• Finance durable

Financement de l’énergie : la transformation du business model de BNP Paribas s’accélère, confirmée par différents classements

L’année 2023 a été marquée, pour BNP Paribas, par une accélération simultanée des financements à la production d’énergies bas carbone et de la sortie du financement à la production des énergies fossiles. Ceci permet au Groupe d’avancer la date d’atteinte d’une partie de ses objectifs.

Des financements aux énergies bas carbone majoritaires 

Le 1er février 2024, BNP Paribas a publié ses résultats annuels qui témoignent d’une accélération très forte en matière de financement des énergies bas carbone : le stock des expositions de crédit à la production d’énergies bas carbone représente désormais 65 % du stock des expositions de crédit à la production d’énergies du Groupe. L’engagement 2023, fixant à 2030 l’atteinte de 80 % de bas carbone dans les financements à la production d’énergie du Groupe, a été avancé de deux ans, à 2028. Pour 2030, la cible est désormais de 90 %. Il faut se rappeler qu’en 2012, ce poids des énergies bas carbone dans le financement à la production d’énergie de BNP Paribas, s’élevait à environ 10 %. En septembre 2022, la part des financements bas carbone dépassait 50%. Et le mouvement s'est accéléré depuis.

Cette courbe croisée montre, depuis 2012, la baisse du stock des expositions de crédit à la production d'énergies fossiles face à la nette hausse du stock des expositions de crédit à la production d’énergies bas carbone, représentant 65 % du stock des expositions de crédit à la production d’énergies du Groupe à fin septembre 2023. Pour 2030, la cible est désormais de 90 %.

Poids des énergies fossiles et des énergies bas carbone dans les expositions de crédits à la production d’énergies de BNP Paribas

Bas carbone : les énergies bas carbone sont celles dont la production émet pas ou peu de gaz à effet de serre. On retrouve dans cette catégorie les énergies renouvelables ainsi que l’énergie nucléaire. 

Une accélération très marquée en 2023

Entre fin septembre 2022 et fin septembre 2023, BNP Paribas a augmenté son stock de crédits à la production d’énergies bas carbone de 3,8 milliards d’euros, portant à 32 milliards d'euros le financement total du Groupe pour l’énergie bas carbone (essentiellement des énergies renouvelables). Le Groupe poursuit parallèlement sa trajectoire de réduction des financements des énergies les plus émettrices, conformément à ses engagements, avec une baisse de 6,4 milliards d'euros du stock de crédits aux énergies fossiles en un an.

BNP Paribas ne fait plus partie des grands acteurs du financement du fossile 

Pour réduire la partie « fossile » de son portefeuille, BNP Paribas a considérablement réduit sa production de nouveaux crédits au secteur pétrolier et gazier en 2023. Par exemple, à fin 2023, le rapport entre les flux de financement octroyés par BNP Paribas aux acteurs spécialisés dans l’extraction et la production pétrolière et gazière et les flux de financement liés aux projets d’énergies renouvelables s’établit à 1 sur 11.

Selon Dealogic, sur les 256 milliards de dollars accordés par l’industrie bancaire mondiale au secteur pétrolier et gazier, la part de marché de BNP Paribas est de 0,3 %, alors qu’elle oscillait jusqu’en 2020 entre 2 et 3 %.

Enfin, BNP Paribas n’a participé à aucune émission obligataire au secteur pétro-gazier depuis la mi-février 2023. 

« Pour mesurer la portée de notre engagement et de notre trajectoire, il faut comprendre qu’on parle ici d’un portefeuille de crédits pluri-annuels accordés au fil des ans et dont le remboursement va encore s’échelonner sur plusieurs années. Pour atteindre les objectifs 2028 et 2030, fixés en 2023 et 2024, il faut donc que la production de nouveaux crédits les intègre dès aujourd’hui.
Une transformation majeure pour la Banque qui repose notamment sur le Low Carbon Transition Group, une équipe internationale de 200 spécialistes dédiés aux énergies bas carbone et à la décarbonation des entreprises. »

Antoine Sire

Directeur de l’Engagement d’entreprise de BNP Paribas

Meilleure banque au monde en matière de finance durable en 2023

Une politique résolument engagée et ambitieuse, reconnue par plusieurs classements de Place. Ainsi, selon Bloomberg, en 2023 et pour la deuxième année consécutive, les banques ont généré plus de profits sur le financement des énergies bas carbone que sur le pétrole et le gaz. Et BNP Paribas a consolidé son leadership : le Groupe y a consacré plus de 24 milliards de dollars US de financements en 2023, se positionnant ainsi tout en haut du classement des grandes banques. S'il reste encore beaucoup à faire du côté des institutions financières dans le financement de la transition énergétique, ces chiffres confirment toutefois l’engagement de BNP Paribas et sa forte accélération en la matière.

Par ailleurs, en 2023 également, Euromoney décernait à BNP Paribas le titre de « Meilleure banque au monde en matière de finance durable »

« Les banques européennes ont mené la transition, avec BNP Paribas en tête du classement »  BLOOMBERG, Janvier 2024

Un suivi régulier chiffré des engagements de BNP Paribas

Pour permettre de mesurer les avancées du Groupe au regard de ses engagements en matière de finance durable, une page a été créée. Elle regroupe les indicateurs RSE majeurs de BNP Paribas, mis à jour chaque année.

Découvrir les trajectoires chiffrées RSE du Groupe

Chiffres clés

N° 1

mondial des obligations et crédits ESG selon Dealogic

Le Groupe est également numéro un mondial pour la deuxième année consécutive pour les obligations et crédits ESG selon Bloomberg.

32 Md€

Stock de crédits aux énergies bas carbone octroyés par le Groupe à fin septembre 2023

Dont 28,8 milliards d’euros sont dédiés aux énergies renouvelables.

65 %

C’est la part du stock de financement à l’énergie en 2023 dédié aux énergies bas carbone, dont une majorité renouvelables.

L'objectif de 80 % des financements liés aux énergies bas carbone, initialement fixé à 2030, est avancé à 2028 ; en 2030, ce sera 90 %.

Pour s'abonner à notre newsletter, c'est ici !

Choisissez vos thématiques préférées et la fréquence d'envoi