La banque d'un monde qui change

La digitalisation des factures : des solutions très concrètes !

  • 24.10.2018

Indispensable à la comptabilité et à la gestion commerciale et fiscale, les factures sont des documents précieux pour l’entreprise. Le phénomène de facturation électronique s’est accéléré en 2018 avec l’arrivée de nouvelles réglementations : quelles solutions bancaires existent aujourd’hui pour accompagner cette digitalisation ?

Un contexte favorable à la dématérialisation

Les atouts de la facture digitale sont nombreux pour l’entreprise. En premier lieu, elle réduit les délais et coûts de traitement des factures papier en évitant le tri du courrier et la saisie des données, parfois source d’erreur. Les délais de paiement sont eux aussi réduits, évitant des situations de déséquilibre financier. La facture numérique permet ensuite une meilleure traçabilité des opérations de facturation, ainsi qu’une meilleure accessibilité en mobilité. L’export des données pourra être facilité, notamment lorsque le système de numérisation est intégré à une solution logicielle de gestion. La facture numérique, c’est enfin un gain d’espace grâce au stockage sur disque ou dans le Cloud et, par la même, moins de risque de détérioration des documents. 

En 2018, la législation évolue pour accélérer l’adoption de la facture numérique.

Deux nouvelles réglementations voient le jour cette année : 

  1. Depuis 2016, les grandes entreprises françaises ont l’obligation d’adresser des factures électroniques aux acteurs publics. Le 1er janvier 2018, c’est aussi devenu une obligation pour les entreprises de taille intermédiaire (ETI) ;
  2. Les États membres de l’Union européenne devront mettre en place la facture électronique européenne dans le cadre des marchés publics avant le 27 novembre 2018. Elle établit des normes communes de facturation à respecter, et vise à faciliter les échanges commerciaux entre les pays de l’Union.

La facture électronique en chiffres

En France

9

français sur 10 ont déjà dématérialisé au moins une facture

66% 

des entreprises s'équipent aujourd'hui d'une ou plusieurs solutions de dématérialisation

56%

des entreprises utilisent les factures digitales depuis plus de 4 ans

À l’international

30 Mds

de factures électroniques échangées dans le monde en 2016

30%

 des factures sont numériques aux etats-unis

2.3 Mds 

d'euros d'économies pourraient être générés grâce à l'utilisation de la facture électronique au sein de l'union européenne 

(Sources: Bearing Point, Generix Group, Edicom)

Des solutions de paiement pour accompagner la digitalisation

La transition vers une facturation en « tout digital » ne va pas sans défis pour les organisations. Elles vont devoir garantir l'authenticité des factures et l'intégrité de leur contenu, mais aussi intégrer leur outil de numérisation dans leur SI pour une compatibilité optimale avec les autres outils de gestion. Ce point est particulièrement important pour les organisations dotées de filiales internationales ou de structures complexes dans lesquelles la facturation peut concerner de multiples services. 

BNP Paribas, au cœur du changement 

Pour accompagner les organisations dans la généralisation de la facture numérique, les banques développent de nouveaux outils. BNP Paribas propose des solutions combinant facturation et paiement dématérialisés. 

En partenariat avec Paytweak, le Groupe propose à ses clients une solution de dématérialisation des factures et du paiement par email et sms. Paytweak numérise les factures conformément à un modèle prédéfini et relance les paiements en retard ou les impayés selon un scénario choisi. Une manière de gagner du temps tout en améliorant les encaissements.

Les clients BNP Paribas bénéficient par ailleurs du réseau SEPAmail, avec lequel un créancier peut envoyer une facture électronique à un client accompagnée d’une demande de règlement à sa banque. Ce dernier accède facilement à la demande de règlement via son application mobile ou l’espace sécurisé de sa banque en ligne. La norme SEPA concerne aujourd’hui 34 pays européens dans lesquels les procédures de virements et de prélèvements en euros sont exécutées de façon harmonisée.

BNP Paribas Factor : l'affacturage aussi passe au digital

Leader sur le marché français de l’affacturage, BNP Paribas Factor digitalise ses services pour  optimiser la cession et le traitement des factures, notamment en diminuant les risques de fraude. Avec à la clé, la possibilité pour les clients d’accéder à un financement en quelques heures seulement. Grâce à une plateforme dédiée, les clients de BNP Paribas Factor peuvent en un clic déposer une facture numérisée accompagnée d’une demande de financement de cette dernière : celle-ci est immédiatement accessible au destinataire. 

Aujourd’hui, plus de 90 % des clients se servent de cette fonctionnalité, très pratique pour eux. Les clients peuvent également utiliser la signature électronique pour authentifier l'auteur d'un document, garantir son intégrité et le rendre irrévocable. Enfin, ils ont la possibilité d’importer directement l’ensemble des justificatifs nécessaires à leurs opérations, diminuant ainsi les délais de traitement des demandes. Certaines offres, telles que le Reverse Factoring, permettent, enfin, une souscription 100 % dématérialisée.  

BNP Paribas Factor

factor.bnpparibas

Depuis plus de 20 ans, BNP Paribas Factor accompagne les entrepreneurs grâce à ses solutions de factoring en France et à l’international.

En proposant une offre complète d’affacturage et un règlement des factures en 8 heures de façon dématérialisée, BNP Paribas Factor libère du temps aux entrepreneurs en les accompagnant dans leur gestion financière.

Visiter

Crédit Photo header ©Jacob Lund

A lire aussi

Toutes les actualités
Votre avis nous intéresse ! Participer à notre sondage