Mediaroom
Communiqués de presse

Retrouvez dans cet espace tous les communiqués de presse de BNP Paribas

Assemblée Générale Annuelle 2022

17 MAI 2022
Retour aux communiqués

BNP Paribas présente son premier "rapport d'analyse et d'alignement pour le climat" et ses objectifs de réduction de l'intensité d'émissions carbone d'ici 2025

  • Dans le cadre de son plan stratégique 2025, BNP Paribas présente son premier « Rapport d’Analyse et d’Alignement pour le Climat » qui lui permettra de piloter l'alignement de son portefeuille sur son engagement « net zéro ».
  • Le rapport comprend une série d'objectifs de réduction de l'intensité d’émissions carbone financées dans trois secteurs clés (avec 2020 en année de référence) : Production d'électricité (réduction d'au moins 30 % d'ici 2025), Extraction pétrole et gaz et raffinage (réduction d'au moins 10 % d'ici 2025), Automobile[1] (réduction d'au moins 25 % d'ici 2025).
  • Afin d’atteindre son objectif en matière de baisse des émissions liées au pétrole et au gaz, le Groupe réduira de 12% son exposition de crédit à la production de ces énergies d’ici 2025 (par rapport à 2020). Il réduira de 25% son exposition à la production de pétrole d'ici 2025. Grâce à la mise en œuvre de ses engagements antérieurs relatifs au pétrole et au gaz non conventionnels, l'exposition de BNP Paribas à l’extraction de pétrole et de gaz et au raffinage ne représente plus que 1,3 % de son exposition de crédit totale à fin 2021.
  • BNP Paribas s'est engagé à dédier plus de 200 milliards d’euros à la transition de ses clients grandes entreprises vers une économie bas carbone d'ici 2025. Le Groupe prévoit de mobiliser d'ici 2025 plus de 350 milliards d’euros au travers de prêts et d'émissions obligataires portant sur des sujets environnementaux et sociaux pour des clients entreprises.

 

« Notre objectif est de continuer à être un acteur de premier plan dans la lutte contre le changement climatique, en accélérant nos actions pour limiter le réchauffement climatique à 1,5°C à l’horizon 2050. Alors que l’urgence ne cesse de s’amplifier, nous avons intégré de nouveaux objectifs dans notre plan stratégique 2025 pour financer la transition énergétique. Dans le contexte géopolitique actuel, il est d'autant plus essentiel de maintenir un cap ambitieux vers une économie « net zéro » et de financer l'accélération des énergies renouvelables. Notre stratégie est triple : aligner notre portefeuille sur notre engagement « net zéro » ; mesurer et piloter nos risques liés au carbone ; et renforcer les relations avec nos clients pour les accompagner dans leur transition vers une économie bas carbone. Ce « Rapport d’Analyse et d’Alignement pour le Climat » est une première étape décisive dans nos engagements liés à la Net-Zero Banking Alliance. Nous allons poursuivre ce travail pour accompagner la transition de nos clients dans sept autres secteurs à forte intensité carbone d'ici 2024. » a déclaré
Jean-Laurent Bonnafé, Administrateur Directeur général de BNP Paribas.

 

Dans le cadre du « Rapport d’Analyse et d’Alignement pour le Climat » de BNP Paribas, des objectifs « net zéro » ont été établis en s’appuyant sur des scénarios de l'Agence internationale de l'énergie (AIE) et d'initiatives sectorielles telles que la méthodologie PACTA et le cadre établi par la Net-Zero Banking Alliance que le Groupe a rejoint en avril 2021. Les secteurs de l’énergie, du pétrole et du gaz et de l'automobile, qui représentent 7 % des financements du Groupe à fin 2021, sont clés pour la transition vers une économie neutre en carbone. Selon le World Resources Institute, le secteur de l'énergie (production d'électricité et combustibles fossiles) représente à lui seul environ 75 % des émissions directes et indirectes de gaz à effet de serre de l’industrie dans le monde.

***

Production d’électricité

Objectif 2025 de réduction de l'intensité d’émissions carbone du portefeuille = au moins -30 % versus 2020

  • L'alignement du portefeuille dans le secteur de la production d'électricité se concentre sur les émissions directes de CO2 (Scope 1), la grande majorité des émissions se situant à ce niveau.
  • Cet objectif de réduction d'intensité d’émissions carbone d’au moins 30 % par rapport à 2020 est plus ambitieux que le scénario NZE 2050 de l’AIE.
  • Le Groupe a pour objectif de réduire significativement le financement des énergies émettrices de CO2, au profit du développement massif de la production d'énergie bas carbone. Son ambition est d'atteindre moins de 5 % de charbon dans le mix de capacité de son portefeuille de production d’électricité d'ici 2025 (contre 10 % à fin 2020) et d’atteindre plus de 66 % d’énergies renouvelables (contre 57 % à fin 2020), dépassant ainsi l'ambition 2025 du scénario NZE 2050.
  • Le Groupe s'est engagé à financer les énergies renouvelables à hauteur de 30 milliards d’euros d'ici 2025 (contre 18,6 milliards d’euros à fin 2021).
  • Dans le cadre de son Low-Carbon Transition Group, BNP Paribas développe une expertise transversale sur les technologies de transition et notamment l'hydrogène vert.

Extraction pétrole & gaz et raffinage

Objectif 2025 de réduction de l'intensité d’émissions carbone du portefeuille = au moins -10 % versus 2020

  • La mesure de l'alignement du portefeuille pétrole et gaz de BNP Paribas couvre les émissions Scope 1, Scope 2 et Scope 3.
  • En mai 2021, BNP Paribas a annoncé son ambition de réduire de 10 % d'ici 2025 son exposition de crédit à la production de pétrole et de gaz. Le Groupe renforce cet engagement en se fixant deux nouveaux objectifs : une réduction de 12 % de son exposition de crédit à la production de pétrole et de gaz d'ici 2025 par rapport à 2020 et une réduction de 25 % de son exposition de crédit à la production de pétrole d'ici 2025 par rapport à 2020. Cet objectif est plus ambitieux que celui du scénario NZE 2050 de l'AIE. Grâce à la mise en œuvre de ses engagements antérieurs relatifs au pétrole et au gaz non conventionnels, l'exposition de
    BNP Paribas à l’extraction de pétrole et de gaz et au raffinage atteint 1,3 % de son exposition de crédit totale à fin 2021
    .
  • Le Groupe a décidé de renforcer sa politique sectorielle de 2017 relative au pétrole et au gaz non conventionnels pour les entreprises qui n'ont pas un engagement public fort d’alignement et de stratégies de transition compatibles avec le scénario 1,5°C. Dès 2022, le Groupe cesse ses financements et investissements aux entreprises dont plus de 10 % de l’activité est liée aux sables bitumineux et au pétrole et au gaz de schiste. Le Groupe ne financera plus aucun projet pétrolier et gazier et les infrastructures liées en Arctique et en Amazonie.
    • Le Groupe renforce sa définition de la région Arctique et adopte celle du Programme de surveillance et d'évaluation de l'Arctique (AMAP) à l’exception des zones exploitées au large des côtes norvégiennes. En effet, la Norvège s’est dotée des lois et réglementations environnementales parmi les plus contraignantes au monde.
    • BNP Paribas cesse ses financements et investissements aux entreprises dont plus de
      10 % de l’activité est dérivée d’activités de la région Arctique
      .
    • BNP Paribas cesse ses financements et investissements aux entreprises qui produisent à partir de réserves de pétrole et de gaz en Amazonie ainsi qu'à celles qui développent des infrastructures liées.

Automobile

Objectif 2025 de réduction de l'intensité d’émissions carbone du portefeuille = au moins -25 % versus 2020

  • La mesure de l'alignement du portefeuille Automobile se concentre sur les émissions de CO2 Scope 3 de la production de véhicules légers par les constructeurs automobiles.
  • BNP Paribas a pour ambition que la part des véhicules électriques[2] atteigne plus de 25 % dans son portefeuille d'ici 2025 (contre 4 % en 2020).
  • BNP Paribas continuera d’accroître son financement de la production de véhicules électriques par l'émission d'obligations et de prêts durables.
  • Arval BNP Paribas s'engage également à accompagner ses clients dans la mobilité responsable, avec pour objectif d’atteindre 700 000 véhicules électrifiés[3] d'ici 2025.

 

Les objectifs à horizon 2025 de BNP Paribas couvrent les financements directs accordés et utilisés, et s'étendront progressivement à certaines activités de marchés. Le Groupe poursuivra ses actions pour atteindre son objectif « net zéro » par la mise à jour régulière de sa méthodologie et de ses indicateurs relatifs aux différents secteurs dès lors que de nouvelles informations seront disponibles.

En parallèle du développement du Low-Carbon Transition Group qui comptera 250 professionnels, BNP Paribas s'est engagé à dédier plus de 200 milliards d’euros à la transition de ses clients entreprises vers une économie bas carbone d'ici 2025.

 

Lire le « Rapport d’Analyse et d’Alignement pour le Climat »

 

Footnotes

 

  1. ^ [1] Constructeurs automobiles
  2. ^ [2] Véhicules électriques à batterie, véhicules électriques hybrides rechargeables et véhicules électriques à pile à combustible
  3. ^ [3] Véhicules 100% hybrides, véhicules électriques hybrides rechargeables et véhicules électriques à batterie

BNP Paribas est la première banque de l’Union européenne et un acteur bancaire international de premier plan. Elle est présente dans 65 pays et rassemble près de 190 000 collaborateurs, dont près de 145 000 en Europe. Le Groupe détient des positions clés dans ses trois grands pôles opérationnels : Commercial, Personal Banking & Services pour l’ensemble des banques commerciales du Groupe et plusieurs métiers spécialisés parmi lesquels BNP Paribas Personal Finance ou encore Arval ; Investment & Protection Services pour les solutions d’épargne, d’investissement et de protection ; et Corporate & Institutional Banking, centré sur les clientèles Entreprises et Institutionnels. Fort d’un solide modèle diversifié et intégré, le Groupe accompagne l’ensemble de ses clients (particuliers, associations, entrepreneurs, PME, grandes entreprises et institutionnels) pour les aider à réaliser leurs projets en leur proposant des services de financement, d’investissement, d’épargne ou de protection. En Europe, BNP Paribas est composé de quatre marchés domestiques : la Belgique, la France, l'Italie et le Luxembourg. Le Groupe déploie également son modèle intégré de banque commerciale dans les pays du bassin méditerranéen, en Turquie, en Europe de l’Est et sur la côte ouest des Etats-Unis. Acteur bancaire international de premier plan, le Groupe dispose de plateformes et de métiers leaders en Europe, d’une forte présence dans la zone Amériques, ainsi que d’un dispositif solide et en forte croissance en Asie-Pacifique.

BNP Paribas met en œuvre dans l’ensemble de ses activités une démarche de Responsabilité Sociale et Environnementale lui permettant de contribuer à la construction d’un futur durable, tout en assurant la performance et la stabilité du Groupe.