Politiques de financement et d’investissement

Huile de palme, défense, agriculture… Comment nous encadrons nos financements et investissements dans les secteurs sensibles.

En tant que banque, nous sommes amenés à financer de nombreuses industries, dont certaines présentent des défis environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) majeurs. C’est le cas, par exemple, dans le domaine de la défense, de l’huile de palme ou encore de l’énergie nucléaire. Pour ces secteurs, nous avons défini des politiques imposant la prise en compte d’exigences ESG, en plus des critères de performance économique, dans nos décisions de financement et d’investissement. 

Élaborées en concertation avec des experts indépendants, ces politiques publiques s’appliquent à l’ensemble des métiers et pays dans lesquels le Groupe est implanté. En 2019, ce sont ainsi 2 340 transactions qui ont été revues au regard de ces politiques par la filière RSE de BNP Paribas.

Récemment, la Banque a pris plusieurs mesures pour renforcer ses actions dans le domaine environnemental.

  • En février 2021, BNP Paribas a défini une nouvelle politique restrictive pour lutter contre la déforestation en Amazonie et au Cerrado :

BNP Paribas s'engage à inciter ses clients produisant ou achetant du bœuf ou du soja issus de l’Amazonie et du Cerrado au Brésil à devenir « zéro déforestation » et à démontrer de manière transparente leurs progrès. En conséquence, BNP Paribas ne fournira des produits ou services financiers qu'aux entreprises (producteurs, conditionneurs de viande et négociants) ayant une stratégie visant à atteindre zéro déforestation dans leurs chaînes de production et d'approvisionnement d'ici 2025 au plus tard.

De plus, en 2020, BNP Paribas a également pris de nouveaux engagements dans le domaine des énergies fossiles :

  1. Secteur du charbon : en mai 2020, BNP Paribas a annoncé une stratégie de sortie totale du charbon thermique d’ici 2030 en Europe et OCDE, et d’ici 2040 dans le reste du monde. La totalité de la chaîne de valeur est couverte : extraction minière, infrastructures dédiées et production d’électricité. Cet engagement a été formalisé en juillet 2020 à travers la mise à jour des politiques sectorielles Extraction minière et Production d’électricité à partir de charbon, disponibles ci-dessous.
    1. Secteur du pétrole et du gaz : en décembre 2020, BNP Paribas a pris de nouveaux engagements d’exclusion concernant deux zones géographiques particulièrement sensibles du point de vue du climat, de la biodiversité et des populations indigènes :
      • Arctic National Wildlife Refuge : BNP Paribas exclut de ses financements et investissements tout financement de projets de pétrole et de gaz situés dans l’ Arctic National Wildlife Refuge.
      • Amazon Sacred Headwaters : BNP Paribas exclut de ses activités de trading les exports de pétrole par voie maritime à partir de la région d’Esmeraldas en Equateur.

        Ces engagements ont une prise d'effet immédiate.

9 secteurs sont concernés

Défense

Tout en reconnaissant le droit des États de se défendre et de protéger leur sécurité nationale, le Groupe prend en compte le fait que le secteur de la défense présente des risques ESG spécifiques liés au statut de certaines armes, à leur utilisation finale potentielle et au risque de corruption.

Notre politique sectorielle Défense

Huile de palme

Cette activité constitue une source essentielle de revenus et assure la subsistance de millions de personnes vivant dans les pays en voie de développement. Cependant, l’exploitation des plantations d’huile de palme peut entraîner des effets dommageables de nature diverse sur les communautés locales, le changement climatique et les écosystèmes. 

Notre politique sectorielle Huile de palme


Pâte à papier

La production de pâte à papier est une source de revenus importante qui permet d’assurer un niveau de vie à des millions de personnes dans les pays développés et émergents. Toutefois, la demande de produits à base de papier va augmenter au cours de la décennie à venir et cette évolution aura selon toute vraisemblance des impacts sur l’environnement à l’échelle mondiale. 

Notre politique sectorielle Pâte à papier

Énergie nucléaire

Les pays ayant choisi de développer leur industrie nucléaire considèrent qu’elle a des impacts positifs, notamment sur le développement économique, la sécurité de l’approvisionnement en énergie et la réduction des gaz à effet de serre. En publiant cette politique, BNP Paribas souhaite s’assurer que les projets qu’elle contribue à financer sont conformes aux principes de contrôle et d’atténuation des impacts environnementaux et sociaux pour le secteur de l’énergie nucléaire.

Notre politique sectorielle énergie nucléaire


Production d’énergie à partir du charbon

Le charbon, en tant que source importante d’émissions de CO2, a un rôle déterminant dans le changement climatique. En ligne avec les objectifs de l’Accord de Paris, BNP Paribas souhaite soutenir les entreprises dans leur stratégie de sortie du charbon, tout en accompagnant ses clients activement engagés dans la transition requise par l’urgence climatique.  

Notre politique sectorielle Charbon

Agriculture

Représentant 6 % du PIB mondial et 30 % des emplois, l'agriculture est un secteur clé de l’économie. Cependant, s'il ne fait pas l'objet d'une gestion appropriée, son développement pourrait avoir de nombreuses conséquences néfastes sur les communautés locales, les écosystèmes et le changement climatique.

Notre politique sectorielle Agriculture


Industrie minière

Le secteur minier permet d’extraire des ressources minérales qui sont des éléments de base pour la plupart des secteurs de l'économie. Il représente également une part importante du produit intérieur brut dans de nombreux pays. Cependant ces considérations doivent être mises au regard des risques environnementaux, sociaux et de gouvernance liés à l’industrie minière, y compris dans le cadre de la stratégie du Groupe de sortir de la chaine de valeur du charbon thermique.

NOTRE POLITIQUE SECTORIELLE INDUSTRIE MINIÈRE
Industrie du tabac

BNP Paribas a annoncé cesser ses activités de financement et d’investissement relatives aux fabricants de produits du tabac, ainsi qu’aux producteurs, grossistes et traders dont les revenus proviennent principalement du tabac.

Pétrole et gaz non conventionnels

Suite à l'adoption en Décembre 2015 de l'accord universel de Paris sur le climat, BNP Paribas, partenaire de longue date du secteur énergétique, s'est joint à l'effort international entrepris pour limiter le réchauffement mondial à moins de 2°C au-dessus des niveaux pré-industriels. Depuis, le groupe s'est fortement engagé en faveur de la transition énergétique et a annoncé une nouvelle politique globale de financement du secteur de l'exploration, production et du transport d'hydrocarbures non conventionnelles. 

NOTRE POLITIQUE SECTORIELLE PETROLE ET GAZ NON CONVENTIONNELS