La banque d'un monde qui change

Groupe BNP Paribas : Résultats au 30 septembre 2011

  • 03.11.2011


Resultats 3Q11


Le 2 novembre 2011, le Conseil d'administration de BNP Paribas, réuni sous la présidence de Michel Pébereau, a examiné les résultats du Groupe pour le troisième trimestre 2011.


RESULTAT NET PART DU GROUPE POSITIF APRES DEPRECIATION DES TITRES SOUVERAINS GRECS PORTEE A 60% (TOUTES ECHEANCES)


Dans un environnement caractérisé par l'aggravation de la crise sur les dettes souveraines de certains pays de la zone euro, la très forte chute des marchés d'actions et la dégradation des perspectives de croissance économique, les résultats du troisième trimestre 2011 sont fortement affectés par des éléments exceptionnels, notamment le nouveau plan de restructuration de la dette grecque.

Revenant sur l'accord conclu le 21 juillet, les autorités européennes ont défini un nouveau plan de soutien à la Grèce le 27 octobre. Ce plan, dont la mise en œuvre est encore entourée d'incertitudes, conduit BNP Paribas à porter le provisionnement de la totalité des titres d'Etat grecs à 60%, soit une dotation complémentaire de 2 094 millions d'euros pour le portefeuille bancaire et de 47 millions d'euros pour le portefeuille de l'assurance. En outre, le provisionnement complémentaire de la dette grecque dans les sociétés d'assurance mises en équivalence a entraîné un effet négatif de 116 millions d'euros.

Les revenus du Groupe, à 10 032 millions d'euros, sont en baisse de 7,6% par rapport au troisième trimestre 2010. Ils sont en croissance dans la Banque de détail (+2,2% à périmètre et change constant avec 100 % des banques privées des réseaux domestiques hors effet PEL/CEL) et Investment Solutions (+2,5%) mais en baisse de 39,8% chez CIB, affecté par des conditions de marché très difficiles et par des pertes sur cession de dette souveraine de la Trésorerie
(-362 millions d'euros). Par ailleurs, les revenus des « autres activités » sont affectés par deux éléments exceptionnels liés à la valorisation au prix de marché d'actifs et passifs de long terme (+786 millions d'euros de réévaluation de dette propre et -299 millions d'euros de dépréciation complémentaire de la participation dans Axa).

Grâce notamment à la flexibilité des coûts de CIB, les frais de gestion, à 6 108 millions d'euros, sont en baisse de 7,7% par rapport au troisième trimestre 2010. Hors l'effet des taxes « systémiques » instituées en 2011 par plusieurs pays européens, ils sont en baisse de 8,3 %.

Le résultat brut d'exploitation est en baisse de 7,4% par rapport au troisième trimestre 2010.

Avec le complément de provisionnement des titres d'Etat grecs, le coût du risque s'élève à 3 010 millions d'euros.

Hors cet effet, il poursuit sa décrue (-28,9%) dans l'ensemble des métiers pour s'établir à 869 millions d'euros soit 50 points de base des encours de crédit à la clientèle contre 72 pb au troisième trimestre 2010.

Le résultat net part du groupe s'établit à 541 millions d'euros (-71,6% par rapport au troisième trimestre 2010). Hors provisionnement des titres grecs, le résultat net s'établit à 1 952 millions d'euros, en progression de 2,4% par rapport à la même période de l'année précédente.


Pour les neuf premiers mois de 2011, le produit net bancaire du Groupe s'élève à 32 698 millions d'euros, en baisse limitée par rapport aux neuf premiers mois de 2010 (-2,6%). Grâce à la flexibilité des coûts de CIB, et malgré l'effet des taxes « systémiques », les frais de gestion sont en baisse de 1,0% (-1,7% hors taxes systémiques). Le résultat brut d'exploitation est en baisse de 4,8% à 13 260 millions d'euros et le résultat net part du groupe de 16,0 % à 5 285 millions d'euros. Hors impact du provisionnement réalisé sur les titres grecs, le coût du risque est en baisse de 28,5% sur la période et le résultat net part du groupe s'inscrit à 7 034 millions d'euros, en hausse de +11,8% par rapport aux neuf premiers mois de 2010.

Le bénéfice net par action ordinaire s'élève à 4,2 euros contre 5,1 euros au cours des neuf premiers mois de 2010. La rentabilité annualisée des capitaux propres s'établit à 10,2%, en baisse de 3 points. L'actif net par action s'élève à 57,4 euros en hausse de 5,8% par rapport au 30 septembre 2010.

L'intégration des entités de BNP Paribas Fortis et de BGL BNP Paribas se poursuit. Au cours des neuf premiers mois de 2011, 414 millions d'euros de synergies ont été comptabilisées portant les synergies cumulées depuis 2009 à 1 012 millions d'euros, en avance sur le plan d'intégration.


Lire l'intégralité du Communiqué de Presse "Groupe BNP Paribas : Résultats au 30 septembre 2011"

Consulter les diapositives de la présentation
Press contact(s)
Contacts presse :

Antoine Sire
Tel : +33 (0)1 40 14 21 06
antoine.sire [at] bnpparibas (dot) com

Carine Lauru
Tel : +33 (0)1 42 98 13 36
carine.lauru [at] bnpparibas (dot) com

Isabelle Wolff
Tel : +33(0)1 57 43 89 26
isabelle.wolff [at] bnpparibas (dot) com