La banque d'un monde qui change

Danse et cirque, arts de notre monde en mouvement

Entrez dans la danse

Sensible depuis toujours au spectacle vivant, la Fondation BNP Paribas a choisi d’accompagner les chorégraphes et les circassiens, en France et à l’international, face aux nouveaux enjeux de la création.

Compte officiel

Suivez la Fondation BNP Paribas
@FondationBNPP

L'essentiel

Au commencement, il y a la danse

Soutenir la danse contemporaine ? Une évidence aussi ancienne que la création de la Fondation BNP Paribas en 1984. Alors qu’à cette époque, un vent de renouveau souffle sur la danse, Martine Tridde-Mazloum, tout juste nommée déléguée générale, propose d’accompagner ce mouvement. Plutôt que d’emprunter les sentiers battus, elle choisit le chemin de l’audace et de la modernité et prend résolument parti pour la création, qui va de pair avec une prise de risque assumée. Les artistes Andy de Groot et Susan Buirge, puis Angelin Preljocaj, sont ainsi les premiers à être accompagnés. 

C’est le début d’une aventure extraordinairement féconde avec les chorégraphes et avec quelques grandes institutions comme la Maison de la Danse de Lyon, dont la Fondation est mécène depuis 33 ans. A la fin des années 1990, le même processus se met en place pour le cirque contemporain. Ainsi s’invente une histoire de fidélité et de passion, inscrite dans l’ADN de la Fondation. 

une histoire de fidélité et de passion.

The Six Brandenburg Concertos (2018) — Trailer.

Des valeurs communes avec celles de la Fondation

Aller vers l’autre, être en contact, être attentif au vivant, faire de la relation un des moteurs de l’engagement : les valeurs défendues dès l’origine par la Fondation BNP Paribas sont pleinement incarnées par la danse et le cirque. 

Par leur capacité à émouvoir au-delà de la barrière du langage, ces arts du mouvement répondent à notre volonté de toucher tous les publics au travers de nos missions culturelles, sociales et environnementales. 

En outre, leur processus de fabrication hybride, leur sens constant de l’invention et leur aptitude à s’adapter au réel, pour mieux le transformer, s’accordent pleinement à notre démarche. Notre mission : accompagner chaque artiste dans son parcours de façon personnalisée, et dans la durée.

accompagner chaque artiste dans son parcours de façon personnalisée, et dans la durée.

Danse & Cirque, arts complémentaires et emblématiques

Dans leur réinvention contemporaine, la danse et le cirque mettent le sujet au cœur de leur démarche créative. Ils partagent une pleine liberté de styles, et un goût pour le métissage artistique qui mixe les codes de leur discipline avec le théâtre, les arts plastiques, la musique ou la performance - comme en témoignent par exemple les spectacles des circassiens Johann Le Guillerm ou Aurélien Bory. Leurs propositions offrent une variété de regards, de points de vue et de talents qui parle à chacun. D’origines, de conditions physiques et d’âges différents, leurs interprètes et leurs créateurs sont le reflet de la diversité du monde. Plus encore que la jeunesse des corps, ce qui s’exprime sur les plateaux est d’abord un véritable - et communicatif ! - esprit de jouvence. 

Crédits : Cirque ici – Johann Le Guillerm © Philippe Cibille

Contemporain, pourquoi et comment ?

Pour la Fondation BNP Paribas, soutenir les expressions contemporaines de la danse et du cirque n’est pas un choix anodin. Tout en s’inscrivant dans l’histoire de leur art - Sidi Larbi Cherkaoui a par exemple été l’élève d’Anne Teresa de Keersmaeker, qui a elle-même suivi l’enseignement de Maurice Béjart -, ces disciplines sont aujourd’hui les formes qui, peut-être, parlent le mieux de notre modernité. En prenant le risque de la création et en explorant des territoires inconnus ou émergents, leurs auteurs nous livrent les clés pour questionner et comprendre notre présent, mais aussi notre futur. D’Emanuel Gat à Yann Frisch ou Jann Gallois, ils dessinent des horizons communs, où la culture qui s’invente au quotidien porte l’espoir du vivre ensemble. 

Crédits : Quintette -Jann Gallois © Laurent Philippe

Un réseau ouvert sur le monde

Parce que leurs modes de création se nourrissent de l’altérité, la Fondation soutient la circulation et l’accueil en résidence de chorégraphes et circassiens issus de tous horizons géographiques au sein de structures partenaires : la Maison de la Danse de Lyon, le Centre national de la Danse, le festival Montpellier Danse, la Biennale Internationale des Arts du Cirque ou encore la Fabrique Chaillot. Ce mécénat spécifique, qui s’exerce aussi parfois à l’étranger via le relais de nos filiales, favorise la mobilité internationale des artistes et leur permet d’approfondir leur travail. Ainsi, les créations et les tournées du Groupe Acrobatique de Tanger ont été accompagnées de près par un mécénat croisé franco-marocain, avec une forte implication de la Fondation BMCI, filiale de BNP Paribas au Maroc.

Le numérique, nouveau champ d'action culturel

Face à l’omniprésence des nouvelles technologies, la Fondation BNP Paribas accompagne les créateurs qui s’emparent de ces outils numériques pour offrir, sur ces mutations, le point de vue passionnant d’un artiste. Dans le cadre de la Biennale de danse de Lyon 2018, elle a ainsi permis la création du premier Dansathon, expérience sensorielle inédite qui abolit les frontières entre les artistes et le public. Dans un monde 2.0 où la dématérialisation des relations est grandissante, les arts du mouvement offrent donc un terrain de jeu et d’analyse pour rapprocher entre eux les hommes.

Au coeur du processus de création

La Fondation BNP Paribas s’efforce de partager ses engagements artistiques avec ses différents publics - partenaires, clients et collaborateurs du Groupe. Par de nombreuses invitations aux spectacles et en organisant la rencontre avec les artistes, elle souhaite offrir un aperçu de la vitalité de la danse et du cirque contemporains, et de leurs processus de création. 

Désireuse d’insuffler davantage de danse dans notre quotidien et de faire partager l’expérience de la création, la Fondation BNP Paribas apporte aussi son concours aux projets artistiques qui mettent en lien des chorégraphes et de simples amateurs. En 2018, elle a par exemple joint ses forces à celles du Théâtre de la Ville et du Théâtre du Châtelet pour recréer à Paris la pièce Kadamati d’Akram Khan, dansée place de l’Hôtel de Ville par 700 participants non professionnels ! Ces projets sont autant d’invitations à entrer dans la danse, et à partager d’inoubliables expériences collectives.