La banque d'un monde qui change

Les pays émergents en 2003-04 : perspectives économiques et financières - Evolution du Risque-Pays, par Guy Longueville

  • 16.07.2003
Télécharger le document


Cette note dresse un panorama condensé de l'évolution économique et financière et des risques prévisibles des pays émergents considérés dans leur ensemble et par zone, à horizon de 18 mois.


I - Vue d'ensemble : le risque pays s'est "destressé" ces derniers mois mais les améliorations fondamentales restent lentes ou fragiles dans un environnement international mitige

1.1/ Depuis plusieurs mois, le risque pays dans le monde a globalement diminué, sous l'effet de la levée de risques apparus ou aggravés en 2002 jusqu'à l'hiver 2002-03

* Les principales levées d'incertitudes sont les suivantes :

- déroulement sans catastrophe majeure de la guerre en Irak, extinction progressive de l'épidémie de pneumonie atypique ;

- évolution favorable au moins jusqu'à présent, des scénarii Brésil et dans une moindre mesure Turquie. L'évolution du risque de ces deux pays est susceptible d'influencer le comportement des investissements vis-à-vis de l'ensemble des zones émergentes ;

- progrès dans l'architecture financière internationale. Le SDRM devrait être enterré au profit des "Collective Action Clauses"(2) et d'une meilleure coopération non institutionnalisée entre secteur financier privé et institutions internationales, évolutions conformes aux souhaits des investisseurs financiers internationaux privés. De plus, le marché a, dans une certaine mesure, appris à gérer certains défauts souverains (Equateur, Pakistan, Ukraine, Uruguay).

* Par ailleurs, l'affaiblissement des effets de contagion s'est confirmé (crise brésilienne, guerre en Irak, crise vénézuélienne, sans incidences majeures sur les autres économies émergentes) , résultat d'une moindre vulnérabilité financière : amélioration progressive depuis 1999 des ratios de liquidité et de solvabilité externe(3), retrait déjà effectué de capitaux spéculatifs, extension des régimes de change flottant, consolidation de certains systèmes bancaires et efficacité accrue en ce cas des politiques monétaires. La plus grande maturité des investisseurs internationaux, notamment via la connaissance approfondie des pays, a aussi contribué à cette évolution.

* Au total, en ce début d'été, l'environnement financier des pays émergents se trouve considérablement "déstressé" par rapport à celui qui prévalait il y a un an : bulle internet dégonflée, craintes sur la fiabilité des comptes des sociétés US atténuées, risques sectoriels mieux cernés, craintes à court terme sur les scénarii Brésil, Turquie, Liban apaisées, etc...

(1) Le "Sovereign Debt Restructuring Mechanism", proposé par le FMI il y a un an, prévoyait de créer une loi de faillite des Etats à l'échelle internationale.
(2) Déjà utilisés depuis quelques mois dans des émissions du Mexique et de l'Uruguay (swap de dette).
(3) Le ratio de la dette extérieure sur les exportations des principaux pays émergents est revenu de 155 % en 1998 à 105 % en 2003 (estimation IFI).


...Lire la suite du document
Press contact(s)
BFI - Etudes Economiques
Guy LONGUEVILLE
Responsable Risque-Pays
Tél. : 01.43.16.95.40
guy.longueville [at] bnpparibas (dot) com