La banque d'un monde qui change

Environnement

Depuis 2010, la Fondation BNP Paribas soutient la recherche sur le changement climatique au travers du programme Climate Initiative. L’objectif ? Comprendre les impacts du changement climatique pour en prévoir les conséquences sur notre environnement et sur les populations à travers le monde. Depuis 2011, la Fondation BNP Paribas a investit 6M€ dans la recherche sur le changement climatique.

Appel à projets

L’objectif de cet appel à projets est de sélectionner de 4 à 7 projets de recherche permettant d’améliorer nos connaissances sur des problématiques liées au changement climatique. Ces projets seront soutenus financièrement par la Fondation BNP Paribas sur une période de trois ans (2017 à 2019).

Vous disposez d'un compte ? Connectez vous (en anglais uniquement)

Calendrier prévisionnel

  • Fin juin

    Annonce des projets présélectionnés

  • Du 01/07 au 23/09

    Réception des dossiers complets

  • Début décembre

    Annonce des projets sélectionnés

  • Début 2017

    Démarrage des projets

Climate Initiative : les nouveaux projets

En 2014, le comité scientifique de la Fondation a sélectionné 5 nouveaux projets de recherche qu’elle soutient dans le cadre du programme Climate Initiative. Ils ont été choisis après un appel à projets  lancé en direction de la communauté scientifique.

EMPÊCHER LA LIBÉRATION MASSIVE DU CO2  DU PERMAFROST 

APT : Acceleration Of Permafrost Thaw By Snow-Vegetation Interactions

Le réchauffement du climat entraîne la fonte du sol de la planète gelé en permanence. Une partie du carbone que celui-ci contient va se transformer en CO2 et méthane. Un phénomène qui pourrait libérer jusqu’à 2 fois plus de CO2 que l’atmosphère n’en contient aujourd’hui. L’équipe franco-canadienne du laboratoire Takuvik va mener une étude sur plusieurs années pour comprendre ce processus. 

Illustration : Instrument deployment at Bylot Island (Canada), July 2013 © Florent Dominé (TAKUVIK, Université Laval/CNRS)

Découvrir le projet

MIEUX CONNAÎTRE L’OCÉAN AUSTRAL POUR LE PROTÉGER

SOCLIM : Southern Ocean and Climate

L’Océan Austral a un rôle primordial sur le climat de la planète. Sa situation géographique en fait le cœur des eaux mondiales dont il refroidit d’environ 2°C plus de la moitié du volume. 

Le Laboratoire d’océanographie microbienne, le Laboratoire d’océanographie de Villefranche et le Laboratoire de météorologie dynamique vont tenter la collecte de données inédites sur cet océan. L’équipe scientifique partagera ses découvertes sur monoceanetmoi.com

Illustration : Péninsule antarctique - océan Austral © Edouard LEYMARIE (Laboratoire d'Océanographie de Villefranche-sur-Mer / CNRS / cultureocean.com)

Découvrir le projet

APPRENDRE DU PASSÉ POUR MIEUX PRÉVOIR LES ÉVOLUTIONS CLIMATIQUES

CPATEMP : Continental Past Temperatures since the last glacial cycle and recently developed organic biomarkers

L’étude des évolutions passées vise à expliquer comment des évolutions naturelles du climat, parfois brutales, se combinent avec les perturbations climatiques liées aux activités humaines.

Le Centre européen de recherche et d’enseignement des géosciences de l’environnement (CEREGE) va contribuer à les enrichir en améliorant notre compréhension de biomarqueurs présents, entre autres, dans les sédiments des grands lacs...

Illustration : Vue de haut des opérations de carottage depuis la partie supérieure de la plateforme (lac Barumbi Mbo, Cameroun, Février 2014) © Yannick Garcin

Découvrir le projet

PRÉVENIR UNE INVASION MASSIVE D’INSECTES

INVACOST : Invasive Insects and their Cost Following Climate Change

Les chercheurs pensent que certains organismes, plantes ou animaux, réagissent à l’élévation de température et changent leurs comportements ou que leurs aires de répartition sur la planète sont altérées. Une invasion massive d’insectes aurait de lourdes conséquences. Quels sont les risques ? Afin de répondre à ces questions, l’Université Paris Sud et le CNRS étudient une vingtaine d’espèces d’insectes différentes.

Illustration : Laboratoire Ecologie, Systématique, Evolution (Université Paris-Sud/CNRS/AgroParisTech) © Yann Stofer (2015)

Découvrir le projet

ÉTUDIER LE RÉCHAUFFEMENT PLANÉTAIRE SUR DES MILLIERS D’ANNÉES

FATES : Fast Climate Changes, New Tools to Understand and simulate The evolution of the Earth system

Les activités humaines perturbent  la composition atmosphérique et l’évolution du climat. Le projet FATES a pour ambition d’étudier le réchauffement climatique naturel de la fin de la dernière périodeglaciaire, (- 20 000 à -10 000 ans avant JC), associé à une augmentation des concentrations en gaz à effet de serre dans l’atmosphère et à une montée des niveaux des mers. 

Illustration : concrétion calcaire, Laboratoire des Sciences du Climat et de l’Environnement (CEA/CNRS/UVSQ) © Julien Magre (2015)

Découvrir le projet

Big Data & climat

nous soutenons la publication en ligne du Global Carbon Atlas

Le soutien de la Fondation BNP Paribas a permis aux équipes du Global Carbon Project de mettre en ligne une plateforme de travail et de mise en commun de données pour les chercheurs du monde entier, travaillant sur le cycle du carbone.

Le Global Carbon Atlas, c’est aussi un site internet grand public qui permet de visualiser, d’interpréter et d’obtenir les mesures les plus récentes données sur le cycle global du carbone.

Global Carbon Atlas

globalcarbonatlas.org 

Ce projet est une application en ligne créée par des scientifiques et laboratoires de recherche du monde entier qui publie chaque année l’intégralité des données sur les émissions de CO2.

Découvrir

2010-2013 : Autres programmes de recherche soutenus par la Fondation BNP Paribas

AAA

Accès aux archives du climat à Fontainebleau.
Découvrir le projet

eFOCE

Effets à long terme de l’acidification des océans, expérimentation en mer Méditerranée.

Découvrir le projet

PRECLIDE

Aperçu du climat des 30 prochaines années.

Découvrir le projet

Subglacior

Remonter dans l’histoire du climat grâce à un carottage innovant de la glace en Antarctique.

www.iceandlasers.org

Boîte à idée

J'ai une suggestion pour améliorer cette page

Participer