Refugeeks, le programme de Simplon qui facilite l’insertion des réfugiés par l’apprentissage du numérique et du français

  • 25.03.2021

Créé par le réseau Simplon, le programme « Refugeeks » a pour objectif de réduire la fracture numérique des personnes réfugiées tout en leur proposant un apprentissage du français. Une fois arrivés sur le sol français, sans connaissance de la langue, sans avoir les mêmes repères dans les usages du web, les réfugiés font souvent face à de multiples freins dans leur insertion. La Fondation BNP Paribas, engagée depuis 2015 dans un programme d’aide aux réfugiés par l’insertion professionnelle et l’apprentissage de la langue, accompagne ce programme intitulé « Refugeeks » depuis sa création en 2019.

La fracture numérique, facteur d’exclusion

La fracture numérique, désignant les inégalités dans l’accès et l’usage des technologies de l’information et de la communication, est une problématique que la crise sanitaire a rendue encore plus prégnante. Lorsqu’elle touche des publics fragiles, cette fracture est un facteur d’exclusion majeur qui peut devenir un frein à l’intégration dans la société. De ce fait, les réfugiés font face à un double obstacle : la barrière de la langue et le manque de maîtrise du digital. 

Le programme Refugeeks de Simplon a pour objectif de répondre à ce double enjeu linguistique et numérique pour faciliter l’insertion des personnes réfugiées

Huit semaines de formation alliant cours de français et acquisitions du numérique fondamental

Pendant six à huit semaines, une quinzaine de réfugiés sont accompagnés sur des aspects d’apprentissage très concrets du numérique, comme par exemple : faire une recherche sur le web pour des démarches administratives, maîtriser les outils numériques pour réaliser un CV, rechercher un emploi, connaître et apprendre à maîtriser les réseaux sociaux, etc. Pour y parvenir, des cours de français leur sont dispensés tout au long de leur cursus. A l’issue du programme, une certification leur est délivrée.

Refugeeks par Simplon : Bilan 2020

106

bénéficiaires formés

33

ans de moyenne d'âge

82%

de réussite à la certification CNF parcours Refugeeks

Asif, apprenant du programme Refugeeks par Simplon

Au-delà de la formation, Refugeeks permet de belles rencontres et stimule les apprenants

Les apprenants comme les encadrants le disent, au cours de ces intenses semaines de formation, ces publics souvent isolés vont créer des liens, prendre le temps de se connaître et tirer une certaine fierté d’obtenir un certificat.

Asif, 32 ans, apprenant Refugeeks en Ile-De-France
« La formation m’a appris à chercher un travail ou une formation sur Internet : sur LinkedIn ou Pôle Emploi par exemple. J’ai aussi appris à gérer mes espaces personnels Pôle Emploi et CAF en ligne. »


Après les pilotes à Paris et Montpellier, le programme prend de l’ampleur en 2021. La formation est maintenant déployée à Montreuil, Nantes, Marseille, Nice, Roubaix et Toulouse, avec l’objectif de former près de 180 nouveaux apprenants.

Voir les prochaines dates de formation

Les apprenants de la formation Refugeeks de Montpellier témoignent

Valbona et Cyrus ont participé au programme Refugeeks au centre de formation de Montpellier : ils témoignent de leur expérience.

Depuis 2015, BNP Paribas soutient un programme en faveur de l’accueil des réfugiés en Europe

11 pays font aujourd’hui partie de ce dispositif : Autriche, Allemagne, Belgique, Espagne, France, Grèce, Italie, Luxembourg, Pologne, Royaume-Uni, Suisse. 

En France, la Fondation BNP Paribas accompagne le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), les Apprentis d’Auteuil (programme d’aide aux mineurs non-accompagnés), Simplon (Refugeeks), et la Cité Internationale Universitaire (bourses d’hébergement). 

La Banque de Détail de BNP Paribas accompagne une dizaine d’associations engagées dans l’insertion professionnelle des réfugiés.

L'organisme de formation Simplon vient apporter une réponse à la fracture numérique qui touche également les réfugiés.

Photo header Refugeeks 2021 © DR Fondation BNP Paribas 

A lire aussi

Toutes les actualités