La banque d'un monde qui change

Le point sur la semaine économique : France : vitesse (temporairement) réduite

  • Hélène Baudchon
  • Paris
  • 28.04.2017
  • Croissance limitée à 0,3% au premier trimestre
  • La consommation des ménages marque le pas… mais l’investissement se renforce

Au premier trimestre 2017, la croissance française a été de +0,3% en rythme trimestriel (t/t) selon la première estimation de l’INSEE, un résultat légèrement en deçà de ce que laissaient prévoir les enquêtes de conjoncture. 

Les points de faiblesse (quasi stagnation de la consommation des ménages, net recul des exportations) sont toutefois imputables à des facteurs ponctuels (météo, à-coups sur les livraisons d’Airbus). 

Ils ne doivent pas masquer les points forts, à savoir le dynamisme de l’investissement des entreprises et celui des ménages. 

Ils ne remettent pas en cause la dynamique de la reprise, qui s’enrichirait par ailleurs en emplois, à en croire le nouvel indicateur du climat de l’emploi calculé par l’INSEE au plus haut depuis 2011. 

A lire aussi