La banque d'un monde qui change

Que peuvent faire les banques pour l’insertion des jeunes ?

  • 15.11.2018

Les groupes bancaires, forts de leurs réseaux sur tout le territoire, sont au plus près des populations pour constater les difficultés d’insertion des jeunes, et tout particulièrement ceux issus des quartiers prioritaires des villes et zones rurales. Pour la Fédération Bancaire Française (FBF), le secteur bancaire aurait même un rôle primordial à jouer en faveur de l’insertion. BNP Paribas partage cette vision et s’engage à travers plusieurs dispositifs. Explications.

Les leviers des banques pour favoriser l’insertion des jeunes

Sur plus de 500 000 jeunes sans activité ni perspective, 50 % sont issus des quartiers populaires. Pour favoriser leur insertion, les banques disposent de plusieurs leviers.

  • Elles peuvent tout d’abord travailler main dans la main avec des associations locales spécialisées à travers des partenariats, par exemple pour aider les élèves et étudiants dans leur parcours scolaire.
  • Elles sont aussi en mesure de développer des offres de prêts étudiants à des taux avantageux grâce à des partenariats avec les établissements d’enseignement supérieur par exemple. 
  • Elles peuvent être un moteur de la professionnalisation des étudiants grâce à une offre conséquente de contrats en alternance (en 2017, 6 500 nouveaux contrats ont été signés dans le secteur bancaire en France), ou en mettant à contribution leur réseau professionnel pour aider les jeunes à s’orienter et trouver une première opportunité. 
  • Elles peuvent encourager l’entrepreneuriat des jeunes via des financements et dispositifs spécifiques : microcrédit, mécénat de compétences ou entrepreneuriat social. 
©Syda Productions. - Crédits : Syda Productions

Les initiatives de BNP Paribas en faveur de la réussite scolaire et de l’accès à l’emploi

BNP Paribas a fait de l’insertion des jeunes l’une des priorités d'action de sa Direction de l’Engagement, créée en septembre 2017, et de la Fondation BNP Paribas. L’aide à l’insertion passe par un soutien durant toutes les étapes de leur vie scolaire et professionnelle : soutien scolaire, orientation, professionnalisation et création d’entreprise.

Depuis 2006, la banque a accompagné 400 associations locales et soutenu plus de 1 000 projets en faveur de 200 000 bénéficiaires. Quelques exemples ? Avec le programme Pacte 21, BNP Paribas s’est engagé à offrir chaque année plus de 1 500 stages de 3e aux élèves des quartiers prioritaires. Le programme Projet Banlieues soutient quant à lui plusieurs associations référentes en France (Institut Télémaque, Article 1, Proxité) qui offrent un accompagnement adapté aux jeunes issus de milieux défavorisés dont elles ont détecté le potentiel. Le Groupe est aussi partenaire de l'association Nos Quartiers ont des Talents qui accompagne individuellement de jeunes diplômés issus des quartiers prioritaires ou de milieux sociaux défavorisés en recherche de leur premier emploi.  

Enfin, parce qu’un voyage scolaire est un apport indéniable dans un parcours scolaire, le programme Odyssée Jeunes – issu d’un partenariat entre le Conseil Général de Seine-Saint-Denis, la Direction des Services Départementaux de l’Éducation Nationale et la Fondation BNP Paribas – contribue au financement des voyages pédagogiques de collégiens de Seine-Saint-Denis. En 8 ans, Odyssée Jeunes a organisé 1 100 voyages éducatifs en France et à l’étranger, permettant à 42 000 enfants de découvrir sous un angle nouveau les notions abordées durant leurs cours.

BNP Paribas Personal Finance, cap sur l’alternance et l’éducation financière

La filiale du Groupe, spécialisée dans le crédit aux particuliers, est signataire de la charte nationale « Entreprises & Quartiers » et partenaire de la fondation Mozaïk RH, cabinet de recrutement et de conseil en ressources humaines spécialisé dans la promotion de la diversité. BNP Paribas Personal Finance place en effet la diversité au cœur de ses nouveaux processus de recrutement : elle compte 270 alternants au siège et sur ses sites opérationnels, dont 130 recrutements annuels de jeunes issus des quartiers populaires. Elle se distingue par des processus de recrutement originaux comme l’escape game. 

Partenaire des missions locales et des écoles de la 2e chance, Personal Finance sensibilise 1 000 jeunes par an avec son programme d'éducation financière. À l’occasion de la rentrée 2018-2019, l’entité lance une plateforme digitale en marque blanche visant à former 12 000 jeunes.

Un soutien à l’entrepreneuriat

6 jeunes sur 10 souhaitent créer leur propre entreprise selon un sondage OpinionWay de 2017. C'est le cas de plus de 40 % des jeunes des quartiers défavorisés. BNP Paribas souhaite soutenir cette ambition. La banque soutient l’association Entreprendre pour Apprendre, qui intervient auprès des jeunes pour leur donner envie d'entreprendre

Elle a également mis en place un partenariat avec la Fondation La France s’engage qui identifie, récompense et accompagne les start-ups et projets associatifs les plus prometteurs en termes d’insertion et d’inclusion

Le Groupe a également investi dans Impact Partenaires, le premier fonds dédié aux entrepreneurs issus des banlieues. Enfin, pour répondre aux besoins spécifiques des entrepreneurs sociaux, BNP Paribas s’est doté d’experts et a mis en place une politique de crédit adaptée. À la clé, le lancement d’Act for Impact, un label et une offre bancaire complète dédiés aux entrepreneurs sociaux.

Entreprendre pour Apprendre - Odyssée Jeunes - Projet Banlieues ©Sophie Loubaton-Capa Pictures pour la Fondation BNP Paribas.

Photo Header ©antgor

A lire aussi

Toutes les actualités
Votre avis nous intéresse ! Participer à notre sondage