La banque d'un monde qui change

Solidarité

Lutter contre diverses formes d’exclusion dans les quartiers populaires notamment, soutenir des programmes en faveur de l’éducation et accompagner les initiatives portées par les collaborateurs de BNP Paribas forment le cadre dans lequel la Fondation BNP Paribas structure ses actions en France et à l’international.

Nos engagements solidaires en chiffres

4,92 M€

de budget alloué à la solidarité par la Fondation BNP Paribas en 2018

+1 000

associations soutenues dans le monde via le programme Help2Help depuis 15 ans

200 000

bénéficiaires du Projet Banlieues

Accélérer l’inclusion sociale

Favoriser l’insertion professionnelle et la création d’emplois, encourager les projets d’insertion sociale et les actions de proximité au cœur des quartiers, soutenir l’intégration des réfugiés et aider les personnes en situation de grande précarité sont autant de moyens de lutter contre les différentes formes d’exclusion.

Se mobiliser dans les quartiers populaires

Projet Banlieues : encourager les initiatives locales

Depuis 2005, avec le lancement du Projet Banlieues, la Fondation BNP Paribas en étroite collaboration avec le réseau des agences de la banque, accompagne de nombreuses associations qui se mobilisent au cœur des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville (QPV), aussi appelés quartiers prioritaires, et œuvrent dans de multiples domaines tels que la médiation sociale, l’insertion professionnelle ou encore l’amélioration du « vivre ensemble ». 

Ainsi, depuis le début, ce sont plus de 600 associations locales accompagnées, en faveur de 200 000 bénéficiaires. 

En 2019, le programme « Projet Banlieues » élargit son périmètre d’action et couvrira 80 % de la population résidant dans les QPV .


Chaque année la Fondation BNP Paribas lance son appel à projet pour soutenir les associations œuvrant dans les quartiers prioritaires. Vous êtes une association ?  

Pour en savoir plus sur le Projet Banlieues

Stimuler l’insertion professionnelle

Depuis plus de 20 ans, la Fondation BNP Paribas soutient des associations qui œuvrent en faveur de l’insertion professionnelle. C’est ainsi que nous sommes devenus le partenaire clé de l’Adie (Association pour le Droit à l’Initiative Économique) qui lutte contre le gâchis des talents et permet à chacun, par des prêts adaptés, de créer et développer son entreprise quels que soit ses ressources et diplômes.

En 2018, le Groupe a largement contribué au développement de l'activité de l'Adie en soutenant directement l'activité de 16 de ses antennes installées dans des quartiers prioritaires. En renforçant son ancrage local, mais encore en appuyant sa communication auprès des potentiels créateurs et en lui offrant les moyens d'animer ses équipes dites "quartiers", le Groupe BNP Paribas a permis à l'Adie de financer en 2018 plus de 4 000 personnes résidant dans un QPV. 

Ce sont ainsi 4 200 micro-entreprises qui ont été créées et 1 800 développées. Au total ce sont 7 800 emplois qui ont été créés/maintenus par notre action commune.

Aider à l’intégration des réfugiés

L’année 2017 affiche le sombre record de 68,55 millions d’hommes, de femmes et d’enfants contraints de quitter leur pays d’origine en raison de violences et persécutions. Plus de la moitié des réfugiés sont des enfants, contre 41% en 2009. 

Interpellé par cette catastrophe humanitaire et compte-tenu de l’évolution de la situation et de la prise de conscience que les flux migratoires sont un sujet de société auquel l’Europe sera confronté dans les 20 prochaines années, BNP Paribas a décidé de soutenir l’accueil des réfugiés dans les principaux pays d’accueil européens : Autriche, Allemagne, Belgique, Espagne, France, Grèce, Italie, Luxembourg, Pologne, UK et la Suisse. 

Dans ce cadre, la Fondation BNP Paribas soutient depuis 2016 UNHCR, les Apprentis d’Auteuil (pour un programme à destination des Mineurs Non Accompagnés – MNA) et à partir de 2019 Simplon. Des programmes qui visent à accompagner l’intégration des réfugiés par l’accès à l’éducation, l’apprentissage de la langue et la formation professionnelle.




©Apprentis d'Auteuil - Philippe BESNARD

Soutenir des acteurs majeurs en faveur des plus fragiles

Le Samusocial de Paris et la Fondation BNP Paribas : une histoire de plus de 8 ans 

Pendant 7 ans, la Fondation BNP Paribas a financé entièrement la maraude de jour du Samusocial de Paris, représentant un montant global de 750 k€ et touchant au cours de ces 5 dernières années + de 10 000 personnes sans abri.

En 2019, au vu du contexte alarmant du nombre de femmes sans abri qui a doublé en 10 ans, en 2018 plus de 4200 femmes à Paris ont appelé le 115. Dans la rue, les femmes sont particulièrement exposées au danger et l’accès aux soins s’avère difficile. 

C’est pourquoi la Fondation BNP Paribas choisit de poursuivre son soutien au Samusocial de Paris en contribuant à l’ouverture d’un nouveau lieu à Paris : un « Espace Accueil Hygiène et Soins dédié aux femmes sans abris ». Il offrira aux femmes un lieu d’écoute sécurisant leur permettant un accès à des douches, et à un accompagnement sanitaire (infirmières, gynécologues, kinésithérapeutes, podologues, …).

Crédits : Samusocial

FAVORISER L’éGALITé DES CHANCES

Lutter contre les inégalités scolaires et culturelles 

La Fondation BNP Paribas s’est de tout temps attachée à développer des actions en faveur des jeunes avec une vigilance particulière envers les plus fragiles. C’est dans ce cadre que s’inscrit notre soutien à l’Afev (Association de la Fondation Etudiante pour la Ville), qui grâce à son réseau de bénévoles étudiants accompagne les élèves dans leur apprentissage, leur autonomie et les aide à reprendre confiance en eux. En 2018, près de 4 200 jeunes des quartiers prioritaires ont été accompagnés individuellement par autant d’étudiants bénévoles.

Quelques chiffres clés de l’année 2017-2018 pour les 13 pôles de l’Afev qui bénéficient du soutien de la Fondation BNP Paribas : 

  • Ceci sans compter les initiatives comme 600 volontaires en service civique qui ont touché plus de 43 000 enfants/jeunes lors d’actions collectives mises en place dans des établissements scolaires situés dans des réseaux d’éducation prioritaire. 
  • 475 « kapseurs » (colocataires solidaires) ont touché près de 7 000 habitants par leurs actions solidaires de proximité dans les quartiers populaires. 
  • Ce qui représente plus de 820 000 heures d’engagement solidaire contre les inégalités dans les quartiers !

Parmi ces bénévoles à l’Afev, Marvin, 19 ans, étudiant en 1ère année de psychologie à la fac de Dijon. Depuis septembre 2018, tous les vendredis de 16h à 18h, Marvin vient chez Léna, une petite fille de 7 ans. Apprentissage du français, aide aux devoirs, dessins, jeux. 

« J’adore cette expérience », s’exclame Marvin. « Je vois Léna s’ouvrir et gagner en confiance en elle de jour en jour, s’exprimer de mieux en mieux, rentrer maintenant heureuse de l’école. Et moi…j’apprends énormément ! A travailler ma pédagogie, à trouver les bons mots, les bons conseils pour aider à faire face aux moqueries, par exemple. J’ai appris à m’ouvrir à une autre culture aussi. Je n’ai plus peur de parler en public ni d’exprimer mon opinion. Ça a changé ma vie. J’aurais aimé que quelqu’un fasse ça pour moi quand j’étais petit. Je suis heureux de le faire à présent ».

Par ailleurs, en 2018 les bénévoles de l’association Proxité ont permis le parrainage de + de 1000 jeunes des quartiers prioritaires dans leur scolarité et leur insertion dans la vie active.

Notre engagement se concrétise aussi par le soutien à l’association Entreprendre pour Apprendre (EPA) qui développe des projets dans les collèges et les lycées favorisant l’esprit d'entrepreneuriat des élèves. A ce titre, la Fondation s’associe à  l’organisation des journées Innov’EPA, durant lesquelles des jeunes éloignés du monde de l’entreprise réfléchissent, en équipes, à un thème commun. Accompagnés et soutenus par un collaborateur de la banque, ils apprennent à travailler ensemble, développent leur créativité et innovent dans les réponses qu’ils apportent à une problématique.  

EPA ©Sophie Loubaton-Capa Pictures pour la Fondation BNP Paribas - Crédits : Sophie Loubaton / CAPA Pictures

Odyssée Jeunes : financer les voyages scolaires des collégiens de Seine-Saint-Denis

Depuis 2009, le Conseil Général de la Seine-Saint-Denis, la Direction des Services Départementaux de l’Education Nationale et la Fondation BNP Paribas développent Odyssée Jeunes, un programme unique en France, qui contribue au financement des voyages pédagogiques de collégiens de Seine-Saint-Denis.

En 10 ans, Odyssée Jeunes a permis à 50 000 enfants de vivre l’un des 1200 voyages éducatifs et culturels réalisés dans de nombreux pays ! 

Odyssée jeunes

www.odysseejeunes.com

Pour postuler au programme et en savoir plus sur l'appel à projets Odyssée Jeunes, rendez-vous sur www.odysseejeunes.com.

Postulez au programme

Dream up : favoriser l’insertion sociale par la pratique artistique

Lancé en 2015, Dream Up est un programme international d’éducation à la pratique artistique financé et coordonné par la Fondation BNP Paribas. Renouvelé jusqu’en 2021, il se déploie aujourd’hui dans 30 pays. Son objectif pour les trois ans à venir : soutenir l’éducation artistique de plus de 20 000 enfants défavorisés, entre 6 et 20 ans (musique, chant, théâtre, danse, arts visuels...).

Dream Up est le programme international de la Fondation BNP Paribas présent dans 30 pays pour accompagner 20 000 jeunes en situation de précarité ou de handicap et les aider à grandir à travers une pratique artistique. 

Valoriser l'ENGAGEMENT DES collaborateurs

Help2Help : des collaborateurs engagés

Depuis 2003, la Fondation BNP Paribas accompagne des projets portés bénévolement par des salariés au sein d’associations de solidarité. Aujourd’hui ce programme de soutien à l’engagement bénévole des collaborateurs se déploie dans une trentaine de pays où BNP Paribas exerce ses activités, sous le nom de : Help2Help !

Chaque année près d’1 million d’euros est dédié à l’ensemble de ces projets associatifs.

Help2Help

Depuis 2003, la Fondation BNP Paribas accompagne des projets d’intérêt général portés par des salariés engagés de façon bénévole dans des associations de solidarité.

Postulez au programme