La banque d'un monde qui change

Les marchés publics sont-ils inaccessibles aux PME ? Ils sont en effet souvent perçus comme trop complexes ou trop exigeants. Mais les choses changent : le ministère de l’Economie simplifie les dossiers de candidatures et assouplit les exigences concernant la capacité financière des entreprises. Reste à convaincre les PME ! 

Des mesures de simplification

200 Md€ : c’est le montant de la commande publique de 2013. Les PME, toutefois, en ont obtenu à peine 30 % (en valeur). Alors, le 22  juillet 2015, le ministre de l’Économie et des Finances, Emmanuel Macron, a présenté des mesures de simplification des démarches à effectuer pour répondre aux appels d'offres publics. 
Au programme, tout d’abord, des critères financiers moins strictes. Pour déposer une candidature, une entreprise devait jusque là justifier d’un chiffre d‘affaires représentant au moins 2 fois la valeur du marché public. Cette exigence disparaît. Les appels d'offres seront également scindés en plusieurs lots, plus restreints et plus accessibles aux entreprises de petite taille. Enfin, dans le cadre des partenariats public-privé, une partie sera systématiquement réservée aux PME.

Plus de marchés dispensés de la procédure classique 

Si un tout nouveau Code de la commande publique est prévu pour début 2016, différentes mesures ont déjà été prises. 
Par exemple, la publication d’un fascicule intitulé « Acheteurs publics : simplifiez l’achat » , qui détaille les bonnes pratiques à adopter par les acheteurs publics.


Et, surtout, au 1er octobre 2015, le seuil de dispense de procédure est relevé à 25 000 euros HT, au lieu de 15 000 euros auparavant… et 4 000 euros en 2010 ! En clair, les marchés dont le montant est inférieur à ce seuil seront dispensés d’appel d’offres, et donc d’obligation de publicité et de mise en concurrence. Résultat ? Ces marchés publics ainsi plus facilement accessibles passeront de 1% à 4%, pour atteindre à terme 6% de la totalité des achats publics.

Un accompagnement renforcé

Il restera donc environ 95 % des achats publics soumis à la procédure classique. Et les PME sont invitées à s’y intéresser !
Le mode d’emploi ? Simplement consulter en ligne le BOAMP, Bulletin Officiel des Annonces de Marchés Publics, qui recense les marchés. Le site comporte aussi un guide complet pour aider les entreprises à comprendre les marchés, un tutoriel pour expliquer les procédures dématérialisées, des questions/réponses et conseils. Une hotline est accessible aux entreprises qui souhaitent un conseil personnalisé.

Le plan « BNP Paribas Entrepreneurs 2016 », pour accompagner la croissance des PME
BNP Paribas est aux côtés des PME, pour les aider à concrétiser leurs ambitions, avec ce programme « BNP Paribas Entrepreneurs 2016 ». Lancé en janvier 2014, ce programme associe l’expertise développée pour sa clientèle grandes entreprises et des initiatives déployées spécifiquement pour les PME – en particulier pour l'entrepreneuriat innovant, l'entrepreneuriat féminin et l'entrepreneuriat social.
En 2015, la Banque a renouvelé ses engagements, avec la mise à disposition des entreprises d’une nouvelle enveloppe minimale de 10 Mds € pour financer leurs investissements et leur cycle d’exploitation, et le lancement d’une nouvelle initiative visant à accompagner les PME dans leur transition énergétique.