La banque d'un monde qui change

Stratégie d’investissement 2016 de BNP Paribas Wealth Management : 10 thèmes d’investissement pour diversifier son portefeuille, répartir les risques et profiter de nouvelles tendances

  • 14.01.2016

BNP Paribas Wealth Management a sélectionné 10 thèmes d’investissement pour orienter à la fois les investisseurs en quête de rendement stables et les investisseurs enclins à investir dans des produits plus dynamiques ou nouveaux.

En 2015, les économies développées ont continué de croître à un rythme régulier. Cette tendance devrait se poursuivre en 2016. Les pays émergents, longtemps moteurs de l’économie mondiale, ont perdu de leur élan. Les investisseurs doivent se montrer plus sélectifs dans une période marquée par l’apparition de tendances économiques contrastées et par l’adoption de mesures de soutien monétaire.

 « L’année 2016 sera marquée par un environnement de taux d’intérêt extrêmement bas, notamment les taux obligataires et taux d’intérêts des banques centrales. L’investisseur, pour assurer la pérennité de son capital sur une longue période, sera amené à prendre davantage de risques », précise Florent Bronès, Responsable de la stratégie d’investissement de BNP Paribas Wealth Management.  

 

3 thèmes d’investissement pour les investisseurs au profil « défensifs »

  • Le défi des rendements bas : des opportunités sur le segment des obligations convertibles européennes et obligations d’entreprise à haut rendement (high yield)

    En Europe notamment, les taux d’intérêt vont rester bas et la rentabilité d’un placement dans ces types d’investissement sera satisfaisante, particulièrement via des fonds pour profiter d’une plus grande diversification.

  • Opportunités de rendement attractives : miser sur les entreprises qui augmenteront leurs dividendes et sur les sociétés européennes d’investissement immobilier cotées  

    Les actions émises par des entreprises (en ciblant les entreprises cycliques) qui augmentent le niveau des dividendes versés aux actionnaires représentent des investissements de qualité. Un segment particulier de ces dividendes élevés concerne l’immobilier coté en Europe (REITs européennes) où les rendements sont intéressants.

  • Le défi des taux bas : l’attrait des solutions flexibles

    Les fonds alternatifs, notamment les stratégies « Long/short Equity » et « Macro » ou les produits structurés se positionnent comme des alternatives intéressantes. Ces stratégies sont susceptibles d’offrir des rendements attractifs tout en limitant la sensibilité du portefeuille au risque de hausse des taux d’intérêt.

 

7 thèmes diversifiés pour les investisseurs au profil dynamique et équilibré

3 thèmes concernent des zones géographiques avec des axes particuliers :

  • Acheter les valeurs cycliques et de rendement pour capitaliser sur la reprise en Zone Euro

L’Europe est dans une phase de reprise, elle bénéficiera de la faiblesse de l’euro et le niveau des marges des entreprises, très faible aujourd’hui, devrait se rétablir dans les prochaines années.

  • Investir dans les pays émergents avec une certaine sélectivité

Cette zone est extrêmement hétérogène. Les investisseurs devront sélectionner les marchés sur 2 critères sélectifs : les pays importateurs de matières premières et les pays qui ont une dynamique de réformes structurelles. Sur cette base, certains marchés émergents asiatiques (Inde, Asie du nord-est) ainsi que de l’Europe de l’est pourront être favorisés.

  • Le changement de régime au Japon permet de créer de la valeur pour les investisseurs

    Un code de gouvernance d’entreprise a été adopté en juin 2015 entrainant des améliorations notables dans la gestion des entreprises. Le rendement des entreprises nippones devraient voir le rendement de leurs fonds propres dépasser leurs points hauts historiques. Pour capitaliser sur ce thème, il faut investir dans des entreprises susceptibles d’augmenter la taille de leurs programmes de rachat d’actions.

 

4 thèmes où l’approche sectorielle domine :

  • L’innovation numérique : la voie à suivre dans un monde de faible croissance et de faible inflation

    Ce thème couvre un large éventail de domaines comme la cybersécurité, la robotique, le commerce en ligne, le cloud computing sur lesquels la croissance économique sera supérieure et où les entreprises vont pouvoir générer du cash flow grâce à ces innovations. Investir par le biais de fonds communs de placement est la meilleure option pour distinguer les titres porteurs.

  • Survivre à la « Uber Economie »

    En sélectionnant des secteurs qui ont la capacité à résister à cette tendance, c’est-à-dire essentiellement des entreprises qui peuvent monter leurs prix grâce à des barrières à l’entrée suffisamment importantes pour empêcher la nouvelle concurrence. Certaines industries comme la technologie, la pharmacie, le luxe ou la consommation de base offrent des opportunités intéressantes.

  • Investir dans des entreprises en transformation

    Les entreprises se trouvent confrontées à des transformations majeures de leur activité : accélération de la mondialisation, nouveaux marchés, innovations technologiques importantes, utilisation de nouveaux outils… Dans ce contexte, la capacité à pouvoir se renouveler et se transformer rapidement est un atout concurrentiel. Les entreprises peuvent initier différentes stratégies d’adaptation via des stratégies défensives ou des stratégies d’expansion.

  • Changement climatique : des opportunités sur les marchés actions

Les marchés et l’opinion publique sont très sensibles à la question environnementale (COP 21 en est l’illustration). La transition vers des économies plus responsables et plus vertes a déjà été amorcée. En 2014, les investissements mondiaux dans les énergies renouvelables ont augmenté de 17%. Les entreprises qui proposent des innovations pour lutter contre la pollution et le réchauffement climatique auront un important potentiel de croissance dans les années à venir. Les possibilités d’investissements sont nombreuses : énergies renouvelables, techniques de stockage utilisant de l’air comprimé, efficacité énergétique dans l’industrie et pour les particuliers, combustibles de substitution…

 

BNP Paribas Wealth Management s’appuie sur un dispositif international pour renforcer sa stratégie d’investissement

Afin de répondre au besoin d'information accru de ses clients privés et face aux évolutions très rapides et complexes des places financières, BNP Paribas Wealth Management s'appuie sur les expertises du Groupe à travers ses différents métiers (la gestion d'actifs, la banque d'investissement et l'immobilier) ainsi que sur ses propres analyses globales et locales pour élaborer sa stratégie d'investissement. L'organisation internationale du Groupe constitue également un véritable atout. Les stratégistes localisés dans les différentes entités de banque privée interagissent pour définir la stratégie d'investissement sur tous les marchés (États-Unis, Europe, Asie, pays émergents), offrant ainsi aux clients connaissance des marchés locaux et vision globale.

La Vidéo de Florent Bronès présentant les 10 thèmes d’investissement est disponible sur le site internet de

BNP Paribas Wealth Management

Ou depuis l’application Voice of Wealth (à télécharger sur l'App Store et Google Play)

iPad version

Android version

À propos de BNP Paribas Wealth Management

Banque privée de premier plan à l'échelle mondiale et 1ère banque privée de la zone Euro, BNP Paribas Wealth Management est présente dans près de 30 pays et gère 331 milliards d’euros d’actifs au 30 Juin 2015. Plus de 6300 professionnels de la gestion patrimoniale, implantés dans tous les grands centres mondiaux, apportent à une clientèle d’investisseurs privés de multiples solutions pour optimiser et gérer le patrimoine.

Press contact(s)

Servane Costrel de Corainville -  01 42 98 15 91 / 06 74 81 98 27 - servane.costreldecorainville [at] bnpparibas (dot) com

 

Suivez-nous sur Twitter: @BNPParibas_pr