La banque d'un monde qui change

BNP Paribas renforce son plan de soutien d’urgence pour faire face à la crise sanitaire.

  • 10.04.2020

Dans la foulée des premières initiatives prises dès les premiers jours de la crise sanitaire liée au Covid-19, le Groupe poursuit et amplifie aujourd’hui son engagement dans le cadre d’un vaste dispositif d’aide coordonnée à l’échelle internationale :

  • Un plan de soutien direct, déployé localement dans plus de 30 pays ;
  • Des soutiens structurés autour de trois grandes priorités : les hôpitaux, les populations fragiles et la jeunesse ;

  • Un engagement supplémentaire qui porte la contribution volontaire du groupe à plus de 50 millions d’euros.

BNP Paribas, avec l’ensemble de ses métiers et filiales dans le monde entier, s’est mobilisé dès le début de la crise sanitaire pour avoir un impact direct et rapide auprès du système hospitalier, de la recherche médicale et des institutions qui aident les personnes les plus fragiles et les jeunes défavorisés. L’action en faveur de la collectivité est au cœur de notre plan de soutien d’urgence : elle est mise en place à partir du terrain avec tous ceux qui, dans le monde médical, les associations, les entreprises sociales et solidaires, s’engagent chaque jour pour chercher des solutions à la crise sanitaire et sociale.

Fortement implantées localement, les équipes de BNP Paribas ont déjà pu apporter des soutiens – à titre d’exemple, des dons à de nombreuses ONG locales en Europe, en Asie et en Afrique, à différents fonds de solidarité ou encore à la recherche en soutenant l’Institut Pasteur en France. La mise en œuvre de ces différentes actions ont jusqu’à présent représenté un montant de 25 millions d’euros, auquel viennent s’ajouter diverses contributions en nature, dont par exemple un don de 3 millions de masques aux hôpitaux à travers l’Europe.

BNP Paribas renforce son soutien face à la crise sanitaire et lance ainsi un nouveau plan de soutien d’urgence qui porte désormais l’engagement financier du Groupe à plus de 50 millions d’euros. Il se structure autour d’actions concrètes adaptées aux spécificités locales, pour aider les hôpitaux et les populations fragiles dans une trentaine de pays. De plus, partout dans le monde, des actions de volontariat de collaborateurs, qui se mobilisent sur leur temps de travail, viennent compléter de dispositif pour soutenir des associations face à la crise.

Le dispositif supplémentaire de 25 millions d’euros ventilé de la manière suivante :

  • Un plan de soutien aux hôpitaux, avec un accent mis sur des pays particulièrement touchés où le groupe est fortement implanté (France, Italie, Belgique, Pologne, Royaume-Uni, Espagne, Portugal) mais aussi dans le reste de l’Europe, en Amérique du nord et du sud, en Asie et en Afrique. Les soutiens se concrétisent localement sur la base des besoins exprimés par la communauté médicale des pays : actions décidées en France et en Belgique conjointement avec les instances régissant les hôpitaux universitaires, financement de la recherche et des urgences dans des hôpitaux italiens et d’un hôpital de campagne dans le Queens à New York, ou encore acquisition de tests de dépistage pour le personnel hospitalier en Pologne.
  • Des actions en faveur des populations fragiles fortement impactées par la crise sanitaire : soutien dans plusieurs pays à des ONG qui apportent une aide alimentaire aux plus démunis, aux réfugiés, aux personnes âgées isolées, aux femmes et enfants victimes de violence. En France, la Seine Saint-Denis, département fortement touché dont BNP Paribas est le premier employeur privé, fera l’objet d’un plan spécifique de soutien aux hôpitaux, ainsi qu’à l’action sanitaire et sociale, en concertation avec le Conseil départemental. Un programme d’aide spécifique va également permettre d’apporter un soutien aux Entreprises sociales et solidaires et aux institutions de microfinance dont les clients font face à des difficultés significatives en Europe, en Asie, en Afrique et Amérique du Sud.

  • Pour la jeunesse, aide aux élèves subissant la fracture numérique (fourniture d’ordinateurs et programmes d’inclusion numérique) via les associations partenaires dans plusieurs pays.

    Dans le cadre de ce plan, le Groupe encourage également ses collaborateurs qui le souhaitent à se mobiliser à travers son fonds « Urgence & Développement », activé à l’échelle mondiale le 10 avril. Il permettra de soutenir un programme mondial d’ONG humanitaires mobilisées : aide au personnel soignant, sécurité alimentaire des zones les plus fragilisées par la crise sanitaire, sensibilisation à l’hygiène. Chaque versement de collaborateur sera abondé d’un montant équivalent par BNP Paribas.

    « Face à la crise sanitaire, la réponse ne peut être que collective. C’est le sens des mesures que nous avons mises en place pour soutenir nos clients entreprises et particuliers. Nous devons aussi tous être aux côtés de celles et ceux qui nous soignent et porter une attention particulière à tous ceux que la situation actuelle met en grande difficulté. C’est le sens du plan de soutien d’urgence que nous mettons en place dans le monde entier au profit des hôpitaux et des populations les plus fragiles, en nous appuyant sur le fait que dans tous les pays où BNP Paribas est implanté, nos collaborateurs sont eux-mêmes des acteurs engagés de la société civile. », a commenté Jean-Laurent Bonnafé, Administrateur Directeur Général de BNP Paribas.


Photo Crédit ©Prostock-studio

A lire aussi

Toutes les actualités