La banque d'un monde qui change

Agir pour accélérer la transition énergétique

Actions Climat

Pour limiter l’ampleur et les conséquences du bouleversement climatique en cours, la transition vers les énergies renouvelables est devenue aussi urgente que nécessaire. Partie intégrante des Objectifs de Développement Durable définis par l’ONU en 2015, elle fait l’objet d’engagements volontaires et concrets de la part de BNP Paribas. Un engagement à la mesure des enjeux planétaires, traduit dans la stratégie RSE du Groupe.

Dans un contexte d'urbanisation croissante et de réchauffement climatique, les acteurs économiques et politiques doivent agir ensemble pour une croissance plus juste, plus écologique et plus respectueuse des droits humains. C'est pourquoi, BNP Paribas en tant qu'acteur de la finance durable, s'associe aux événements internationaux des 11 et 12 décembre 2017, consacrés aux initiatives en faveur du climat. L'occasion pour le Groupe de partager ses dernières et futures "actions climat" avec ses partenaires.

Nos engagements

Les banques ont toujours accompagné, voire accéléré, les révolutions de la vie moderne ; de la mécanisation au confort domestique en passant par les transports et l’énergie.

Pour BNP Paribas, partenaire historique du secteur de l’énergie, être une banque du développement économique au XXIème siècle, c'est un être un accélérateur de la transition énergétique. Un engagement en résonance avec l’Accord de Paris qui a notamment fixé au secteur financier le rôle de de rendre les flux financiers compatibles avec un développement économique bas carbone.

4 piliers, 3 engagements

En ligne avec les Objectifs de Développement Durables de l’ONU, le Groupe a structuré sa politique RSE autour de 4 piliers, dont celui de la responsabilité environnementale, qui se traduit par 3 engagements climatiques fondamentaux :

  • L’accompagnement des clients dans la transition vers une économie bas carbone ;
  • La diminution de l’empreinte environnementale liée au fonctionnement propre de l’entreprise ;
  • Le développement de la connaissance et le partage des meilleures pratiques environnementales.

A noter que la progression des indicateurs est suivie sur une base annuelle par le Comité Exécutif et le Conseil d’administration de BNP Paribas.

Flécher les capitaux vers la transition écologique

Pour accélérer ses efforts en faveur de la transition énergétique, BNP Paribas investira 100 millions d’euros dans des start-up innovantes d’ici 2020. Le Groupe souhaite également atteindre un montant de financements consacrés aux énergies renouvelables de 15 Mds € en 2020 contre 9,3 en 2016.

Pour atteindre ces objectifs, BNP Paribas mobilise afin de diriger les flux de financement et d’investissement vers des activités porteuses pour la transition énergétique.

Le Groupe intègre progressivement la composante climatique dans la méthodologie de notation des projets et entreprises qu’il finance. Autre signal fort, en résonance avec son implication dans la Portfolio Decarbonization Coalition et le Montreal Carbon Pledge, BNP Paribas Asset Management s’engage à réduire et publier l’empreinte carbone de plus d’une centaine de ses fonds. Objectif : proposer une gamme élargie de fonds bas carbone aux investisseurs.

 Le Groupe vise par ailleurs l’intégration du top 3 sur le marché des obligations vertes émises en euros avant 2020.

Enfin, BNP Paribas s’engage également en faveur de la protection des forêts en signant le BEI Soft Commodities Compact, et soutient la mise en œuvre de la tarification du carbone dans le monde entier en rejoignant la Carbon Pricing Leadership Coalition

En Asie, à travers le Tropical Landscape Finance Facility, le Groupe a récemment structuré, aux côtés du gouvernement indonésien, une plate-forme de prêts verts très innovante. Il s’agit d’une première mondiale qui peut transformer la vie de millions d’indonésiens dans les zones rurales qui ont le plus besoin de soutien.

A la fin de 2016, le montant des crédits de BNP Paribas contribuant à l’atteinte des Objectifs de Développement Durable s’élevait à 135 milliards d’euros.

  • Jean-Laurent Bonnafé

    Administrateur Directeur Général de BNP Paribas

    Contribuer à un meilleur avenir, c’est soutenir des projets importants pour l’avenir, mais c’est aussi définir de manière stricte les règles qui peuvent nous conduire à ne pas financer les activités qui peuvent avoir un impact négatif sur l’environnement, la santé ou les droits humains.

Réduire le soutien aux énergies polluantes 

BNP Paribas a pour objectif d’afficher un bilan d’émissions de gaz à effet de serre de 2,41 teqCO₂/ETP en 2020, contre 2,72 en 2016. Le Groupe s’est engagé à aligner ses activités de financement d’investissement sur le scénario de l’Agence Internationale de l’Énergie (AIE) visant à contenir le réchauffement climatique en dessous de 2° d’ici la fin du siècle. Cela implique de réduire significativement la consommation des énergies fossiles, à commencer par celles dont l’impact sur l’environnement est le plus négatif et les émissions de gaz à effet de serre les plus élevées.

À cet égard, le Groupe a notamment décidé de :

  • Cesser ses relations avec les acteurs dont l’activité principale est l’exploration, la production, la distribution, le marketing ou le trading de gaz et de pétrole de schiste et/ou de pétrole issu des sables bitumineux ;
  • Ne pas financer de projet d’exploration ou de production de gaz et de pétrole en Arctique ;
  • Ne plus financer de projets de centrales ou mines à charbon.
  • Cesser ses activités de financement et d’investissement relatives  aux fabricants de produits du tabac, ainsi qu’aux producteurs, grossistes et traders dont les revenus proviennent principalement du tabac.

Nos politiques de financement et d'investissement

La neutralité carbone ou l’exemplarité

BNP Paribas s’engage à neutraliser les émissions de CO₂ liées à son fonctionnement d’ici la fin de l’année 2017, par le biais de 3 actions complémentaires :

  • La réduction des émissions directes de CO₂ (objectif de - 25 % à horizon 2020), à travers une politique active d’efficacité énergétique des bâtiments, des datacenters, ou encore l'optimisation des déplacements professionnels ;
  • Le recours à l'électricité bas carbone dans tous les pays où cela est possible ;
  • La compensation des émissions de CO₂ incompressibles au moyen de partenariats avec des organisations de référence.

Financer la recherche sur le changement climatique

La Fondation BNP Paribas a été parmi les premières à financer la recherche climatique. Depuis elle a investi 9 M€ dans son programme Climate Initiative

L’objectif ? Comprendre les impacts du changement climatique pour en prévoir les conséquences sur notre environnement et sur les populations à travers le monde. Entre 2017 et 2019, la Fondation BNP Paribas va doter son programme de 6 M€ et financer 8 nouveaux projets internationaux de recherche.

Conscient qu’il faut agir ensemble

Afin de contribuer à l’effort collectif et de mobiliser et sensibiliser davantage de bonnes volontés privées ou publiques, BNP Paribas s’associe aux 3 grands événements internationaux de cette fin d’année sur le climat : 

  • Le Climate Finance Day, le 11 décembre à Paris, fera le point sur les initiatives prises par le secteur financier en faveur du climat, et sur les stratégies à mettre en place pour accélérer la lutte contre le réchauffement climatique. 
  • Le Tech for Planet, le 11 décembre : une initiative du Président de la République, qui vise à partager des exemples de solutions à fort impact technologique, ainsi que les enjeux et la dynamique des start-up, des entreprises et des grandes villes en open-collaboration. BNP Paribas et Microsoft en sont les partenaires. 
  • Le One Planet Summit, le 12 décembre, également à l’initiative du Président de la République, abordera la manière dont les acteurs engagés dans la finance publique et privée peuvent innover pour accélérer notre lutte commune contre le changement climatique.
BNP Paribas est convaincu qu’être une grande banque du développement économique au XXIème siècle, c'est être un accélérateur de la transition énergétique.

Crédits photos ©Nathan Anderson / ©Iswanto Arif

Votre avis nous intéresse ! Participer à notre sondage