La banque d'un monde qui change

BGL BNP Paribas, 100 ans d’histoire

  • 17.06.2019

La banque Luxembourgeoise, BGL BNP Paribas, fête son centenaire ! En 100 ans, la banque est devenue un acteur clé du paysage économique et social du Luxembourg. Des origines belges à l’entrée dans le Groupe BNP Paribas en 2009, retour sur les dates clés du développement de BGL BNP Paribas.

Au lendemain de la Première Guerre mondiale, le Luxembourg connaît une vigoureuse reprise économique et d’importants besoins de financement de l’industrie sont nécessaires, terreaux favorables à une expansion bancaire. C’est dans ce contexte que naît il y a cent ans, en 1919, la Banque Générale du Luxembourg (BGL). 

Des origines belges

En vue d’exploiter les possibilités offertes par une probable union douanière entre le Grand-Duché du Luxembourg et la Belgique, la Société Générale de Belgique constitue le 29 septembre 1919 la Banque Générale du Luxembourg, institution de droit belge avec un siège administratif à Luxembourg. Le centre névralgique de la banque reste en Belgique. 

Photo : Siège de BGL, années 1920 

1919-1931 : une expansion rapide

Dès les premières années de son existence, BGL mène une politique bancaire expansionniste et ouvre des agences dans le Grand-Duché, en Lorraine (Metz, Thionville) jusqu’aux régions frontières de l’Allemagne. Ces antennes régionales s’insèrent dans la stratégie de développement du réseau bancaire de la Société Générale de Belgique, qui multiplie au même moment l’ouverture de ses agences en Belgique. 

En 1931, elle possède 16 agences dans le Grand-Duché et 7 dans le Luxembourg belge. Parallèlement, elle renforce ses positions dans le monde de la sidérurgie et des chemins de fer luxembourgeois grâce à une série d’acquisitions et d’opérations de restructurations bancaires.

Siège de BGL au coin de la rue Aldringen et de l'avenue Monterey, vers 1933.

1935-1955 : renforcement de l’enracinement national

En 1935, suite à la dévaluation du franc belge, BGL devient une société de droit luxembourgeois et filiale de la Société Générale de Belgique, actionnaire majoritaire de l’institution. Les agences situées dans le Luxembourg belge sont abandonnées. Cette réorganisation est complétée par la création en novembre 1935 de la Compagnie foncière et hypothécaire du Luxembourg (Cofhylux), société immobilière et financière. Le siège social migre d’Arlon vers Luxembourg en 1935.

Durant la Seconde Guerre mondiale, les activités de la banque sont ralenties. Par décision de l’occupant allemand, nombre d’agences sont fermées. La moitié des actions de la banque détenues par la Société Générale de Belgique sont cédées à la Deutsche Bank. Au lendemain de la Guerre, la banque déploie une intense activité tournée vers l’économie luxembourgeoise et l’acquisition de clients. En 1955, BGL constitue sa deuxième filiale, le Crédit général du Luxembourg, spécialisé dans la constitution, la gestion et l’administration des sociétés holding. 

1969-années 1980 : ouverture à l’international

L’internationalisation des marchés financiers favorise en 1969 la création d’une salle des marchés, permettant à la banque d’étendre son rôle sur le marché des obligations en euros et de se développer à l’étranger. La banque ouvre entre autres des bureaux de représentation en 1979 à Milan et à Mexico City, en 1980 à Hong Kong. En août 1982, elle étend son réseau en fondant à Zurich la Banque Générale du Luxembourg (Suisse) S.A. Afin d'élargir son actionnariat, BGL entre à la Bourse de Luxembourg en novembre 1984. 

A la fin des années 1990, la BGL est une banque universelle. Elle propose à ses clients les services d'une banque commerciale, tout en étant présente dans la banque d'investissement et les services financiers internationaux.

1999-2008 : années Fortis 

En 1999, le Groupe Fortis acquiert la Société Générale de Belgique (devenue Générale de Banque) et devient ainsi actionnaire majoritaire de la BGL. En 2000, suite à une OPE, qu’il a lancé sur l'ensemble des actions en circulation de la banque, le Groupe Fortis porte à 97,73 % sa participation dans le capital existant de la BGL. En 2005, la banque devient Fortis Banque Luxembourg.

En septembre 2008, au moment de la crise financière, l'Etat luxembourgeois investit 2,5 milliards d'euros dans Fortis Banque Luxembourg sous la forme d'un prêt convertible en actions. En décembre 2008, il devient actionnaire de Fortis Banque Luxembourg à hauteur de 49,9%, par conversion en actions du prêt concédé.

2009 à aujourd’hui : entrée dans le Groupe BNP Paribas 

En mai 2009, le Groupe BNP Paribas devient l'actionnaire majoritaire de BGL avec 65,96% du capital ;  le 21 septembre 2009, BGL est renommée BGL BNP Paribas. Elle constitue un des quatre grands marchés domestiques du Groupe en Europe. En février 2010, BNP Paribas devient actionnaire à 100 % de sa filiale. Le transfert des activités de BNP Paribas Luxembourg S.A. sur les plates-formes techniques et opérationnelles de BGL BNP Paribas se fait fin octobre de la même année.

En 2018, BGL BNP Paribas acquiert l'ensemble des actions d’ABN Amro Bank (Luxembourg) S.A. Ceci permet au Groupe de renforcer ses positions dans le secteur de la banque privée et de l’assurance au Luxembourg. 

BGL BNP Paribas compte aujourd’hui 3 700 employés, regroupés sur le site du Kirchberg. L’ancien siège Kronos bâti en 1995 est complété de nouveaux bâtiments édifiés entre 2013 et 2016 et formant un nouveau centre bancaire. Cent ans après sa création, BGL confirme ainsi l’ancrage solide du Groupe BNP Paribas dans l’économie luxembourgeoise. 

BNP Paribas au Luxembourg

www.bnpparibas.lu

BGL BNP Paribas s’impose comme l’une des plus grandes banques de la place financière. Elle conjugue avec succès un savoir-faire local, à l’instar des différentes entités présentes sur le territoire, avec la puissance d’action internationale du Groupe BNP Paribas.

Découvrir

A lire aussi

Toutes les actualités