La banque d'un monde qui change

Groupe BNP Paribas : résultats au 30 septembre 2013

  • 31.10.2013
Le 30 octobre 2013, le Conseil d'administration de BNP Paribas, réuni sous la présidence de Baudouin Prot, a examiné les résultats du Groupe pour le troisième trimestre 2013.



RÉSULTAT NET PART DU GROUPE DE 1,4 MILLIARDS D'EUROS

Le Groupe montre une bonne résistance de ses résultats au troisième trimestre 2013.

Le produit net bancaire s'élève à 9 287 millions d'euros, en baisse de 4,2% par rapport au troisième trimestre 2012. Il intègre ce trimestre la réévaluation de dette propre ainsi que la « Debit Value Adjustment » (DVA) pour -138 millions d'euros. Grâce à la diversité des métiers et des géographies, les revenus des pôles opérationnels confirment leur bonne résistance à l'environnement économique peu porteur (-2,6%1 par rapport au même trimestre de l'année précédente), avec l'impact cependant ce trimestre d'une faible activité de clientèle sur les marchés de taux. Les revenus sont ainsi résilients chez Retail Banking2 (-0,4%1), en progression chez Investment Solutions (+5,0%1), et en recul (-10,7%1) chez Corporate and Investment Banking (CIB).

Les frais de gestion, à 6 426 millions d'euros, sont en baisse de 2,1%. Ils incluent ce trimestre l'impact exceptionnel des coûts de transformation de « Simple & Efficient » pour 145 millions d'euros et l'effet de la hausse de l'euro. Les frais de gestion des pôles opérationnels à périmètre et change constant sont en légère hausse de 0,6%, traduisant la maîtrise continue des coûts, avec une baisse de 1,1%3 pour Retail Banking2, une augmentation de 2,5%1 pour Investment Solutions et de 2,1%1 pour CIB.

Le résultat brut d'exploitation baisse ainsi sur la période de 8,6%, à 2 861 millions d'euros. Il est en baisse de 7,9%1 pour les pôles opérationnels.

Le coût du risque du Groupe est en baisse de 5,5% par rapport au troisième trimestre 2012, malgré la conjoncture. Il s'établit à 892 millions d'euros, soit 55 points de base des encours de crédit à la clientèle.

Les éléments hors exploitation s'élèvent à 139 millions d'euros. Ils étaient de 119 millions d'euros au troisième trimestre de l'année 2012.

BNP Paribas réalise ainsi un résultat net part du groupe de 1 358 millions d'euros, en hausse de 2,4% par rapport au troisième trimestre 2012.

Le bilan du Groupe est très solide. La solvabilité est l'une des plus élevées de l'industrie bancaire avec un ratio « common equity Tier 1 de Bâle 3 plein4 » à 10,8% et le ratio de levier de Bâle 3 plein, calculé sur la base de l'ensemble des fonds propres Tier 1, s'établit à 3,8%, au-delà du seuil réglementaire de 3,0% applicable à compter du 1er janvier 2018. La réserve de liquidité du Groupe, instantanément mobilisable, est de 239 milliards d'euros, soit plus d'un an de marge de manoeuvre par rapport aux ressources de marché à court terme.

L'actif net comptable par action5 s'élève à 62,8 euros, soit un taux de croissance moyen annualisé de 6,1% depuis le 31 décembre 2008, montrant la capacité continue de BNP Paribas à accroître l'actif net par action.

Enfin, le Groupe met en oeuvre rapidement son programme ambitieux de simplification du fonctionnement du Groupe et d'amélioration de son efficacité pérationnelle, « Simple & Efficient », avec près de 88% des projets identifiés déjà lancés. Les économies récurrentes dégagées sur les neuf premiers mois de 2013 s'élèvent à 549 millions d'euros, atteignant déjà l'objectif annoncé pour l'ensemble de 2013.

Pour les neuf premiers mois de 2013, le Groupe réalise des résultats solides malgré un environnement difficile. Le produit net bancaire s'établit à 29 259 millions d'euros, en baisse de 1,4% par rapport aux neuf premiers mois de 2012. Il inclut des éléments exceptionnels pour +161 millions d'euros contre -1 200 millions d'euros pour la même période de l'année précédente. Le recul du produit net bancaire est de -2,2%1 pour les pôles opérationnels.

Les frais de gestion diminuent de 2,6%, à 19 231 millions d'euros (-1,5%1 pour les pôles opérationnels), de sorte que le résultat brut d'exploitation s'établit à 10 028 millions d'euros, en hausse de 0,9% par rapport aux neuf premiers mois de 2012.

Le coût du risque, à 2 979 millions d'euros, augmente de 8,6% par rapport aux neuf premiers mois de 2012 qui incluaient d'importantes reprises de provisions chez CIB.

Le résultat d'exploitation est ainsi en baisse de 2,0% à 7 049 millions d'euros.

Les éléments hors exploitation s'élèvent à 374 millions d'euros contre 2 040 millions d'euros pour les neuf premiers mois de 2012 qui incluaient notamment le résultat exceptionnel de 1 790 millions d'euros enregistré à l'occasion de la cession d'une participation de 28,7% dans Klépierre S.A..

Le résultat avant impôt s'établit à 7 423 millions d'euros sur les neuf premiers mois de 2013, en baisse de 19,6% par rapport à la même période de l'année précédente. Il comprend cependant des éléments exceptionnels pour un total de -132 millions d'euros contre +590 millions d'euros pour les neuf premiers mois de 2012.

Le résultat net part du groupe s'élève ainsi à 4 705 millions d'euros pour les neuf premiers mois de 2013, en baisse de 22,2% par rapport à la même période de l'année précédente qui avait notamment enregistré la cession d'une participation dans Klépierre S.A..

Lire l'intégralité du communiqué de presse "Groupe BNP Paribas : résultats au 30 septembre 2013"

Consulter les diapositives de la présentation

Lire les Séries Trimestrielles (en anglais)