La banque d'un monde qui change

Groupe BNP Paribas : résultats au 30 juin 2013

  • 31.07.2013
Le 30 juillet 2013, le Conseil d'administration de BNP Paribas, réuni sous la présidence de Baudouin Prot, a examiné les résultats du Groupe pour le deuxième trimestre 2013 et arrêté les états financiers relatifs au premier semestre.



RESULTAT NET PART DU GROUPE DE 1,8 MILLIARDS D'EUROS DANS UNE CONJONCTURE ECONOMIQUE TOUJOURS DIFFICILE EN EUROPE

Le Groupe réalise des résultats solides au deuxième trimestre 2013 dans une conjoncture européenne peu porteuse.

Le produit net bancaire s'élève à 9 917 millions d'euros, en baisse de 1,8% par rapport au deuxième trimestre 2012. Il inclut ce trimestre deux éléments exceptionnels pour un total net de 150 millions d'euros : l'impact de la cession des actifs de Royal Park Investments pour 218 millions d'euros, et la réévaluation de dette propre ainsi que la « Debit Value Adjustment » (DVA) pour -68 millions d'euros. Grâce à la diversité des métiers et des géographies, les revenus des pôles opérationnels montrent leur résilience, avec une progression de Retail Banking(1) (+1,0%(2)) et d'Investment Solutions (+3,1%(2)), et un léger recul de CIB (-0,4%(3)).

Grâce à la maîtrise continue des coûts et aux premiers effets de « Simple & Efficient », les frais de gestion, à 6 291 millions d'euros, sont en baisse de 0,7%. Ils incluent l'impact exceptionnel des coûts de transformation de « Simple & Efficient » pour 74 millions d'euros ce trimestre. Les frais de gestion baissent de 0,5%(4) pour Retail Banking(1), augmentant légèrement de 0,2%(2) pour Investment Solutions et de 1,8%(2) pour CIB.

Le résultat brut d'exploitation baisse sur la période de 3,6%, à 3 626 millions d'euros. Il progresse en revanche de 1,7% pour les pôles opérationnels.

Le coût du risque du Groupe demeure modéré malgré la conjoncture, à 1 109 millions d'euros, soit 68 points de base des encours de crédit à la clientèle. Il est cependant en hausse de 18 points de base par rapport au deuxième trimestre 2012 qui incluait d'importantes reprises chez CIB. Il augmente de 8 points de base par rapport au premier trimestre 2013 du fait notamment d'un dossier exceptionnel chez CIB Conseil et Marchés de Capitaux (+4 points de base).

Les éléments hors exploitation s'élèvent à 183 millions d'euros. Ils étaient de 77 millions d'euros au deuxième trimestre de l'année 2012. Ils incluent notamment ce trimestre l'impact exceptionnel de la cession de BNP Paribas Egypte pour 81 millions d'euros.

Le résultat avant impôt du Groupe s'établit ainsi à 2 700 millions d'euros, en recul de 9,6% par rapport au même trimestre de l'année précédente. L'effet des éléments exceptionnels s'élève au total à +157 millions d'euros contre +271 millions d'euros au deuxième trimestre 2012. Le résultat avant impôt des pôles opérationnels est pour sa part en baisse de 3,2%.

BNP Paribas réalise ainsi un résultat net part du groupe de 1 763 millions d'euros, en baisse de 4,7% par rapport au deuxième trimestre 2012.

Le bilan du Groupe est très solide. La solvabilité est très élevée avec un ratio « common equity Tier 1 de Bâle 3 plein(5) » à 10,4% ; le ratio de levier de Bâle 3 plein(5), calculé sur la base du seul « common equity Tier 1 », s'établit à 3,4%(6), au-delà du seuil réglementaire de 3,0% applicable à compter du 1er janvier 2018. La réserve de liquidité du Groupe, instantanément mobilisable, est de 236 milliards d'euros.

L'actif net comptable par action(7) s'élève à 61,6 euros, soit un taux de croissance moyen annualisé de 6,0% depuis le 31 décembre 2008, montrant la capacité de BNP Paribas à accroître l'actif net par action à travers le cycle.

Enfin, le programme ambitieux de simplification du fonctionnement du Groupe et d'amélioration de son efficacité opérationnelle, « Simple & Efficient », confirme son démarrage rapide avec des économies récurrentes dégagées sur le premier semestre égales à 330 millions d'euros, grâce notamment aux mesures à effet rapide et aux projets anticipés dès fin 2012. Plus de mille programmes comprenant plus de deux mille projets ont été identifiés pour l'ensemble du Groupe.

Près de 86% d'entre eux ont déjà été lancés, chacun avec un responsable identifié, un budget et un calendrier.


Pour l'ensemble du premier semestre, le Groupe réalise des résultats solides malgré un environnement difficile. Le produit net bancaire s'établit à 19 972 millions d'euros, en légère baisse de 0,1% par rapport au premier semestre 2012. Il inclut ce semestre des éléments exceptionnels pour +299 millions d'euros contre -788 millions d'euros au même semestre de l'année précédente. Le recul du produit net bancaire est de 3,1% pour les pôles opérationnels.

Les frais de gestion diminuent de 2,8%, à 12 805 millions d'euros, de sorte que le résultat brut d'exploitation s'établit à 7 167 millions d'euros, en hausse de 5,3% par rapport au premier semestre 2012. Il recule de 2,0% pour les pôles opérationnels.

Le coût du risque, à 2 087 millions d'euros, augmente de 16,1% par rapport au premier semestre 2012 qui incluait d'importantes reprises de provisions chez CIB.

Le résultat d'exploitation est stable à 5 080 millions d'euros (+1,5%).

Les éléments hors exploitation s'élèvent à 235 millions d'euros contre 1 921 millions d'euros au premier semestre 2012 qui incluaient notamment le résultat exceptionnel de 1 790 millions d'euros enregistré à l'occasion de la cession d'une participation de 28,7% dans Klépierre S.A..

Le résultat avant impôt s'établit ainsi à 5 315 millions d'euros au premier semestre 2013, en baisse de 23,3% par rapport à la même période de l'année précédente. L'effet des éléments exceptionnels s'élève au total à +151 millions d'euros contre +918 millions d'euros au premier semestre 2012.

Le résultat net part du groupe s'élève à 3 347 millions d'euros au premier semestre 2013, en baisse de 29,1% par rapport à la même période de l'année précédente qui avait enregistré la cession d'une participation dans Klépierre S.A..



Lire l'intégralité du communiqué de presse "Groupe BNP Paribas : résultats au 30 juin 2013"

Consulter les diapositives de la présentation

Accéder aux états financiers (non audités)

Consulter les diapositives FSB

Lire les Séries Trimestrielles (en anglais)


(1) Intégrant 100% des Banques Privées des réseaux domestiques, hors effets PEL/CEL
(2) A périmètre et change constants
(3) A périmètre et change constants, hors gains nets sur cessions au 2T12
(4) A périmètre et change constants, hors coûts de lancement de Hello bank!
(5) Ratio « fully loaded » tenant compte de l'ensemble des règles de la CRD4 sans disposition transitoire et telles qu'appliquées par BNP Paribas
(6) Le ratio de levier de Bâle 3 plein du Groupe, calculé sur l'ensemble des fonds propres Tier 1, s'établit à 3,8%
(7) Non réévalué
Press contact(s)
Contacts presse :

Antoine Sire
Tel : +33 (0)1 40 14 21 06
antoine.sire [at] bnpparibas (dot) com

Carine Lauru
Tel : +33 (0)1 42 98 13 36
carine.lauru [at] bnpparibas (dot) com

Isabelle Wolff
Tel : +33(0)1 57 43 89 26
isabelle.wolff [at] bnpparibas (dot) com