La banque d'un monde qui change

BNP Paribas réduit l'impact environnemental de ses supercalculateurs

  • 04.03.2009
Dans le cadre de ses efforts pour une Informatique verte, BNP Paribas Corporate and Investment Banking (CIB) adopte pour ses supercalculateurs une nouvelle architecture à processeurs graphiques permettant de réduire nettement sa consommation électrique et d'accélérer le temps de calcul. Un volume considérable des calculs, de l'ordre d'un TeraFlop (mille milliards d'opérations par seconde), effectués pour le métier Global Equities & Commodity Derivatives (GECD) est transféré vers une plate-forme à processeurs graphiques. Cette évolution permet de multiplier par cent la puissance de calcul obtenue par Watt consommé. La nouvelle plate-forme, qui intègre deux NVIDIA Tesla S1070 consommant 2 kW, remplace plus de 500 cœurs de processeurs traditionnels dont la consommation électrique s'élevait à 25 kW.

Pour concrétiser ce projet, l'architecture du logiciel a été repensée lors de son portage sur processeurs graphiques. Elle présente plusieurs atouts :
- Réduction générale de la consommation électrique d'un facteur de 190
- Réduction générale des temps de réponse d'un facteur de 15
- Amélioration de la lisibilité des cours de marché pour les opérateurs
- Réduction significative du coût total de fonctionnement
- Réduction significative de l'impact environnemental

Une des missions du métier Global Equities & Commodity Derivatives consiste à gérer des portefeuilles composés d'instruments financiers complexes. Son équipe de recherche quantitative simule le comportement des marchés financiers et s'efforce en permanence d'améliorer les performances des logiciels de calcul. Compte tenu de cet objectif, l'équipe a décidé de tirer parti des solutions des serveurs NVIDIA Tesla pour le calibrage de certains des paramètres de ses modèles, un processus qui implique leur estimation sur la base de cours d'instruments financiers bruts en utilisant des algorithmes d'optimisation numérique.

« Nous sommes extrêmement satisfaits de ces performances, qui dépassent largement nos prévisions initiales et nous espérons transférer encore plus de calculs vers cette architecture dans un proche avenir » déclare Stéphane Tyc, Directeur de la recherche quantitative de la division GECD chez BNP Paribas CIB.


A propos de BNP Paribas CIB
La Banque de Financement et d'Investissement (CIB) de BNP Paribas (http://cib.bnpparibas.com/) compte près de 16 000 personnes, déployées dans plus de 53 pays dans le monde. Elle opère particulièrement dans les trois métiers fondamentaux que sont :
Les produits dérivés, où elle fait partie des leaders mondiaux sur les dérivés actions et sur de nombreux produits dérivés de taux, crédit, change et matières premières.
Les marchés de capitaux, où elle se classe parmi les dix premiers établissements financiers sur les activités dettes et actions en euros (émissions obligataires, titrisation, convertibles et actions).
Les financements structurés, où elle figure parmi les leaders mondiaux pour les financements export, les financements de projets et de matières premières.
Press contact(s)
Contact presse :
Pascal Hénisse - 01 40 14 65 14 - pascal.henisse [at] bnpparibas (dot) com
Céline Castex - 01 42 98 15 91 - celine.castex [at] bnpparibas (dot) com