrivée en entreprise pourrait ne pas  rimer avec calme pour les DRH.

 

Pour découvrir la vidéo illustrant les chiffres clés

BNP Paribas et le recrutement

BNP Paribas recrute chaque année de nombreux talents. En 2015, BNP Paribas prévoit de recruter près de 18 000 personnes en CDI dans le monde dont 1 500 en France. Dans le domaine du pré-recrutement, BNP Paribas propose également plus de 260 VIE partout dans le monde, et plus de    1 100 stages de fin d’étude par an en France. Le Groupe mise par ailleurs très fortement sur l’alternance et intègrera cette année 1 750 nouveaux alternants tous niveaux confondus. Le principe du recrutement chez BNP Paribas, est d’intégrer ses collaborateurs dans la durée. Pour cela, BNP Paribas assure une gestion de carrière individualisée, avec des équipes dédiées qui accompagnent chaque collaborateur dans son parcours, ses mobilités, ses orientations. Le Groupe dispose également de programmes de développement des talents et des compétences très pointus. Compte tenu de la grande variété des métiers du Groupe, les carrières se construisent avec des mobilités régulières au sein d’un même métier, entre métiers et dans d’autres localisations géographiques.

BNP Paribas accompagne les jeunes diplômés dans leurs premiers pas dans la vie active à travers un dispositif digital complet :

 

A Propos de The Boson Project

Cabinet de conseil très alternatif composé d’entrepreneurs engagés, The Boson Project travaille sur les problématiques de mutation des organisations vers des structures plus fluides, transparentes, flat, ouvertes, interconnectées et agiles sous l’impulsion des jeunes générations, générations Y et Z, dans une logique toujours inclusive et intergénérationnelle.
Convaincus que le sujet Y n’est ni une question de jeunesse, ni une question de génération, mais bien un des signaux forts d’une remise en cause profonde des modèles traditionnels d’entreprises ; nous faisons le pari que cette jeune génération porte en elle une nouvelle façon de concevoir l’entreprise. Refonte des modèles managériaux, des modèles de leadership, des modèles organisationnels et stratégiques, nous donnons à voir à la tête le potentiel réformateur de cette base parfois incomprise, souvent volatile, assurément engagée. C’est donc tout naturellement que nous avons souhaité investiguer la planète Z, pour comprendre le regard porté par ces futurs collaborateurs sur le monde de l’entreprise et apprécier dans quelle mesure ils seront les bâtisseurs d’une entreprise différente, dont les fondations sont actuellement en cours de construction par la génération Y. Pas de chance pour ceux qui attendaient les dents serrées que le raz de marée Y passe… le tourbillon Z arrive !

Press contact(s)

BNP Paribas : Anne-Sophie Trémouille - 01 58 16 84 99 -  anne-sophie.tremouille [at] bnpparibas (dot) com
Suivez-nous sur @BNPParibas_PR

The Boson Project : Marianne Urmès - marianne [at] thebosonproject (dot) com  - 06 48 47 35 43
A suivre sur @TheBosonProject