La banque d'un monde qui change

Global Carbon Atlas : les chiffres 2013 des émissions de CO2 dans le monde sont disponibles

  • 22.09.2014

Les données du Global Carbon Project publiées avec le concours d’une trentaine de laboratoires du monde entier et accessibles sur le Global Carbon Atlas - www.globalcarbonatlas.org, un outil créé par les équipes du LSCE avec le soutien de la Fondation BNP Paribas, montrent que les émissions globales de CO2 en 2013 ont continué d’augmenter et érodent progressivement nos chances de limiter le réchauffement climatique à 2°C d’ici 2100.

En 2013, les émissions ont continué de croître et cette tendance risque de se poursuivre

Les émissions globales de CO2 issues de la combustion d’énergie fossile et de la production de ciment continuent de croître à un haut niveau. Au total, 36 milliards de tonnes de CO2 ont été émis en 2013, soit une augmentation de 2,3% par rapport à 2012.

Cette tendance se retrouve pour chacune des principales puissances économiques :

  • En Chine les émissions ont augmenté de 4,2% l’année dernière. Un taux moindre toutefois que celui enregistré sur la dernière décennie, cette variation s’expliquant principalement par le ralentissement économique du pays ainsi qu’un effort pour amorcer une économie moins dépendante des combustibles fossiles ;
  • Aux Etats-Unis, les émissions ont augmenté de 2,9%, en lien principalement avec le développement de l’utilisation du charbon en 2013 ;
  • En Inde, les émissions ont augmenté de 5,1%, principalement liées à la croissance économique du pays ;
  • En Europe, les émissions ont diminuées de 1,8% en 2013, principalement à cause du ralentissement économique que connaît le continent ;

Compte tenu des projections de croissance mondiale et en l’absence de mesure politique, les tendances observées devraient se poursuivre au moins jusqu’en 2019.

Les tendances observées avec cette poursuite de l’augmentation des émissions montrent que les efforts requis afin de limiter l’augmentation de la température moyenne terrestre à 2°C d’ici 2100 devront être considérables

L’humanité a déjà utilisé 2/3 des émissions de CO2 qu'il était possible d'émettre tout en limitant l’augmentation de la température moyenne à 2°C. Si les émissions futures continuent au rythme actuel, le 1/3 restant sera consommé entièrement au cours des 30 prochaines années, soit en une génération.

Philippe Ciais, chercheur au LSCE, dit : « Le fort taux de croissance des émissions de CO2 et le « quota » d’émissions permissibles futures pour éviter un réchauffement de plus de 2°C requiert de réduire les émissions sans tarder et de manière importante, afin que la croissance économique ne soit plus associée à l’augmentation des émissions »

Laurence Pessez, Head of CSR in BNP Paribas, dit : Le Global Carbon Atlas est un outil exceptionnel. En permettant d’évaluer par pays et par secteur les risques et politiques climatiques, il sera utile non seulement aux leaders politiques mais également aux institutions financières. BNP Paribas espère que le Global Carbon Atlas jouera un rôle important dans les négociations climatiques, tout particulièrement durant la COP21 qui se tiendra l’année prochaine à Paris.

Global Carbon Atlas : pour visualiser les émissions de CO2 et comprendre le cycle du carbone

L’intégralité des données sur les émissions de CO2 fossile de l’année 2013 qui viennent d’être rendues publiques sont consultables librement sur le Global Carbon Atlas, une application en ligne créée par les scientifiques du LSCE et de la communauté de laboratoires de recherche du monde entier qui participent au Global Carbon Project, avec le soutien de la Fondation BNP Paribas.

Traduit depuis cette année dans cinq langues (anglais, français, espagnol, chinois et russe) à l’adresse www.globalcarbonatlas.org, le Global Carbon Atlas apporte des données rigoureuses, publiées dans la littérature scientifique, basées sur des observations et des modèles qui quantifient les émissions anthropiques et les puits naturels de CO₂. Le site internet intègre des outils de visualisation interactive, pour générer des cartes et infographies, dont les données sont traçables à partir des sources scientifiques et donc comparables entre elles.

 

A propos du Global Carbon Project – www.globalcarbonatlas.org

Le Global Carbon Project est un projet du Earth System Science Partnership, qui a pour objectif d’encourager la coopération internationale dans la recherche sur le cycle du carbone. Il produit notamment un rapport annuel comprenant les chiffres des échanges de carbone qui résulte de l’activité humaine.

A propos du Laboratoire des Sciences du Climat et de l’Environnement (LSCE) - www.lsce.ipsl.fr

Le Laboratoire des Sciences du Climat et l'Environnement est une unité mixte de recherche (UMR 8212) entre le CNRS, le CEA et l'Université de Versailles Saint-Quentin (UVSQ) ou travaillent 250 chercheurs et étudiants. Le laboratoire fait partie de l’Institut Pierre Simon Laplace. Les recherches du LSCE portent sur les gaz à effet de serre, l’évolution du climat et la projection de son évolution future, et l’utilisation de géo-traceurs dans l’environnement. Philippe Ciais qui a coordonné la réalisation de l’Atlas est responsable du groupe d’étude Cycles biogéochimiques et Transferts au LSCE. Il est un expert du cycle du carbone et a rédigé plus de 350 articles dans des revues scientifiques internationales sur ce sujet. Philippe Ciais a fondé le réseau Européen ICOS de suivi des gaz à effet de serre en Europe et la chaire industrielle Bridges. Membre du GIEC, et co-lauréat du Prix Nobel de la Paix 2007, il est auteur coordinateur du chapitre sur le Cycle du carbone du 5ème rapport du GIEC, paru en Septembre 2013

A propos du programme Climate Initiative

Le soutien au Global Carbon Atlas s’inscrit dans le cadre de Climate Initiative, un programme de mécénat en faveur de la recherche sur le changement climatique lancé en 2011 par la Fondation BNP Paribas, en étroite coopération avec la délégation pour la Responsabilité Sociale et Environnementale du Groupe BNP Paribas. Au total, 10 projets d’étude du climat ont été ou sont actuellement soutenus au travers de ce programme.

A propos de la Fondation BNP Paribas – www.fondation.bnpparibas.com

Placée sous l'égide de la Fondation de France, la Fondation BNP Paribas est un acteur majeur du mécénat d’entreprise depuis trente ans. Elle contribue également au développement international du mécénat du Groupe BNP Paribas, partout où la Banque est présente.

La Fondation BNP Paribas situe son action dans une démarche de mécénat pluridisciplinaire, en faveur de projets innovants dédiés à la culture, à la solidarité et à l’environnement. Attentive à la qualité de son engagement auprès de ses partenaires, la Fondation BNP Paribas veille à accompagner leurs projets dans la durée. Ecoute, soutien et confiance forment la signature de son implication.

2014 marque le trentième anniversaire de la Fondation BNP Paribas. Depuis 1984, ce sont plus de 300 projets culturels, 40 programmes de recherche et un millier d’initiatives sociales et éducatives qui ont bénéficié de son soutien, en France et à travers le monde.

 

ARTICLES DE REFERENCES

Les données du bilan de carbone global de l’année 2013 :

  • Global Carbon Budget 2014, C. Le Quéré, R. Moriarty, R.M. Andrew, G.P.Peters, et al., Earth Systems Science Data Discussions

En savoir plus sur les émissions futures pour éviter un réchauffement de plus de 2°C:

  • Persistent growth of CO2 emissions and implications for reaching climate targets, P. Friedlingstein, R.M. Andrew, J. Rogelj, G.P. Peters, et al., Nature Geoscience
  • Sharing a quota on cumulative carbon emissions, M.R. Raupach, S.J. Davis, G.P. Peters, R.M. Andrew, et al., Nature Climate Change

Betting on negative emissions, S. Fuss, J.G. Canadell, G.P. Peters, M. Tavoni, R.M. Andrew, et al., Nature Climate Change

Press contact(s)

Fondation BNP Paribas : Florence Bardin - florence.bardin [at] agencef (dot) com - 06 77 05 06 17

BNP Paribas : Anne-Sophie Trémouille - anne-sophie.tremouille [at] bnpparibas (dot) com - 01 58 16 84 99