La banque d'un monde qui change

2015, l’année du décollage du paiement mobile?

  • 11.05.2015

Le paiement mobile ou paiement sans contact, ça vous dit quelque chose ? C'est une technologie sans fil permettant de payer en magasin simplement et rapidement avec votre carte bancaire ou votre smartphone. Séduisant ! Pourtant, selon une étude, seuls 17 % des Français estiment le paiement sans contact indispensable. Que manque-t-il au paiement mobile pour devenir monnaie courante en France ? État des lieux.

Paiement NFCComment ça marche ?

Le paiement sans contact se fait à très courte distance (3 ou 4 cm), soit par une carte bancaire, soit par un smartphone compatible. Avec un smartphone, il suffit d’installer l’application de paiement à distance, si elle est proposée par votre banque, puis de la paramétrer. Pour régler un achat, vous approchez votre carte ou votre smartphone du terminal de paiement, chez le commerçant. Le smartphone ou la carte est reconnu par le terminal, identifié, et le règlement est enregistré comme un règlement par carte bancaire : il sera débité du compte auquel il est associé.

Une grande simplicité

Le paiement mobile a tout pour séduire les consommateurs.

  • Vous n’êtes jamais pris au dépourvu en cas d’achat imprévu : qui, aujourd’hui, n’a pas constamment son smartphone en poche ?
  • Le règlement est rapide, simple et totalement sécurisé.
  • Le suivi des achats est aussi simple, selon les services offerts par la banque (relevés de paiement, suivi en ligne, etc.).

Le paiement sans contact est aujourd’hui réservé, en France, aux achats du quotidien, d’un montant inférieur à 20 €. Plus besoin de sortir votre porte-monnaie, ou de taper un code secret sur un terminal. En 2014, 1,64 million de transactions sans-contact ont eu lieu dans les boulangeries françaises !

Y a-t-il un « retard » français ?

De nombreux articles de la presse titraient récemment, suite à un sondage réalisé par Odoxa pour le Syntec Numérique, sur le « retard français », ou indiquaient que les Français trouvaient le paiement sans contact NFC « inutile ». Mais, si l’on regarde cette étude de plus près, on s’aperçoit qu’il s’agit avant tout d’un déficit de communication.

Seulement 44 % des sondés connaissent la fonction de paiement sans contact de leur carte bancaire. Et 73 % des non-utilisateurs en France se sentent insuffisamment informés sur l’utilité du NFC. Dans d’autres pays, le paiement NFC connaît un véritable succès : il représente 33 % des règlements en Pologne, et il est très répandu au Canada, en Grande-Bretagne, en Espagne...

La France se met résolument au NFC

Mais, en France aussi, le changement est rapide : le NFC croît de 30 % par mois ! Si seulement 20 % environ des magasins sont équipés d’un terminal NFC, l’objectif du gouvernement est d’atteindre 100 % en 2020.

En France, 30 millions de cartes bancaires sans contact sont déjà en circulation - 200 millions en Europe -, et toutes les cartes bancaires seront compatibles en 2016. Plus de 50 % des mobiles vendus en France sont compatibles NFC.

>> Découvrez le paiement sans contact avec BNP Paribas

Des applications mobiles plus intuitives

Enfin, les banques proposent des applications de paiement NFC, à télécharger sur un smartphone compatible, plus simples d’usage.

KIX, lancée par BNP Paribas, permet de régler tout achat chez un commerçant équipé d’un terminal NFC :

  • en quelques secondes pour un achat inférieur ou égal à 20 euros, en approchant simplement votre portable,
  • avec la saisie du code personnel sur le téléphone, pour sécuriser la transaction, pour un montant entre 20 et 300 euros.
KIX, un confort inégalé

L’application, visuelle et intuitive, permet de payer, changer de code, activer ou désactiver le paiement sans contact, opter pour un débit immédiat ou différé… Mais vous pouvez aussi, sur votre téléphone, consulter l’historique des derniers achats : une fonctionnalité qui donne l’avantage au paiement sans contact sur smartphone, sur la carte bancaire !