La banque d'un monde qui change

Big Data, Big Economy ?

  • 13.03.2014

L'Atelier BNP Paribas fait le point sur le pouvoir grandissant de la data : origines et caractéristiques du phénomène Big Data, risques et nouveaux paradigmes, opportunités économiques


Paris, le 13 mars 2014 – Dans la continuité de ses travaux menés dans le cadre du Forum d'Avignon 2013, L'Atelier BNP Paribas revient sur les mécanismes fondateurs du Big Data et analyse son pouvoir grandissant sur l'économie : illustrations des nouveaux risques et paradigmes engendrés par l'industrie du Big Data, des secteurs les plus concernés et de son impact sur le quotidien des citoyens-consommateurs.


Internet, symbole de la prise de pouvoir de la prescription algorithmique sur la prescription humaine avec les moteurs de recherche
Jusqu'au milieu des années 90, Internet était un média à taille humaine. Du fait de cette échelle, la recommandation des sites web se faisait à l'aide d'un répertoire de liens hypertextes classés par catégories et mis à jour à partir des avis d'experts de l'Internet. A l'époque, cette méthode exploitée par Yahoo, offrait un service de qualité supérieure aux premiers moteurs de recherche exploitant un index de pages web créé automatiquement par des algorithmes « robots ».

Durant la seconde moitié moitié de la décennie, les services de recommandations sur le web connaitront trois changement d'échelles, caractérisés par de nouveaux ordres de grandeurs : le cap du million de sites web est d'abord franchi, puis les centaines de millions de pages web s'imposent comme le nouvel ordre de grandeur à analyser et enfin les liens entre pages et documents du web dépassent rapidement le milliard d'occurrence. Chaque changement d'échelle sera à l'origine d'un nouveau paradigme qui engendrera lui-même un nouveau changement d'échelle. Cette interdépendance entre nouvelle échelle et nouveau paradigme débouchera sur l'estimation automatique - et non plus humaine - de la valeur des contenus colossaux du web et sur l'inversion du rapport de force existant entre la prescription humaine et la prescription algorithmique ; soit la victoire de la vision de Larry Page et Sergei Brin (Google) sur celle de Jerry Yang (Yahoo). Le Big Data est né.

Lire l'intégralité du communiqué de presse (228 ko)
Press contact(s)
Contacts presse :
Thomas Boullonnois – Cédric Landu
RUMEUR PUBLIQUE
Tél. : 01 55 74 52 29 / 01 55 74 52 31
thomas [at] rumeurpublique (dot) fr
cedric.lan [at] rumeurpublique (dot) fr