La banque d'un monde qui change

La Fondation BNP Paribas soutient la restauration d'un ensemble décoratif conservé au château de Champs-sur-Marne

  • 20.06.2013
La Fondation BNP Paribas signe une convention de mécénat avec le Centre des monuments nationaux portant sur la restauration de dix œuvres du XVIIIème siècle du château de Champs-sur-Marne. Cet ensemble peint se trouve inséré dans les boiseries de la Chambre d'honneur, du Salon d'angle et de la Chambre de Madame du château.


Construit sous Louis XIV, le château de Champs-sur-Marne témoigne de ces « maisons de plaisance » bâties en des lieux champêtres par des financiers ou des aristocrates soucieux d'échapper aux lourdeurs de la cour. En 1895, le château est racheté par la famille Cahen d'Anvers qui entreprend de le restaurer et de le remeubler dans l'esprit du XVIIIe siècle. Collectionneur passionné et amoureux des arts, Louis Cahen d'Anvers réunit une collection prestigieuse de meubles et d'œuvres d'art, signés par les plus grands artistes, peintres et ébénistes du siècle des Lumières. En 1935, le château et l'intégralité de ses collections sont donnés à l'Etat par Charles Cahen d'Anvers, fils de Louis. Fermé depuis six ans pour un grand chantier de restauration et de mise en valeur de ses collections, le monument est rouvert au public le 29 juin 2013.


Composé de dix huiles sur toile datant toutes du XVIIIe siècle, l'ensemble des panneaux décoratifs qui ornent les salons du premier étage du château sont de dimensions variables : de 70 x 130 cm pour les plus petits formats à 238 x 138 cm pour les plus grands. Ces tableaux représentent pour la plupart des jeux d'enfants, des animaux ou des portraits de femmes. Quatre œuvres sont non-attribuées, quatre autres signées par Pierre Jollain (1720 – 1768) - second Prix de Rome en 1743 et professeur de la confrérie parisienne de Saint-Luc - et les deux dernières sont attribuées à Philipp Peter Ross dit Rosa de Tivoli (1655 – 1706), peintre baroque d'origine allemande ayant fait sa carrière en Italie.


Probablement rentoilées au moment de leur installation à Champs, ces œuvres souffrent aujourd'hui d'une perte de lisibilité due à l'oxydation de leur vernis et à des repeints disgracieux. La campagne de restauration rendue possible grâce au mécénat de la Fondation BNP Paribas aura lieu in situ et sera réalisée sous l'autorité de la direction scientifique de Centre des monuments nationaux. Elle sera l'occasion d'étudier ces tableaux afin d'apporter des éléments d'information nouveaux et, peut-être, d'éclairer des attributions anciennes. Ce chantier - qui devrait durer une année - permettra à ces œuvres de regagner tout leur éclat, et de retrouver leur place dans le parcours des collections du château.

Préserver et faire connaître les richesses des musées
Mécène fidèle et reconnu des musées, la Fondation BNP Paribas s'attache à préserver et faire connaître leurs richesses. C'est ainsi qu'elle apporte son soutien à la publication d'ouvrages sur les collections permanentes des musées et à la restauration de leurs chefs-d'œuvre, à travers le programme «BNP Paribas pour l'Art». Restaurer des œuvres abritées dans les musées pour préserver, mettre en valeur et faire découvrir ce patrimoine, tel est l'objet du programme
« BNP Paribas pour l'Art » lancé en 1994.
En dix-neuf ans, ce programme a permis la restauration de plus de deux cents œuvres couvrant toutes les périodes de l'histoire de l'art et conservées dans les plus prestigieux musées et monuments français, parmi lesquels le Château de Versailles (plafond peint par François Lemoyne dans le Salon d'Hercule), le Centre Georges Pompidou (My Flower Bed de Yayoi Kusama) le musée d'Orsay (la collection de pastels) ou encore l'Ecole nationale supérieure des Beaux-arts de Paris avec la restauration d'une centaine de dessins d'architecture de Charles Garnier et de son recueil de caricatures.


A propos du Centre des monuments nationaux (CMN)
Sites archéologiques de Glanum et de Carnac, abbayes de Montmajour et du Mont-Saint-Michel, châteaux d'If et d'Azay-le-Rideau, domaine national de Saint-Cloud, Arc de triomphe ou encore villa Savoye, constituent quelques-uns des 96 monuments nationaux, propriétés de l'Etat confiés au Centre des monuments nationaux.
Premier réseau public français culturel et touristique avec plus de 9 millions de visiteurs par an, le centre des monuments nationaux conserve et ouvre à la visite des monuments d'exception, leurs parcs et jardins. Ils illustrent, par leur diversité, la richesse du patrimoine français.
S'appuyant sur une politique tarifaire adaptée, le CMN facilite la découverte du patrimoine monumental pour tous les publics. Son fonctionnement repose à plus de 86 % sur ses ressources propres issues notamment de la fréquentation, des locations d'espaces ou encore du mécénat. Fondé sur un système de péréquation, le Centre des monuments nationaux est un acteur de solidarité patrimoniale. Les monuments bénéficiaires permettent la réalisation d'actions culturelles et scientifiques sur l'ensemble du réseau.
http://www.monuments-nationaux.fr


A propos de la Fondation BNP Paribas
Placée sous l'égide de la Fondation de France, la Fondation BNP Paribas s'attache à préserver et faire connaître les richesses des musées, à encourager des créateurs et interprètes dans des disciplines peu aidées par le mécénat d'entreprise et à financer des programmes de recherche dans des secteurs de pointe (recherche médicale et environnementale). Elle soutient par ailleurs des projets en faveur de l'éducation, de l'insertion et du handicap.
http://www.bnpparibas.com/nous-connaitre/mecenat
Press contact(s)
Contact presse Groupe BNP Paribas
Anne-Sophie Trémouille - anne-sophie.tremouille [at] bnpparibas (dot) com - 01 58 16 84 99