Women’s Forum Global Meeting 2021 : agir pour le climat

  • 10.12.2021

Alors que la COP26 venait de se terminer, le Women’s Forum Global Meeting s’est tenu du 15 au 19 novembre au Carrousel du Louvre à Paris. Une place importante a été accordée au climat lors de ces rencontres dont BNP Paribas était de nouveau partenaire.

Créé en 2005 en France, le Women's Forum for the Economy & Society est rapidement devenu un forum international majeur et influent. Il propose chaque année à des femmes (et des hommes) leaders d’opinion de prendre la parole pour débattre des moyens de renforcer la contribution des femmes à l’économie et à la société. Repenser le leadership est urgent pour faire face aux défis mondiaux. Les femmes ont des solutions à apporter à différents niveaux, ainsi qu’en témoigne le programme de cette édition 2021, qui aborde des sujets capitaux : climat, éducation, accès aux soins, entrepreneuriat, innovations technologiques… Leur ambition : appeler les dirigeants de tous bords à construire, maintenant et ensemble, un avenir inclusif pour plus d’égalité et d’efficacité.

Pour un avenir vert et équitable 

Le climat a occupé une place de choix lors du Women’s Forum Global Meeting de cette année. La première journée intitulée « A just green future » lui a été consacrée à travers plusieurs tables rondes réunissant des responsables du développement durable de grands groupes internationaux et d’associations. Trois thématiques ont été abordées. Tout d’abord, la justice climatique – « Business for justice: driving a green transition for all » – posant la question de comment conduire une transition verte pour tous de manière juste et inclusive.Ensuite, la valeur de la nature – « Nature’s worth: the business of diversity ». Il s’agissait là de réfléchir à la façon dont l’agriculture et l’industrie peuvent s’appuyer sur le leadership des femmes afin de protéger la biodiversité et déployer des solutions inclusives fondées sur la nature. Enfin, la troisième table ronde – « The work starts now » – était une invitation à agir maintenant. Alors que la COP26 vient de se terminer, il faut s’assurer dès à présent que les gouvernements et les entreprises tiennent et tiendront leurs engagements. Dans cette logique, lors de la dernière journée du meeting dont le thème était « Uniting power with purpose: what the world needs now », une table ronde a montré combien l’éducation des filles est un levier majeur pour favoriser l’action et la justice climatique. L’avenir sera vert et équitable avec les femmes ou ne sera pas !

Les replays de la 1ère journée : « A just green future » 

  1. Business for Climate Justice
  2. Nature’s worth: the business of biodiversity
  3. The Work Starts Now

BNP Paribas au Women’s Forum Global Meeting 2021 

« Business for climate justice: driving a green transition for all* » Intervention de Nathalie Jaubert, Directrice adjointe RSE Groupe BNP Paribas 

Partenaire du Women’s Forum depuis 2016, BNP Paribas était bien sûr présent lors de cette nouvelle édition, notamment le premier jour consacré au climat. Nathalie Jaubert, Directrice adjointe RSE Groupe BNP Paribas, était invitée à débattre sur le sujet du « Business for climate justice: driving a green transition for all » dans le contexte actuel, où le changement climatique est vécu inégalement par les populations selon différents facteurs : niveau de richesse, genre, etc. Comment les entreprises peuvent -elles devenir le moteur de la transition vers une économie bas carbone, réduire les émissions liées à leurs activités, le tout en impliquant toujours plus leurs parties prenantes ? Une occasion pour Nathalie Jaubert de rappeler l’importance des actions, et aussi du reporting de celles-ci, à travers les données extra-financières qui rendent compte des engagements pris et qui contribuent à créer la confiance. Elle a également rappelé la conviction du Groupe : l’action doit être collective, mobilisant clients et parties prenantes, et rapide pour répondre aux attentes de la société civile. 

Regarder le replay

« Women and Climate change : a fair and just energy transition for all** »
Intervention de Nolwenn Péan de Ponfilly, Chief of Staff RSE de BNP Paribas

De son côté, sollicitée pour animer un workshop le vendredi 19 novembre, Nolwenn Péan de Ponfilly, Chief of Staff RSE de BNP Paribas, a expliqué l’importance d’aider les femmes qui subissent plus que les hommes le changement climatique et ses conséquences. Sécheresses, inondations, déforestation, absence d’eau à proximité des cultures, manque d’eau potable et d’installations sanitaires décentes : les phénomènes climatiques ont un impact direct dans de nombreux pays sur le quotidien des femmes qui vivent de l’agriculture et dont l’activité agricole et/ou économique dépend des ressources naturelles. Nolwenn Péan de Ponfilly est notamment revenue sur plusieurs exemples de communautés de femmes en Inde ou sur le continent africain qui inventent des solutions innovantes : énergie renouvelable, collecte d’eau saine, protection de la forêt, etc. Un éventail de solutions alternatives souvent rendues possibles notamment grâce au recours au microcrédit. Des femmes ayant pris en main leur destin et assumant d’importantes responsabilités à l'échelle locale ou internationale ont été mises à l’honneur. L'attention portée au réchauffement climatique et à ses impacts peut ainsi permettre au leadership féminin de s’épanouir et de mettre en lumière leur rôle de premier plan dans la construction d’un monde plus égalitaire et durable. 

Nolwenn Pean de Ponfilly
* Les entreprises pour la justice climatique : une transition verte pour tous.

** Les femmes et le climat : une transition énergétique équitable pour tous.

En savoir plus sur les programmes de microfinance ou de soutien à l’entrepreneuriat féminin de BNP Paribas dans le monde 

Plusieurs programmes sont menés par de BNP Paribas en faveur de l’entrepreneuriat féminin au Sénégal par exemple ou encore pour développer la microfinance.

A lire aussi

Toutes les actualités