La banque d'un monde qui change

La Fondation BNP Paribas, mécène de la restauration de douze masques kanak de Nouvelle-Calédonie du musée du quai Branly

  • 05.05.2010
Dans le cadre de son programme « BNP Paribas pour l'Art », la Fondation BNP Paribas s'associe au musée du quai Branly en apportant son soutien à la restauration de douze masques Kanak de Nouvelle-Calédonie.

Constituant un ensemble très important, cette collection renommée est l'une des plus importantes en Europe. De grandes dimensions (de 80 cm à 200 cm), ces masques rares et impressionnants ont été l'objet de nombreuses études par les ethnologues français.

En soutenant cette campagne de restauration, la Fondation BNP Paribas permet la préservation d'un patrimoine unique dont le musée du quai Branly est le dépositaire. La restauration de ces masques est un préalable nécessaire à leur présentation sur le plateau des collections permanentes du musée où un espace est consacré à la culture Kanak. Quant à leur présentation complète, elle sera rendue possible en 2013-2014 à l'occasion de l'exposition en préparation avec la Nouvelle-Calédonie, dont ces masques constitueront des pièces majeures.

La collection de masques

La collection du musée du quai Branly a ceci d'exceptionnel qu'elle compte un nombre important de masques complets qui illustrent tous les styles et toutes les régions productrices. Elle conserve des exemplaires qui sont parmi les plus anciens connus. La série des masques à long ou gros nez, qui comptent parmi les plus beaux et les plus rares, est la plus importante dans les musées occidentaux.

La tradition des masques est spécifique à la région nord de la Nouvelle Calédonie où ils sont liés au rythme de la mort. On la trouve également sur la côte est où les masques deviennent des objets plus ludiques. Au moment de la colonisation au milieu du XIXe siècle, cette tradition des masques s'étendait vers la côte centre-ouest.

La confection des masques a définitivement cessé à la fin du XIXe siècle. Préserver ces masques dans leur intégralité est donc fondamental car ils rendent compte d'une pratique aujourd'hui éteinte et d'une vision du monde et de la mort telle qu'elles sont mises en images par les sociétés autochtones.


La restauration de pièces complexes

Les masques Kanak sont des constructions complexes mettant en œuvre de très nombreux matériaux. Ils comprennent non seulement une face en bois mais aussi un costume dont les éléments sont importants symboliquement : cheveux (recueillis sur les têtes des deuilleurs), vannerie, manteau de plumes ou de fibres (pour les clans côtiers). De par cette technique complexe, ces masques sont particulièrement fragiles, altérés et nécessitent un traitement de restauration long et délicat. Les interventions, accompagnées d'une étude des matériaux et de la technologie de ces objets, amélioreront la connaissance de cet ensemble important.


Préserver et faire connaitre les richesses des musees

Mécène fidèle et reconnu des musées, la Fondation BNP Paribas s'attache à préserver et faire connaître leurs richesses. C'est ainsi qu'elle apporte son soutien à la publication d'ouvrages sur les collections permanentes des musées et à la restauration de leurs chefs-d'œuvre à travers le programme BNP Paribas pour l'Art.


« BNP Paribas pour l'Art »

Restaurer des œuvres abritées dans les musées pour préserver, mettre en valeur et faire découvrir ce patrimoine, tel est l'objet du programme BNP Paribas pour l'Art lancé en 1994.
En seize ans, ce programme a permis la restauration de plus de deux cents œuvres couvrant toutes les périodes de l'histoire de l'art et conservées dans les plus prestigieux musées et monuments français parmi lesquels le Château de Versailles (plafond peint par François Lemoyne dans le Salon d'Hercule), le Centre Georges Pompidou (My Flower Bed de Yayoi
Kusama) le musée d'Orsay (la collection de pastels) ou encore l'Ecole nationale supérieure des Beaux-arts de Paris avec la restauration en cours d'une centaine de dessins d'architecture de Charles Garnier et de son recueil de caricatures. Ce programme bénéficie également aux musées en régions comme par exemple le musée des Augustins de Toulouse (statue représentant une Vierge à l'Enfant du XVe siècle, Nostre Dame de Grasse), le musée de l'Abbaye Sainte-Croix aux Sables d'Olonne (collection Gaston Chaissac) ou encore le musée des Beaux-Arts de Rouen (Le martyre de sainte Agnès de Joseph-Désiré Court).

Attachée à accompagner le développement du groupe BNP Paribas à l'international, la Fondation BNP Paribas multiplie, depuis 2004, ses interventions auprès de grands musées internationaux comme le Städel Museum de Francfort en Allemagne (Triptyque de la Vierge de Macrino d'Alba), l'Art Gallery New South Wales de Sydney en Australie (The Boar Hunt de Franz Snyders), l'Art Gallery of Ontario au Canada (Jar of Apricots de Jean-Baptiste Chardin), le Musée Byzantin et Chrétien d'Athènes en Grèce (dix fresques d'époque post-byzantine), le Van Loon Museum d'Amsterdam aux Pays-Bas (six panneaux peints par Jurriaan Andriessen), la Galerie Tretiakov de Moscou en Russie (Triptyque Les Baigneuses de Natalia Gontcharova), le futur musée de la mosaïque d'Alexandrie en Egypte (avec la restauration en cours de mosaïques antiques retrouvées à Alexandrie) ou encore le Peranakan Museum de Singapour avec la restauration d'une tapisserie perlée datant du début du XXe siècle. Cette pièce maîtresse des collections du Peranakan Museum sera d'ailleurs présentée au musée du quai Branly dans le cadre de l'exposition « Baba Bling » qui se tiendra du 5 octobre 2010 au 6 février 2011.

A propos de la Fondation BNP Paribas
Placée sous l'égide de la Fondation de France, la Fondation BNP Paribas s'attache à préserver et faire connaître les richesses des musées, à encourager des créateurs et interprètes dans des disciplines peu aidées par le mécénat d'entreprise et à financer des programmes de recherche médicale dans des secteurs de pointe. La Fondation BNP Paribas soutient par ailleurs des projets en faveur de l'éducation, de l'insertion et du handicap. Référent en matière de mécénat au sein du groupe, en liaison étroite avec l'ensemble de ses réseaux en France et à l'étranger, la Fondation BNP Paribas développe ses programmes en accompagnant chacun de ses partenaires dans la durée.

Pour plus d'informations sur la Fondation BNP Paribas, connectez-vous sur : www.mecenat.bnpparibas.com

Le musée du quai Branly, une passerelle entre les cultures

Inauguré en juin 2006, le musée du quai Branly s'attache à donner la pleine mesure de l'importance des Arts et Civilisations d'Afrique, d'Asie, d'Océanie et des Amériques à la croisée d'influences culturelles, religieuses et historiques multiples.
Situé en bord de Seine au pied de la tour Eiffel, le musée se veut un lieu de dialogue scientifique et artistique, carrefour d'échanges entre le public, les chercheurs, les étudiants ou encore les créateurs contemporains.

Pour plus d'informations sur le musée du quai Branly, connectez-vous sur:
www.quaibranly.fr

Le musée du quai Branly, une certaine idée du mécénat
S'engager aux côtés du musée du quai Branly, lieu de rayonnement résolument unique et différent, lieu du dialogue des cultures du monde, c'est vouloir partager et faire partager l'ensemble des valeurs qu'il incarne. C'est aussi s'associer à une institution qui a réussi à s'affirmer, en France comme à l'étranger, et à attirer à elle, en plus des habitués, de nouveaux publics.
L'originalité du mécénat du musée du quai Branly est de créer pour chaque mécène et parrain, entreprise et particulier, une solution adaptée.

Nombreux sont les projets proposés à la générosité des mécènes et parrains. Expositions, spectacles vivants, acquisitions et restaurations d'oeuvres, réalisations dans le domaine de l'enseignement et de la recherche, projets pour l'accessibilité, projets pédagogiques, projets scientifiques, actions de relations internationales, engagements pour le développement durable, initiatives dans le champ social... autant de projets et d'événements auxquels les particuliers et les entreprises peuvent s'associer.
Press contact(s)
Contacts musée du quai Branly :

Directeur de la communication :
nathalie.mercier [at] quaibranly (dot) fr

Directeur,
Conseiller du Président pour le mécénat :
martine.aublet [at] quaibranly (dot) fr

Chargée des relations médias :
magalie.vernet [at] quaibranly (dot) fr

Chargée des relations publiques pour le mécénat :
sarah.charieyras [at] quaibranly (dot) fr

Contact presse Fondation BNP Paribas :

Chargée de mécénat pour les musées :
ann.daboville [at] bnpparibas (dot) com